Canicule : les symptômes ne doivent pas être oubliés

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

En ces jours de canicule, notre corps n’est pas toujours capable de réguler sa température. Puis plusieurs symptômes peuvent apparaître : crampes, épuisement, maux de tête, coup de chaleur… Conseils pour une réponse rapide et de qualité de la part de la Direction Générale de la Santé.

Lorsqu’il est exposé à une forte chaleur comme celle que nous connaissons actuellement, le corps humain active des mécanismes de thermorégulation pour compenser cette augmentation de la température extérieure (transpiration, augmentation du flux sanguin vers la peau en dilatant les vaisseaux sanguins cutanés…). Mais parfois ces mécanismes sont surchargés et des symptômes liés à la chaleur apparaissent : maux de tête, nausées, crampes musculaires, déshydratation. Ces symptômes ne doivent pas être pris à la légère. Le risque le plus grave est le coup de chaleur, car il peut entraîner la mort.

Sommaire

Que faire en cas de crampes musculaires ?

Que faire en cas de crampes musculaires ?

Des spasmes musculaires apparaissent dans les bras, les jambes, mais aussi dans l’abdomen. Ils surviennent surtout si vous transpirez beaucoup (surtout si vous pratiquez des activités physiques à la chaleur).

Que faire en cas d’étourdissements ?

Que faire en cas d'étourdissements ?

L’épuisement, la faiblesse ou les étourdissements sont des symptômes qui surviennent souvent après plusieurs jours de chaleur intense ou de vagues de chaleur, en particulier chez les personnes âgées. Ces signes de fatigue peuvent aussi s’accompagner d’insomnies inhabituelles.

Que faire en cas d’insolation ou de coup de chaleur ?

Que faire en cas d'insolation ou de coup de chaleur ?

L’insolation est associée à une exposition directe du soleil sur la tête et est favorisée par la chaleur : elle provoque de violents maux de tête, des nausées, de la fièvre et parfois des pertes de connaissance. Le coup de chaleur est une urgence médicale qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée rapidement : la peau est rouge et chaude, la température corporelle peut atteindre ou dépasser 40°C car le corps ne peut plus réguler sa propre température. Vous pouvez également perdre conscience ou avoir des convulsions.

À LIRE  Top 14 - Finn Russell (Racing 92) : "Ma dernière saison n'a pas été satisfaisante et j'ai souffert"

Inscrivez-vous à la newsletter Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Pourquoi des personnes supportent mieux le froid que d’autres ?

Pourquoi des personnes supportent mieux le froid que d'autres ?

C’est la testostérone, l’hormone masculine par excellence. « Les molécules des récepteurs du froid sont régulées par la testostérone, ce qui signifie qu’en fonction du sexe, nous avons une activité qui n’est pas égale », explique le chercheur.

Pourquoi je ne supporte plus le froid ? Ainsi, lorsque nos globules rouges manquent, notre corps n’est plus suffisamment alimenté en oxygène. Et les muscles qui n’ont pas assez de sang sont les muscles qui seront plus froids et s’engourdiront plus facilement.

Pourquoi certaines personnes résistent mieux au froid ?

Une mauvaise circulation sanguine peut donc entraîner une diminution de l’apport d’oxygène à nos cellules, qui ont moins de carburant à brûler. Pour cette raison, certaines personnes auront plus froid que d’autres.

Comment savoir si l’on a des problèmes de cœur ?

Comment savoir si l'on a des problèmes de cœur ?

Signes avant-coureurs et symptômes

  • Des douleurs thoraciques, qui peuvent s’accompagner de sensations : tiraillement, inconfort, …
  • Douleur irradiée, qui peut se propager : de la poitrine, …
  • Essoufflement.
  • Pâleur, sueur et faiblesse générale.
  • Nausées, vomissements et parfois indigestion.
  • Peur et anxiété.

Comment tester votre cœur ? Commencez par mesurer votre fréquence cardiaque au repos pendant une minute. « Trouvez la bonne artère, celle du poignet ou celle du cou, et comptez 1 minute. Ça, tout le monde sait faire. Quand c’est fait, notez le résultat », a indiqué Michel Cymes.