Australie : des pirates ont pénétré par effraction dans l’un des plus grands fournisseurs d’assurance maladie du pays

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Medibank, l’un des plus grands assureurs maladie d’Australie, a déclaré lundi qu’il avait été piraté. La société a déclaré qu’un échantillon de données d’environ 9,7 millions de ses clients avait été placé sur un « forum du dark web ». Ces informations, y compris les noms, numéros de passeport, dates de naissance, adresses et informations médicales, ont été publiées de manière anonyme sur des forums qui n’étaient pas accessibles à partir d’un site Web traditionnel.

Bien que les vendeurs aient exigé une rançon après le piratage, le refus de l’entreprise a poussé les vendeurs à divulguer ces informations personnelles. Les experts en cybercriminalité avaient précisément estimé que le paiement demandé n’avait qu’une « chance limitée » d’assurer la restitution des informations volées, a expliqué David Koczkar, le directeur général de Medibank. Il a ajouté que cela encouragerait la triche directement de ses clients.

Le piratage de Medibank intervient après qu’une attaque en septembre contre le deuxième opérateur de téléphonie mobile du pays, Optus, a révélé les détails personnels de près de neuf millions d’Australiens, soit près de la moitié du tiers de la population.

L’actualité des éditeurs RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL, abonnez-vous à la newsletter RTL pour suivre toute l’actualité au quotidien

Abonnez-vous à la newsletter RTL Info

À LIRE  Risques commerciaux : l'avenir très incertain de la captive française