Bûches compressées : est-ce plus rentable que le bois de chauffage ?

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Les bûches compressées sont de plus en plus populaires comme bois de chauffage. Il est vrai qu’ils ne manquent pas d’avantages : ce type de bois est écologique ; il est facile à manipuler ; sa puissance calorifique est supérieure à celle du bois conventionnel, etc. Par contre, outre leur prix plus élevé que le bois traditionnel, les bûches compressées n’ont que très peu d’inconvénients.

Une bûche compressée, qu’est-ce que c’est ?

Une bûche compressée est fabriquée exclusivement à partir de sciure et de copeaux de bois n’ayant subi aucun traitement chimique, récupérés auprès des industries du bois et recyclés. Ces résidus de bois sont concassés, séchés et compactés sous haute pression (200 à 300 bars) dans une machine à briquettes à piston pour donner des bûches compressées appelées aussi « bois densifié » ou « bois compacté ». Les bûches ainsi obtenues contiennent très peu d’humidité (moins de 8%), elles sont solides et elles ne contiennent aucun liant chimique.

Les bûches compressées peuvent être de forme cylindrique, rectangulaire ou hexagonale. Ils conviennent à tous les types d’appareils de chauffage au bois, des chaudières à bûches ou à granulés aux poêles à bois, foyers fermés ou inserts ou encore cuisinières à bois.

Il existe deux types de journal compressé : le journal de jour et le journal de nuit dit longue durée. Le premier est réalisé avec des branches de feuillus ou un assemblage de feuillus et de résineux. Le second est en bois de chêne ou d’écorce de hêtre. Deux bûches de nuit suffisent généralement pour entretenir le feu pendant la nuit, pendant 8 à 10 heures.

Les qualités de la bûche compressée

Son pouvoir calorifique

La bûche compressée a un pouvoir calorifique significativement plus élevé (environ trois fois plus) qu’une bûche de bois conventionnelle. C’est-à-dire que la bûche compressée fournit une plus grande quantité d’énergie, et donc de chaleur, lors de sa combustion. Conséquence : une seule bûche compressée peut chauffer une pièce pendant une à deux heures, et la chaleur qu’elle dégage équivaut à 5 kWh/kg, alors que celle de la bûche traditionnelle est de 3,5 kWh/kg.&#xD ;

Une chaleur constante

Conçu exclusivement pour être brûlé, le bois compressé a un bon rendement et permet surtout de bénéficier d’une chaleur constante.

Son encombrement minimum

Ainsi compressés, les résidus de bois recyclés en bûches occupent beaucoup moins de place que les bûches de bois conventionnelles (jusqu’à quatre fois moins), et surtout, beaucoup moins de volume est nécessaire pour le même usage. Les grumes compressées sont le plus souvent conditionnées en cartons contenant chacun entre 6 et 10 grumes pesant entre 6 et 12 kg, ou en palettes d’une tonne de grumes chacune (l’équivalent de cinq mètres cubes de bois). Le temps de manutention est également réduit et le transport facilité.

Sa propreté

Les bûches étant composées de bois compressé, fini les poussières de bois, les moisissures et les insectes en tous genres, qui sont amenés dans la maison. En revanche, ce type de bois de chauffage ne provoque pas beaucoup de saletés et de cendres une fois brûlé et limite ainsi l’encrassement des poêles ou cheminées.

À LIRE  Crise énergétique : chèque énergie de 100 à 200 euros pour 12 millions de foyers, écran tarifaire, la sobriété énergétique est à l'ordre du jour

Son côté écologique

Les bûches compressées ont une composition 100% naturelle et sont fabriquées avec des résidus de bois, ce qui permet la valorisation des déchets. Elles n’émettent pas autant de polluants (particules fines) dans l’air que les bûches traditionnelles et surtout, leur combustion émet 5 à 10 fois moins de C02 que les énergies fossiles (fioul ou gaz). Il est important de choisir des grumes avec des certifications telles que NF, testé CERIC, CE, etc.

Comme ils contiennent peu d’humidité, lorsqu’ils sont utilisés dans un appareil de chauffage performant labellisé Flamme Verte, les polluants atmosphériques dégagés lors de leur combustion sont minimes.

Les inconvénients de la bûche compressée

Le journal compressé présente peu d’inconvénients par rapport à ses nombreux avantages. A noter les difficultés que l’on peut rencontrer pour allumer et entretenir un feu avec ce type de bûches. Généralement, allumer un feu avec du bois compressé est plus difficile qu’avec du bois brut. Il est également conseillé de mélanger du bois compressé et du bois brut pour faciliter le démarrage d’un feu.

Par contre, comme ces bûches contiennent peu d’humidité, elles nécessitent moins d’air pour brûler. Un poêle ou une cheminée, par exemple, avec un fort tirage provoquera une combustion trop rapide et finalement une trop grande consommation de bûches compressées. Il est donc conseillé d’utiliser un appareil de chauffage au bois disposant d’un minimum d’entrées d’air.

Le coût d’achat des bûches compressées est également plus élevé que celui du bois de chauffage traditionnel. Mais son rendement étant plus élevé, il faut penser aux économies réalisables sur le long terme.

France Bois forêt indique un prix moyen fin 2021, toutes essences et qualités confondues, autour de 81 €/m³ sur écorce et sur tige, contre 61 €/m³ en 2020. Le chêne a progressé de 39 % pour atteindre un prix moyen de 225 €/m³ correspondant à un volume unitaire de 1,7 m³.

Quel est le bois le plus fragile ?

Essence de boisPoids humide (en kg)Poids sec (en kg)
Chêne1000690
Cendre900690
Orme1050680
Bouleau650

.

Quel bois coûte le moins cher ?

Selon l’essence de bois choisie, le prix de la charpente varie : Le sapin est disponible à partir de 45€/m², le pin Douglas coûte entre 50 et 60€ le m² Le chêne, bois le plus cher, est disponible entre 80 et 100€ le m² .

Quel est le prix d’1 m3 de chêne ? France Bois forêt indique un prix moyen fin 2021, toutes essences et qualités confondues, autour de 81 â¬/m³ sur écorce et sur tige, contre 61 â¬/m³ en 2020. Le chêne a progressé de 39% pour atteindre un prix moyen de 225 â¬/m³ à pied pour un volume unitaire de 1,7 m³.

Où puis-je trouver du bois gratuit ? Montasdebois.fr est un site de petites annonces proposant gratuitement du bois à chauffer ou à bricoler. Que trouve-t-on là-bas ? Palettes, emballages, caisses, bûches, branchages, planches, chutes de bois, éléments de charpente, bois de chantier… hors bois peints, salis ou fortement traités.

Quel est le bois le moin chère ?

Le pin reste l’un des bois les moins chers. Vous êtes débutant, vous avez envie de vous tester… alors inutile d’acheter du chêne, infiniment plus cher, au risque de devoir tout jeter si vous ratez une étape lors de la fabrication de votre premier meuble (j’en sais quelque chose à propos de ça) .

Quels sont les trois types de bois ? Dossier : les essences de bois et leurs spécificités

  • Résineux (pin, épicéa, douglas, etc.)
  • Bois exotiques (ipé, cumaru, padouk, etc.)
  • Bois nobles et feuillus (chêne, châtaignier, etc.)
  • Bois composites.

Quel est le bois qui ne pourrit pas ?

Le bois du chêne blanc se caractérise par le fait qu’il ne pourrit pas, c’est aussi la raison qui l’a rendu aujourd’hui rare et menacé d’extinction, puisqu’il était autrefois utilisé pour la fabrication de tonneaux, de navires et de planchers.

À LIRE  L'Allemagne va plafonner les prix du gaz et de l'électricité à partir de 2023

Quel est le meilleur bois pour l’extérieur ? Le pin, le mélèze, le douglas, le thuya géant, le châtaignier et le chêne représentent un bon compromis pour les revêtements extérieurs, même sans traitement. Le sapin blanc et l’épicéa nécessiteront une protection pour pouvoir durer dans le temps.

Quel bois compressé choisir ?

100% résineux : simples d’utilisation, ces bûches permettent un démarrage rapide du feu grâce à des essences de bois tendres (pin, cèdre, mélèze…) et offrent une montée en température rapide avec une tenue au feu correcte. 100% feuillus : ces grumes d’essences dures (chêne, hêtre, frêne, etc.)

Quel est le bois le plus rentable ? Économiquement, le bois de bûche l’emporte sur les granulés. Et cela de plusieurs manières. En ce qui concerne les appareils électroménagers, les poêles à granulés et les chaudières sont presque deux fois plus chers que ceux à bûches. Concernant le prix d’achat du combustible, les bûches de bois sont moins chères que les pellets.

Quels sont les meilleurs logs compressés ? Bûches compressées 100% chêne ou hêtre : Les bûches sont très compactes, très denses. L’allumage d’un feu est plus difficile et prive certains utilisateurs d’un des gros avantages du bois compressé qui est de permettre un allumage beaucoup plus simple que le bois coupé.

Quel bois compressé ?

Il existe deux types de bois compressés : celui qui provient d’essences de bois de type feuillus (chêne, frêne, hêtre…) celui qui provient de résineux (pin, épicéa, mélèze…).

Comment appelle-t-on le bois compressé ? La bûche compressée, aussi appelée bois compacté ou densifié, est un combustible 100% naturel à haut rendement, qui garantit un temps de chauffe optimal. C’est une excellente alternative, à la fois écologique et économique, au bois de chauffage traditionnel.

Comment bien utiliser les bûches Compressees ?

Autoriser les journaux compressés à s’enflammer d’eux-mêmes. Attention à ne pas placer trop de bûches au démarrage, 2 bûches compressées suffisent. Ensuite, ajoutez 1 bûche à la fois, si nécessaire. Pour que la combustion dure plus longtemps, les entrées d’air doivent être limitées.

Quel est le bois le plus cher en France ?

Mais encore, quel est le bois le plus cher de France ? Chêne : Le chêne est le bois le plus utilisé en menuiserie, le plus connu des consommateurs, mais aussi le plus cher à l’achat.

Quel bois est le plus cher ? L’acajou de Cuba (Swietenia mahogani) est un bois rouge tendre. Très recherché au XIXe siècle, il fut beaucoup utilisé pour la fabrication de meubles de style Empire. C’est aujourd’hui le bois le plus cher du marché, selon Les fils de J. George, l’un des plus grands ébénistes français.

Quels sont les bois de luxe ? On les distingue généralement des bois plus communs comme le frêne, le sapin, l’épicéa ou le peuplier (bois blancs), le pin, le cèdre rouge (bois rouges) et les bois rouges tropicaux dits exotiques, comme le sipo.

Quel est le bois le plus noble ? Il y a plusieurs. Le premier est celui qui revient dans toutes les conversations. C’est de l’acajou de Cuba. On retrouve ensuite le palissandre, le bois de violette ainsi que l’ébène du Gabon et du Laos et le noyer.

Quelle est l’essence de bois la plus rare en France ?

Le chêne est un arbre populaire, utilisé dans la construction. Il peut constituer une charpente, des poutres décoratives, des planchers, etc. Plus rare en France, il est donc assez cher.

Quelle essence de bois est la plus rare ? Parmi les bois les plus chers au monde, l’acajou de Cuba arrive en tête de liste. Vient ensuite le palissandre, l’ébène du Laos ou du Gabon ou encore le bois de violette, tous appréciés pour leur rareté et leur qualité.