Cent ans de permis de conduire : La Gardoise a été la première …

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le permis de conduire fête ses 100 ans ce samedi. Il remonte au 31 décembre 1922. Mais ce « permis de conduire » n’est que la nouvelle appellation du certificat d’aptitude, introduit en 1893 pour la conduite d’un véhicule à moteur. La première femme à recevoir ce droit de conduire une voiture à moteur fut Anne de Rochechouart de Mortemart, duchesse d’Uzès (Gard). Elle le reçoit en mai 1898 et quelques semaines plus tard, le 3 juillet 1898, elle est verbalisée pour excès de vitesse au volant dans le bois de Boulogne.

Son arrière-arrière-petit-fils, l’actuel duc d’Uzès, Jacques de Crussol d’Uzès raconte : « Elle l’a dépassé sur les Champs-Élysées. A cette époque, le censeur trouvait bien trop dangereux de monter dans le véhicule avec le candidat. Alors il l’a regardée depuis le trottoir. »

Elle écope d’une amende d’un franc pour son premier excès de vitesse, et est également la première femme condamnée pour excès de vitesse. « Elle était au bois de Boulogne. Elle a été arrêtée… à pied, par le gendarme ! »

Anne de Rochechouart de Mortemart a passé son permis sur une Delahaye bicylindre Type 1, actuellement exposée au Musée de Compiègne. « Elle a eu l’idée de mettre des miroirs. Deux petits miroirs, pour regarder derrière. Elle aurait dû les breveter, ça aurait fait de nous des milliardaires aujourd’hui. »

Aujourd’hui, plus d’un million de permis sont délivrés chaque année : 1 101 081 exactement en 2021.

À LIRE  Remplacer l'eScrambler par un scooter électrique