Bas-Rhin : une unité médicale mobile pour soigner les blessés sans passer par les urgences

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Un médecin et une infirmière de Haguenau ont créé il y a trois mois (début janvier) une « unité mobile de santé » dans le nord du Bas-Rhin. Dans cet environnement géographique, ils interviennent directement à votre domicile, lieu de rassemblement sportif, ou EHPAD, pour traiter des patients souffrant de troubles traumatiques. C’est-à-dire que ceux qui viennent de tomber se sont brûlés, se sont coupés. Une façon d’empêcher ces patients de se rendre aux urgences et donc d’essayer de l’ouvrir.

C’est ce qui a inspiré Thomas Brisson, le fondateur de l’UMM. Ce médecin a travaillé dans plusieurs services d’urgence surpeuplés pendant de nombreuses années. « Je travaille depuis 10 ans aux urgences, et je pense que la région ou les patients sont tous conscients du flux important de patients, donc je voulais trouver une solution pour éventuellement réduire le flux de soins au-dessus des patients. » il expliqua.

Alors Thomas Brisson et son infirmière ont eu l’idée d’acheter une voiture et un appareil de radiographie portatif. passer par les urgences. « Cela permet aux personnes qui ont des difficultés à se rendre aux urgences d’être soignées sur place. On fait des radiographies au chevet du patient et on met des pansements sur la zone lésée », précise le médecin.

« Par exemple, on est souvent appelé à l’EHPAD pour que ça n’arrive pas. Moi et mon amie infirmière, on va faire une radiographie. S’il y a une fracture, on va faire un plâtre avant de faire le suivi », a-t-il ajouté. a continué.

L’unité médicale a déjà pratiqué une centaine d’interventions chirurgicales en trois mois. Et les patients sont reconnaissants à Thomas Brisson : « On a été surpris de voir l’accueil, la gentillesse des patients, peut-être qu’ils étaient inquiets pour les urgences. C’est très utile. Dans le même cabinet on a une autre relation avec les patients. »,  » il a dit.

À LIRE  Plateau d'Hauteville. Le studio Julie-Ferrez Boost Center ouvrira ses portes en septembre

L’UMM traite UNIQUEMENT les blessures liées aux traumatismes (brûlures, entorses, fractures, entorses, contusions, lésions musculaires), elle n’entre donc pas en concurrence avec les médecins SOS ou les médecins généralistes. L’unité parcourt tous les jours sauf le mercredi (y compris le samedi et le dimanche après-midi) une partie de l’Eurométropole de Strasbourg jusqu’à Haguenau via le Kochersberg.

L’intervention à domicile ou en EHPAD en UMM coûte 60 euros mais il y a une assurance pour la sécurité sociale et votre mutualité si vous en avez une. « Et les soins entièrement à domicile coûtent finalement moins cher à la communauté que d’aller aux urgences », a déclaré le Dr. Brisson.

Les infirmiers EHPAD de l’unité ont déjà mentionné le numéro de téléphone de l’Unité Mobile. Comme plusieurs infirmières. Les particuliers peuvent également appeler l’UMM si nécessaire. Pour les coordonnées, vous pouvez cliquer ici.