Arcachon : la société Rêves exauce les vœux d’enfants gravement malades

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Chaque année, le siège de l’association à Villeurbanne reçoit environ 300 demandes de « rêves » émanant de la famille ou de l’accompagnateur de l’enfant ou des équipes médicales hospitalières. Chaque demande est unique et étudiée avec des professionnels de santé. Pourquoi réaliser le rêve d’un enfant malade ? Parce que la morale est importante dans la lutte contre la maladie.

Chantal Pijoulat a ouvert une antenne à Arcachon en 2017. Son appel est venu de la maladie de son petit-fils et de sa plus grande envie de nager avec les dauphins. L’association Rêves le lui a rendu possible. Chantal est devenue bénévole et se bat à son tour pour exaucer les vœux des enfants malades.

A ce jour, neuf rêves ont été parrainés, six se sont réalisés, trois sont toujours en attente, et deux ans de Covid en ont retardé certains.

En 2018, Shaina, 3 ans, a pu voir des princesses Disney grâce à la mobilisation des élèves de l’école Saint-Thomas, qui ont participé au Rice Bowl. Chantal a couru 10 km à Arcachon pour que Matisse, 15 ans, puisse sauter en parachute. En 2019, sous l’égide de l’école de St. Thomas, Gabriel, 9 ans, voulait voir Antoine Griezman. La crise sanitaire a retardé le projet, mais il devrait être achevé cette année.

Chantal, grande athlète, a couru la course des héros de 10 km à Bordeaux pour réaliser le souhait de Mathilde, 7 ans, de visiter Fort Boyard. Grâce à diverses expositions-ventes (articles faits main), Hélio, 9 ans, a visité le Futuroscope. En 2020, malgré la crise sanitaire, l’organisation de plusieurs événements a permis de parrainer le rêve de Louana, 14 ans, qui aime les sensations fortes et veut se rendre en Allemagne à Europa Park. Le projet est toujours en cours.

À LIRE  Nous avons testé pour vous le saut en parachute tandem à Temploux !

Hugo, 15 ans, a été parrainé pour découvrir le parc à thème Disneyland Paris, grâce à des expositions-ventes et une cagnotte en ligne. Non seulement il est allé à Paris, mais il a aussi pu sauter en parachute.

Le 18 septembre, le concours du Golf d’Arcachon, associé à une tombola, a permis de parrainer Martin, 10 ans, qui souhaite visiter Fort Boyard, et Marceau, 8 ans, qui souhaite se rendre en famille au zoo de Beauval. Ces deux rêves devraient se réaliser très bientôt.