1600 miles à Loxo, une livraison individuelle pour prendre en charge votre bateau

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Bruno rêvait d’un Loxo 32. Ce bateau de pêche construit par les chantiers Structures (d’où sont issus les yachts Pogo) est une vedette abordable de 30 pieds. Pour ce marin marin, un Loxo représente le Saint Graal pour ses parents et sa femme. Cependant, ce modèle est rarement utilisé car il est très coûteux.

Sommaire

Un Loxo d’occasion à Corfou

Finalement, cette propriété lui offrit une deuxième voiture, une Loxo monomoteur avec une Volvo de 75 ch à l’intérieur. Mais ce navire est à Corfou, en Grèce, dans la mer Ionienne, où il a été payé. Mais peu importe, Bruno décide de l’acheter et revient même tout seul. Il prendra le navire en octobre 2021, avant de sécher l’hiver sur l’île, dans la commune de Gouvia. Ce n’est que le 31 mars 2022 qu’il est revenu mettre son bateau à l’eau. Le bateau a fait réviser son moteur en hiver (huile et filtre) et est prêt à prendre la mer, le réservoir de gasoil (150 l) est plein.

Traversée de la Méditerranée en solitaire

Alors Bruno est parti en mer, seul et a traversé l’Adriatique pour commencer ! Départ à 8h30 pour arrivée à 16h30 à Santa-Maria Leuca. Puis les étapes vers le sud de la Calabre en Italie : Crotone, Rocella Ionica et enfin Messine, ainsi la Sicile est séparée de l’Italie. Pour cette première partie du voyage, le temps est clément et une belle mer, sauf pour la position entre Crotone et Roccella où la queue souffle fortement, reliée à une cascade qui permet au Loxo de glisser. Alors qu’il navigue normalement à 9 nœuds (1800 tr/min), le bateau naviguera à 16 nœuds ce jour-là ! Un groupe de dauphins vient célébrer ce moment magique en faisant des sauts spectaculaires dans le bateau. Souvenirs importants pour le marin.

Navigations de jour et nuits au port

Bruno ne navigue pas de nuit et est autorisé à passer la nuit au port tous les soirs même s’il dort à bord. Ses étapes s’effectuent entre 60 et 70 milles chaque jour dont environ 8 heures de navigation à une vitesse comprise entre 9 et 11 nœuds.

Après Messine, elle remonte la côte italienne jusqu’à Cetraro, puis Acciaroli et enfin Salerne. A ce stade vers Salerne, il doit ralentir. En effet, le vent dans le nez à environ 45 km/h crée une forte vague de 2,50 à 3,00 m. Pour éviter que le bateau ne soit trop mouillé, il réduit la vitesse à 6 nœuds. Dans ces mers agitées, Bruno vit à l’intérieur. Toujours en pilote automatique – il n’y a pas d’espace intérieur – la route peut être surveillée à travers les pare-brise avant. Il dispose d’un système de navigation intérieur et extérieur et d’un AIS pour suivre les cibles à proximité. Cela lui permet de corriger la trajectoire avec le pilote.

À LIRE  BIG R30, la vision du bateau électrique issue d'un ancien cadre de ...

Des pendilles qui n’aident pas l’arrivée au quai

Ce vent fort en arrivant à Salerne rendra l’approche du port assez difficile. En effet, même si ce Loxo dispose d’un moteur, le moteur unique et surtout la légèreté de la caisse (2 tonnes) ne facilitent pas le déplacement dans les vents. C’est d’autant plus difficile que les ports méditerranéens ont des lignes pas toujours faciles à rattraper quand on est seul à bord.

Après la tempête, c’est parti pour Amalfi. Les vacances seront les plus chères : 55€ à régler par Bruno en espèces, sinon le port rajoutera 25% de TVA pour le paiement par carte… Même si le prix de la saison (c’est 120€ en haute saison. ! ), ce port n’a pas de toilettes, pas de service et pas d’aide au mouillage… Pour conserver sa liberté, Bruno n’a jamais épargné un bateau dans un port, on s’attend toujours à trouver un lit (c’est ce qui s’est passé) en saison de printemps à un petit prix.

Un équipier pour la traversée vers la Corse

L’ascension de l’Italie se poursuit avec un arrêt à Ischia, San Felice Circeo et enfin Fiumicino, la ville de Rome. Après toutes ces démarches faites seul, Bruno se rendit chez son frère qui était avec lui à Rome. Ils partent pour l’île de Giglio où ils doivent rester 2 jours, bloqués par le vent et la sueur. C’est la première fois que le temps est si fort que Bruno est dans l’impossibilité d’aller en mer, car désormais l’équipage a la possibilité de visiter l’île et son célèbre palais.

Vient ensuite la Corse et la belle ville de Macinaggio, puis le Cap Corse et Calvi où Bruno retrouve un ami de ses années de retraite. Une fois en France, le prix des lits est raisonnable (entre 15 et 22 €) avec des sanitaires et des douches propres.

À LIRE  L'Orient Express Silenseas prévoyait d'être armé sous le pavillon de ...

Après la mer le Canal

La traversée intérieure se fait tôt (5h du matin) car la météo indique qu’il va pleuvoir l’après-midi. Bruno et son frère sont rapidement arrivés à La Ciotat sans encombre. Puis pointez vers Sète pour commencer la section Canal du Midi. Là, son frère est arrivé, remplacé par la femme de Bruno. Pas chômé (mais souvent bloqué par le blocage horaire), le Loxo est arrivé à Toulouse en 1 semaine. Cette fois, le garçon se rendit à Castelsarrasin. Le voyage sur le Canal Latéral à la Garonne continue en boucle avec un total de 93 écluses franchies. Après l’escale à Bordeaux, le navire regagne les eaux salées de Royan. C’est une situation où la marée doit être prise en compte pour trouver un courant à passer. Bruno est parti à 1h30 de l’après-midi pour la mer et est arrivé à 5h30 du soir au port de Royan, seul. Puis La Rochelle devient une longue étape (7h30 – 17h30). Au Vieux-Port, Bruno a rejoint son beau-frère pour la dernière partie en direction de La Trinité-sur-Mer avec une escale à Port-Joinville (Ile d’Yeu).

1600 milles et 218 heures moteur

Cette merveilleuse croisière dure 6 semaines entre avril et mai 2022 et couvre au moins 1600 milles. La Volvo de 75 ch qui propulse le Loxo est très abordable. Bruno a pu confirmer ce que disait le terrain : le bateau consomme 0,5 l/mile à 12 nœuds. Pour ce voyage, le moteur a fonctionné pendant 218 heures. Aucun défaut à signaler. Bruno a juste ajouté un peu de fraîcheur. Des vérifications hebdomadaires du moteur ont été effectuées.

Côté confort, ce Loxo dispose de radiateurs à bord, d’eau chaude et d’une petite cuisine. C’est plus que passer de belles vacances, même sur de longues croisières. La veille à l’intérieur il faisait chaud et Bruno avouait qu’il n’avait pas besoin d’équipage pour se sentir heureux… Maintenant le bateau est ancré sur le bateau dans la rivière Crac’h, prêt à naviguer peut-être un peu loin, mais tout aussi intéressant. ..

Les étapes et les distances parcourues

Canal des 2 mers de Sète à Bordeaux : 525 km (soit 284 M)

Total Corfou La Trinité : 1607 M