Cinquième vague de Covid : « On est au bord de la saturation » dit un médecin du CHU de Strasbourg

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le président Jean Castex entame vendredi une visite de deux jours en Alsace. Avec de nombreux rendez-vous au programme. Mais cela commence ce vendredi soir par une visite dans un hôpital de Strasbourg.

Il a fait son plan pour l’homme blanc

il y a quelques jours car le nombre de malades du Covid augmente sensiblement.

Devant vous se trouve le service des urgences. Le nombre de visites y a doublé par rapport à la période normale. Par contre, il y a beaucoup de malades non Covid en cette saison froide. D’autre part, il y a un flux de patients atteints de coronavirus qui augmente chaque jour. « La situation est inédite en ce moment pour un Covid très fort, une activité non Covid forte, car c’est l’hiver, les maladies circulent, et le flux de deux patients remplit actuellement les urgences. Cela met l’hôpital mal à l’aise. , encore les équipes. La situation est cette fois très explosive à l’hôpital », explique le docteur Nicolas Lefebvre, chef du service des maladies infectieuses au nouvel hôpital public.

Des malades Covid partout

Ce qui mettrait fin aux équipes. « Comme vous le savez, l’hôpital manque de personnel, c’est pourquoi nous devons ajuster les unités pour que les patients puissent recevoir des patients, contrôler les médecins et ouvrir des unités Covid. C’est lourd et stressant pour tout le monde. Les équipes sont placées. ils sont sous pression car ils doivent changer de scène et accepter les patients Covid. C’est stressant pour toutes les équipes » poursuit le docteur Nicolas Lefebvre.

103 malades du Covid ont été hospitalisés à Strasbourg jeudi 9 décembre. 73 patients ont été hospitalisés en service général. C’est gros. De plus, le nombre de lits encore disponibles est quasi inexistant. « Notre accueil sera très limité dans les prochains jours, on est proche du plein » explique Nicolas Lefebvre.

À LIRE  Thor : Fini la musculation à outrance pour Chris Hemsworth

30 personnes sont également en réanimation pour cause de COVID au CHU, soit un tiers des places disponibles. Pour la résilience, les interventions non urgentes sont désormais limitées. Mais l’hôpital de Strasbourg arrive rapidement à capacité.