Comment devenir promoteur immobilier : compétences et formation

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le métier de promoteur immobilier requiert des compétences larges et spécifiques pour la réussite des projets.

&#xD ;

&#xD ;

Compétences techniques et financières : essentielles avant même le démarrage du projet

Un promoteur immobilier se doit d’avoir quelques notions techniques et architecturales. Lors de la recherche d’un terrain à bâtir, il devra déterminer rapidement quelle surface peut être bâtie, à quel coût et pour quel chiffre d’affaires. Le tout dans le but de dégager une marge suffisante pour absorber le risque de l’opération.

&#xD ;

&#xD ;

L’étude de la capacité technique est donc nécessaire avant même le démarrage du projet, afin de déterminer sa viabilité et sa faisabilité compte tenu des règles d’urbanisme.

&#xD ;

&#xD ;

La maîtrise des aspects financiers est également une composante essentielle. Des outils financiers tels que le tableau de flux de trésorerie et le bilan prévisionnel doivent donc être établis dès la phase d’étude de faisabilité. Ils permettent d’estimer le coût, le chiffre d’affaires prévisionnel, le prix d’acquisition du terrain, et plus tard, de lancer les demandes de financement.

&#xD ;

&#xD ;

Maîtrise de la réglementation : un atout

Un promoteur immobilier doit connaître une grande partie des règles en vigueur sur de nombreux sujets : réglementation énergétique, réglementation sur les personnes à mobilité réduite ou encore normes concernant l’environnement… Avec un environnement juridique qui change chaque année, le promoteur est responsable de mettre à jour ses connaissances et les appliquer à chaque projet. Il s’agit de maîtriser les coûts, la qualité et les délais d’une opération.

&#xD ;

À LIRE  Les meilleurs sites pour acheter facilement de la crypto-monnaie | Info-mag-annonce.com