Comment les filtres automobiles et les convertisseurs catalytiques…

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

La question de la préservation de l’environnement n’a jamais été prise aussi au sérieux qu’aujourd’hui. Il est clair que les générations futures auront beaucoup de mal à sauver la planète si rien n’est fait. Cependant, force est de constater que les habitudes ont peu à peu changé, notamment en ce qui concerne les voitures et leurs équipements. C’est notamment le cas des filtres à particules et des catalyseurs qui ont été spécialement créés pour nettoyer les gaz d’échappement émis par les véhicules. Faisons le point sur le sujet.

Sommaire

Que faut-il savoir sur le catalyseur et le filtre à particules ?

Le pot catalytique automobile et le filtre à particules sont des pièces à vocation écologique. Ils sont fabriqués pour réduire les émissions de particules nocives des véhicules. S’ils partagent plus ou moins la même vocation, les filtres à particules automobiles et les pots catalytiques n’ont pas vraiment les mêmes rôles.

Le catalyseur automobile

Le catalyseur automobile est une pièce qui se situe au niveau de l’échappement, sous la voiture. Il s’agit d’un système anti-pollution créé dans les années 90, qui sert à convertir les gaz d’échappement toxiques en gaz non toxiques, et ce, de manière chimique. Ce n’est qu’après la conversion que les gaz sont libérés par l’échappement. Le convertisseur catalytique est constitué d’une enveloppe cylindrique en acier inoxydable. Une sorte de filtre en céramique se trouve à l’intérieur de ce dernier : c’est lui qui se charge de réduire la nocivité des gaz d’échappement.

Le pot catalytique automobile n’élimine pas les gaz polluants, mais les transforme. Ainsi, au lieu d’évacuer les oxydes d’azote et les hydrocarbures, la voiture rejette de l’eau, du gaz carbonique et de l’azote. Cependant, il faut être très prudent lors de l’achat du catalyseur automobile, car de nombreux distributeurs commercialisent sans le savoir des produits indiens ou chinois de mauvaise qualité à moindre coût et dont la durée de vie n’excède souvent pas 6 mois.

À LIRE  Pourquoi l'utilisation du CBD pourrait vous coûter votre permis de conduire

Vous pouvez vous rendre sur des sites comme www.krosfou.fr pour vous assurer d’obtenir des pièces de grande qualité. Vous trouverez des filtres à particules et des catalyseurs fabriqués en Europe reconnus comme les plus performants et efficaces du marché.

Le filtre à particules

Comme le convertisseur catalytique, le filtre à particules (DPF) est également situé sous l’échappement de la voiture. Cependant, son fonctionnement est différent. En effet le rôle du filtre à particules est de nettoyer les émissions de gaz toxiques émis par la voiture via la combustion. Le DPF collecte et filtre les particules fines qui traversent le catalyseur, puis les enflamme périodiquement dans le but de les détruire complètement. Le processus commence lorsque le moteur tourne à plein régime et que la température dans la chambre de combustion atteint environ 550 degrés.

En bref, le pot catalytique automobile réduit la nocivité des gaz d’échappement grâce à un procédé chimique, tandis que le FAP filtre les particules restantes et les détruit en les brûlant.

Comment les filtres à particules et les catalyseurs réduisent les émissions polluantes ?

Les filtres à particules et les catalyseurs font partie des éléments destinés à la dépollution. Grâce à leurs actions respectives, ils limitent fortement la pollution causée par les véhicules. En filtrant et en brûlant les particules fines, le FAP élimine la fumée noire qui sort de la voiture. Il retient ainsi les grosses particules de suie et ne laisse passer que le flux déjà traité par le catalyseur.

Grâce au catalyseur, les trois types de polluants, dioxyde de carbone (CO), hydrocarbures (HC) et oxydes d’azote (NOx) sont considérablement réduits en amont. Une voiture équipée d’un pot catalytique et d’un FAP en bon état pollue beaucoup moins.

À LIRE  MX-5 ou RX-8 du futur ? Mazda nous donne déjà envie avec ce coupé...

Les catalyseurs et filtres à particules usagés sont cependant dangereux pour l’environnement : les métaux rares qu’ils contiennent doivent être recyclés. Choisir un industriel qui réutilise les métaux rares des pièces usagées, de plus en plus difficiles à extraire des mines sud-africaines, est un geste responsable qui contribue à réduire la pression environnementale.

Vols de filtres à particules et de catalyseurs : comment expliquer ce phénomène ?

Les vols de filtres à particules et de pots catalytiques ont considérablement augmenté ces dernières années. Ce phénomène récurrent en France est lié au fait que les FAP et les catalyseurs sont composés de métaux précieux comme le rhodium, le palladium et le platine. Ils sont utilisés dans la fabrication de pièces en raison de leur incroyable résistance à la corrosion, à l’acide et à l’oxydation. Ces métaux précieux sont uniques et leur coût est très élevé. Cela rend les filtres à particules et les pots catalytiques recherchés et vendus à des prix exorbitants sur le marché noir.

Pour éviter le vol de votre FAP et pot catalytique, nous vous conseillons de toujours garer votre voiture dans un garage fermé. Évitez également de le laisser dans un endroit sombre et mal éclairé.

La décontamination, le convertisseur catalytique et le FAP nécessitent une formation

Catalyseur et filtre à particules : les différences entre ces deux pièces