Charente-Maritime : un avion de l’armée s’écrase, l’équipage…

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Ce vendredi, vers 13 heures, un instructeur de l’armée et son élève-pilote ont effectué un « exercice de départ en rotation » à bord d’un petit avion Grob 120 survolant la commune de Saint-Jean d’Angély, en Charente-Maritime, lorsqu’ils ont perdu le contrôle de l’avion. Ils ont réussi à s’éjecter à temps et à utiliser le parachute, avant que l’appareil ne s’écrase dans une zone inhabitée à l’est de la ville, située au nord de Saintes.

« Après plusieurs tentatives pour reprendre le contrôle, les deux membres d’équipage ont appliqué des procédures de secours et ont évacué l’avion à l’aide de leurs parachutes », a indiqué le ministère des Armées dans un communiqué, précisant que les deux passagers étaient « indemnes et ont été soignés médicalement ».

L’équipage avait quitté la base aérienne 709 de Cognac et procédait à un « test de maniabilité ». Pour l’heure, les causes de cette perte de contrôle et du crash de l’avion ne sont pas connues. Le ministère des Armées a précisé que la zone était en cours de sécurisation. Et d’ajouter que « des enquêtes techniques et judiciaires sont ouvertes pour éclaircir les raisons de cet accident ».

À LIRE  Red Bull Stratos : les personnages du saut de Baumgartner