CLUB DES D.A 53e édition : Le Grand Prix 2022

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

La Creative Directors Guild de cette année a annoncé les gagnants de son 53e concours en juin dernier sur sa page Instagram. Avec 148 nominés, 218 prix ont été décernés : 49 Rouge (Or), 75 Blanc (Argent) et 94 Bleu (Bronze). Ce lundi soir au 104 à Paris, le club Des a été annoncé et a annoncé les principaux prix des professionnels de la création moderne / Réalisateurs de l’année et prix de la publicité. Pour l’année et l’élève du concours.

La soirée était placée sous le concept de Fluidité, la ligne éditoriale du nouveau Président du Club Sylvain Thirache, qui a expliqué que : « La fluidité, ce sont les différents genres qui se côtoient sans résistance, le design, la production, le numérique et la communication. L’eau, c’est des idées qui voyagent, évoluent, changent de forme et de support. L’eau est un plaisir dans notre travail, moins de pression, moins de jugement pour qui nous sommes, ce que nous représentons, l’acceptation de tous les genres, de toutes les races. L’eau est un sujet qui me tient à cœur et Je suis heureux de le partager aujourd’hui, en même temps que se dévoilent les dons particuliers et les talents créatifs de l’année, avec toute la communauté du club. D.As. »

Les talents créatifs de l’Année

Le classement annuel des talents créatifs est basé sur le nombre de distinctions obtenues selon les types de métiers représentés au concours.

Avec 22 récompenses, Benjamin Marchal et Faustin Claverie, réalisateurs professionnels de TBWAParis, ont été nommés Creative Directors of the Year. Ils se distinguent pour leur campagne Winamax (L’ascenseur), Les Guides TAO (Hate to Project), McDonald’s France (Selling the Cool Bag), Le Chocolat des Français (Pimentez votre Saint Valentin), Schweppes (J’aime ça comme ça) , Leica (Le monde mérite des témoins), Hands Away (Une nuit sans peur) et la campagne de l’agence TBWAParis (Lire jusqu’au bout).

À LIRE  Mercuriale - légumes : possible hausse des prix dans les prochains jours

Alexander Kalchev (DDB) a pris la deuxième place (Blanc) avec 14 prix et le tandem Gaëtan du Peloux et Youri Guerassimov (Marcel) a pris la troisième place (Bleu) avec 6 prix.

Lucie Vallotton (TBWAParis) a été nommée Directrice Artistique de l’année tandis que Vincent Cusenier (TBWAParis) a été nommé Design Editor of the Year. Les deuxième (Blanc) et troisième (Bleu) places ont été occupées par Julien Vergne et Mathis Payet (ancien BETC) et Shanel Redzheb et Charlotte Faurisson (DDB) dans le parcours technique, Alexandre Girod (ancien BETC) et Lucie Guidon (DDB), dans les peintures.

Le Director Award de cette année rend hommage à Arnaud Bresson, de Division, qui a remporté 10 prix pour ses films Nike, Kanye West et Beabadoobee. Sam Pilling (Wanda), récompensé pour le film Winamax, a pris la deuxième place et Valentin Petit (Division), troisième, a été récompensé pour ses programmes ASAP FERG et Rosalia.

Renault : Annonceur de l’Année

Le prix de l’annonceur de l’année récompense l’innovation, la répétabilité, la capacité créative, la surprise et l’innovation pour une marque, un segment ou une catégorie. Aussi, il distingue la qualité d’exécution, et la capacité à rassembler de nombreux talents et à dépasser le système traditionnel de collaboration avec son agence si nécessaire pour monter en compétences d’autres départements créatifs. Un annonceur annuel doit accumuler au moins la distinction rouge sur un minimum de deux sujets différents. Le prix de l’Annonceur de l’année est décerné à Renault, qui a remporté 6 prix dont 2 Rouge, avec les campagnes The Feeling, Nouvel R et Use it Wisely, tant en production qu’en publicité et en design.

À LIRE  La flambée des prix de l'énergie persiste, De nouveaux prétendants au gaz algérien, Le boom du chauffage au bois

Le Prix Étudiants récompense les étudiants de Sup de Pub

Historique au Club, le Concours Étudiant invite les jeunes talents des écoles de communication et d’art à participer à un concours unique, à but non lucratif, dans le but de les exposer à l’espace professionnel qui lui est destiné. Ce prix est conforme à la devise du Club « Préserver, Honorer, Inspirer ». Il positionne le club comme une source d’inspiration pour la nouvelle génération mais aussi comme un moyen efficace de découvrir les talents de demain. Le fait qu’il soit devenu un standard pour les écoles de communication et d’art, puis une vingtaine d’écoles qui les suivent, et certains en ont fait une partie de leurs études. Il est également devenu une source d’emploi pour de nombreux candidats sélectionnés et retenus.

Le thème du concours est « To Consume Responsably – Less is More » invitant les étudiants à « réfléchir à ce que prendra la transition d’une société de (sur)consommation à une société de gestion de la consommation. Il y a environ 315 étudiants du public et écoles privées qui les ont présentés, 13 d’entre eux ont été retenus, le jury a décerné 6 prix qui se sont partagés entre les écoles Sup de Pub, Estienne et Olivier de Serres.

Lauréat du concours cette année, Sup de Pub a remis 3 prix (2 rouges et 1 blanc) avec la campagne : « La Patience payée » de Louis Govidin, Clémentine Kern, Jelena Odak et Valentin Gourmel, « French Art of Buying » de Lisa Bailly, Manon Bras et Bureau Domnin, et Absurde d’Agathe Plateau, Caroline Soufflet et Carla Perret.