Colette : en attendant le Panthéon ?

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le 150e anniversaire de la naissance de l’auteur, de publications en expositions, met en lumière un génie féminin sous-dimensionné. Voici pourquoi.

Colette reste une figure littéraire importante sur « Moi, je pense avec tout mon corps », mais elle n’est toujours pas considérée comme la grande écrivaine qu’elle est. Elle a beau avoir été louée par Proust et Gide, ses exacts contemporains, elle n’exerce pas le même magistère. Une légère odeur de soufre flotte toujours autour d’elle, ce qui a longtemps éloigné l’école et poussé l’église à refuser d’assister à ses funérailles, pourtant nationales.

Sidonie Gabrielle Colette, née en 1873 en Bourgogne, d’où elle a toujours gardé l’accent de pierre, n’était pas destinée à devenir écrivain, il est vrai. C’est son père qui rêvait de mettre leur patronyme – qu’elle finira par reprendre – en tête des volumes imprimés. Mais quand ce capitaine unijambiste meurt, ce n’est que…

Je souscris

Contenu de points illimité

En cours de lecture : Colette : En attendant le Panthéon ?

À LIRE  Essai longue durée Aprilia Tuareg 660