Bateaux de plaisance : l’offre et la demande seront-elles en adéquation avec les Nautiques de Port-Camargue ?

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Deux ans après la dernière édition, le plus grand salon du yacht neuf et d’occasion de Méditerranée revient à Port-Camargue, du 15 au 18 avril 2022. Doté d’un budget de 200 000 euros, Nautiques, organisé par L’Association des Professionnels du Plaisance en collaboration avec l’autorité portuaire, la municipalité et les partenaires privés et institutionnels, attendent 40 000 visiteurs.

« Les Nautiques sont un grand événement pour la ville et bien sûr le secteur maritime, l’un des piliers de l’économie locale avec 75 entreprises et plus de 350 emplois, a souligné Robert Crauste, maire de l’arrondissement du Grau-du-Roi. Après un année très active sur le segment 2021, nous attendons un réel engouement pour cet événement qui marque la saison et envoie un message fort de ce port, qui est le deuxième port du monde, après San Diego. »

Des carnets de commande déjà pleins

Pour cette 28ème édition, environ 250 exposants, particuliers ou professionnels représentant toutes les catégories de bateaux, sont attendus. A terre, à flot, la superficie de 25 000 m2 et plus de 1 200 mètres de pontons, plus de 400 types (voiliers, bateaux, bateaux de pêche, etc.), neufs et d’occasion, seront présentés.

Avec jusqu’à un tiers des bateaux vendus pendant le salon, la demande pourrait augmenter cette année, exacerbant encore un secteur au bord de la surchauffe.

« Après une année 2021 très excitante, la situation est aujourd’hui préoccupante. Nous sommes confrontés aux mêmes problèmes dans le secteur automobile : nous manquons beaucoup de yachts d’occasion mais aussi de neufs, s’inquiète Jean-Luc Glad, président de Nautiques et directeur de A2M, société spécialisée dans la vente et la location de yachts à Port-Camargue En raison des problèmes d’approvisionnement en équipements électroniques ou techniques, il n’est pas possible d’anticiper l’arrivée de nouveaux yachts avant fin 2023, voire la début 2024. Le stock brille comme neige au soleil… Heureusement, à Port-Camargue, la plupart des concessions sont les leaders de France par le montant de leurs transactions et ont donc un poids non négligeable avec les navires. de nouveaux bateaux seront présentés à l’exposition, mais je crains que ce ne soit la dernière année. »

À LIRE  Vacances 2022 : des voyages de rêve à 1 000 €

Une base d’essai

Il en va de même pour le marché des bateaux d’occasion, qui est également très difficile. Le site Lebon coin est également assez représentatif de la situation : 4 500 enchères sont souvent relevées à cette période, contre seulement 2 000 aujourd’hui. Conséquence directe du manque de stock, le nombre de bateaux d’occasion présentés aux Nautiques a diminué de 30%, alors que, selon le marché du neuf, les prix augmentent.

Pourtant, l’offre s’annonce variée, avec de très belles unités (catamarans à plus de 800 000 euros), des voiliers, des bateaux à moteur thermique mais aussi électriques et bien sûr des bateaux solides et costauds, vont toujours trop loin. Lors de cette édition, un vivier a été spécialement ouvert pour permettre aux acheteurs potentiels d’essayer les modèles.

« Il faut commencer à tourner les bateaux qui sortent » (Jean-Romain Brunet, Port-Camargue)

Navigation décarbonée

Pour la première fois, l’émission sera parrainée par un marin au disque vocal, Yves Parlier. Le célèbre capitaine enchaîne les victoires (Solitaire du Figaro, Transat Jaques Vabre, Route du Rhum, Course de l’Europe, etc.) et participe à trois Vendée Globes, le dernier en 2000, impressionnant au final. de la compétition. avec un procès devant jury après la démolition.

« Yves Parlier d’Au-delà de la Terre est très représentatif de nos activités et porte les valeurs que nous partageons », a déclaré Jean-Luc Glad. Capitaine privé, c’est aussi un excellent ingénieur qui, à travers sa société, teste la traction de navires utilisant 100% d’énergie naturelle, avec des voiles. Cette technologie prometteuse pour une navigation décarbonée, tant pour les voiliers que pour les yachts de luxe, sera même testée sur des navires plus grands. Navigator viendra au salon pour présenter ses innovations. »

À LIRE  Le plaisir ne peut-il pas être prédateur ? : podcast épisode 2/4 A quoi ressemblerait la fin de l'abondance ?

Le milieu marin sera donc indéniablement présent dans l’exposition. L’Institut Seaquarium du Grau-du-Roi présentera également ses activités en faveur de la responsabilité environnementale. Une nouvelle tendance verte a commencé dans les bateaux. Apparition de gonflements au sol ?

Newsletter – Occitanie – Montpellier

Du lundi au vendredi, 19h, recevez l’actualité la plus importante

Inscription à la newsletter Occitanie – Montpellier

Montpellier et sa région

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi, les dernières nouvelles

Votre boîte aux lettres avant 19h

Dernière étape : confirmez votre inscription avec le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter Evènements

Pensez à vérifier vos courriers indésirables

A bientôt sur le site de La Tribune et dans nos journaux,

Inscription à la newsletter Occitanie – Montpellier

La rédaction de La Tribune.

Connexion à mon compte

Tous les jeudis, les dernières nouvelles

Merci pour votre inscription !

Votre boîte aux lettres à 9h

Vous êtes déjà inscrit !

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi, les dernières nouvelles

Email envoyé !

Votre boîte aux lettres avant 19h

je n’ai pas encore de compte