5 conseils pour rouler à moto dans le froid

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

L’hiver approche et avec lui l’un des plus gros désagréments pour les motocyclistes : le froid. Si vous voulez apprendre à le combattre, voici 5 conseils de base pour profiter de deux roues sans geler sur la route.

Équipez-vous correctement à l’extérieur

Que vous veniez d’acheter pour la première fois un scooter 125cc neuf, ou que vous veniez d’acquérir une moto d’occasion, vous savez certainement que le budget pour l’investissement de votre moto et son utilisation ne s’arrête pas à son prix d’achat. Avec une nouvelle bête, vous devez investir dans les bons vêtements et cela n’inclut pas seulement un casque.

Si vous voulez vraiment rouler en restant au chaud, utilisez des vêtements spéciaux moto, au moins il faut commencer par les bases. Achetez-vous une paire de gants de moto d’hiver. Il en existe de toutes sortes, vous pouvez même trouver des gants de moto chauffants.

N’oubliez pas non plus d’investir dans une veste et une protection et au moins une couche intérieure. Les vêtements de motard d’hiver sont conçus non seulement pour réduire les dommages en cas d’accident, mais comprennent également des matériaux, des formes et des finitions conçus pour réduire les risques de suintement de froid ou de dissipation trop rapide de la chaleur de votre corps, laissant place à la transpiration.

Équipez-vous correctement à l’intérieur

Si le temps devient rude, ou si vous vous attendez à être exposé au froid pendant de longues périodes au cours de votre journée, le meilleur conseil est d’envisager de renforcer vos vêtements avec des sous-vêtements thermiques. Une chemise synthétique de qualité, des sous-vêtements ajustés de la même matière et des chaussettes spéciales pour le froid peuvent être vos meilleurs alliés. Pour affronter la météo polaire, votre meilleure arme, ce sont les couches :

À LIRE  Essai Royal Enfield Hunter 350 (A2) : Chassez de nouveaux fans partout sur la planète - Moto-Station

De plus, pour les frileux particulièrement, il est possible d’utiliser une merveilleuse invention : des semelles chauffantes, adaptées aux semelles de chaussures. On le retrouve également sous le nom de coussins chauffants et ils sont conçus avec des composés qui, au contact de l’air, agissent en rayonnant des ondes de chaleur réconfortantes pendant plusieurs heures. Assurez-vous d’appuyer fermement sur vos pieds pour que les semelles ne se plissent pas. Tout simplement parce que s’il se froisse, l’effet chauffant ne fonctionnera pas.

Équipez aussi correctement votre moto

Si vous ne voulez vraiment pas que la saison soit une torture lorsque vous voulez rouler avec votre moto, pensez à ajouter, ne serait-ce que pendant les mois les plus durs, quelques accessoires. Un petit dôme ou une bulle plus haute, selon le type de moto, ainsi que des bracelets chauffants ou encore des housses étanches doublées, peuvent augmenter votre confort et avec lui votre plaisir et votre sécurité dans vos déplacements. Peut-être que l’esthétique de la moto sera légèrement différente mais vous serez mieux protégé du froid.

Utilisez les astuces des vieux motards

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il existe des ingrédients très courants qui peuvent être très efficaces pour combattre le froid. En effet, du papier journal ou du carton, idéalement rentré dans votre veste ou posé sur votre poitrine, peut servir de bouclier efficace tout en gardant la chaleur dans votre corps.

Pour les mains qui peuvent devenir froides, vous pouvez également utiliser des gants en plastique comme mesure d’urgence. Mais dans ce cas, rappelez-vous qu’il ne faut pas abuser trop longtemps de cette astuce car la transpiration peut être un vrai problème lorsque vous les enlevez.

À LIRE  Moto électrique RGNT Classic : prix, autonomie, performances

N’oubliez pas le pouvoir réconfortant d’une bonne boisson chaude

Quiconque endure le froid a tendance à plier et à tendre ses muscles sur la moto, ainsi qu’à rendre le voyage aussi facile que possible pour atteindre sa destination. Bien que cette façon d’agir semble logique, non seulement elle complique votre mouvement au volant avec le danger que cela représente, mais elle finit par être inefficace.

Au lieu de cela, arrêtez-vous un moment dans un bar et profitez de l’occasion pour réchauffer votre corps avec une bonne tasse de thé, du chocolat au lait ou un café presque bouillant. Embrassez cette oasis de paix et de joie avec vos doigts glacés et laissez les fluides circuler dans votre corps pour correspondre à la vie.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous arrêter dans un établissement, l’option d’urgence est de prendre une bouillotte remplie d’eau chaude ou d’une infusion à consommer dans les heures qui suivent. Nous espérons qu’avec ces petits conseils, vous sentirez que l’hiver n’est pas aussi menaçant qu’il n’y paraît.