Calendrier de l’Avent : aujourd’hui on parle de modulation et de report…

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

🎄🎅🏻🎁 C’est déjà la 17ème case de notre Calendrier de l’Avent. Plus que 7 jours avant Noël !🎄🎅🏻🎁

Aujourd’hui, nous vous faisons un nouveau cadeau en vous parlant de souplesse et de report de l’échéance de votre prêt. Ces solutions, négociées avant la signature de votre contrat, vous permettent, en tant qu’emprunteur, d’arrêter ou de reporter vos paiements pendant une durée déterminée. Nous vous expliquons comment cela fonctionne et dans quelles situations vous pouvez l’utiliser.

Modulation ou report : quelles différences ?

Avant toute chose, il est important de distinguer ces deux solutions.

Des mensualités flexibles permettent d’évoluer à la hausse ou à la baisse. En règle générale, cette action n’est pas possible pendant les premières années de la vie de votre crédit. Une période d’attente de 12 à 24 mois s’applique habituellement. La modularité des mensualités n’est possible que dans la limite de 10% à 30%, en plus ou en moins, par rapport à votre mensualité. Autre point important à souligner : votre banque peut fixer un délai entre deux changements, par exemple 12 mois, et ce, pour éviter les abus.

Si la baisse de vos mensualités vous fait un peu souffler un peu, sachez qu’elle entraînera inévitablement une augmentation du coût de votre prêt et l’allongement de sa durée.

Le report des échéances, quant à lui, consiste à suspendre les mensualités de votre prêt entre 1 et 24 mois, selon les termes de votre contrat. Il existe deux types de virements possibles : le report dit « partiel », où le paiement du principal est différé (c’est-à-dire que vous continuez à payer les intérêts et l’assurance de prêt pendant le report), et le récapitulatif du report, dans lequel le principal et les intérêts sont présents. reporté. Vous continuez alors à payer l’assurance du prêteur pendant le moratoire du prêt.

À LIRE  NFT et monnaies virtuelles, quels enjeux pour le PSG ?

Dans tous les cas, nous vous recommandons de vous référer à votre contrat de prêt pour connaître les conditions qui pourraient s’appliquer.

Pour vous aider à mieux comprendre tout cela, nous vous donnons une petite vidéo explicative :

Dans quels cas les demander ?

La vie n’est pas un long fleuve tranquille… Des imprévus peuvent affecter votre capacité à rembourser votre dette, et c’est normal. C’est pourquoi les délais sont modifiés et reportés. Une séparation, une situation professionnelle compliquée, des factures énergétiques plus élevées que prévu ou, tout simplement, des charges de vie trop lourdes pour votre budget : de nombreuses raisons.

Cécile Roquelaure, Directrice d’Empruntis Studies, précise à juste titre :

Depuis la crise sanitaire, nous savons tous que le crédit doit être en adéquation avec nos conditions de vie. Certains emprunteurs ont également trouvé l’avantage d’avoir un prêt qui leur permet de repousser l’échéance ou de baisser leur remboursement de plusieurs mois. Cependant, chaque banque a sa propre procédure, et votre courtier saura vous proposer, sans les meilleures conditions financières, un prêt qui s’adaptera à vos besoins !

On se donne rendez-vous demain pour ouvrir la prochaine box Calendrier de l’Avent !✨

Profitez de notre expertise au meilleur tarif !

à partir de 2,00 % sur 15 ans(1)