Compost forcé : Voici LE truc qu’il ne faut plus mettre dedans…

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le compost écologique et biodégradable est un excellent engrais naturel pour le jardin. Pour qu’il joue parfaitement son rôle, cet ingrédient doit être définitivement banni du composteur. Cela représente même un risque pour votre santé. On lève le voile sur cet élément mystérieux !

Cet élément qui ne doit figurer sous aucun prétexte dans votre compost !

L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, a alerté hier dans un communiqué sur la dangerosité d’un élément que de nombreux Français mettent dans leur composteur. Ce sont des plastiques dits « biodégradables » mais qui ne le sont pas vraiment. Bien que les sachets de thé et autres capsules de café soient censés être compostables, en réalité ils ne rentrent pas complètement dans le sol. Le risque est que ces microplastiques finissent par atteindre vos plantes et que vous les ingérez sans vous en rendre compte. Si vous jetez simplement les plastiques dans le compost et les laissez pourrir sans les déranger, ce n’est pas la bonne approche. Il faut retourner la terre deux fois par semaine et surveiller très régulièrement la température. Si cette procédure est trop contraignante pour vous, ne mettez pas ces plastiques au compost mais préférez la poubelle jaune. Vérifiez également si votre commune collecte les déchets alimentaires. Si c’est le cas, mettez-les dans les bio-déchets.

Quels sont les autres ingrédients à ne pas placer dans son compost ?

Les autres ingrédients du compost sont à éviter en raison de leur composition qui ralentit la décomposition ou est nocive pour la santé. Découvrez-en quelques-unes :

Que peut-on mettre de façon certaine dans le compost ?

Afin de réussir votre compost, soigner sa composition est une priorité. Le secret d’un bon compost réside dans la richesse et la variété de ses ingrédients. Pour cela, mélangez des matières organiques carbonées avec des matières organiques azotées, des éléments humides et secs et faites également varier leur taille pour un résultat homogène. Vous pouvez y mettre des épluchures de légumes fermées, des tontes de gazon, du papier et du carton, des fleurs fanées et des branches abîmées, des feuilles mortes ou encore du marc de café. Le plus important est que les éléments s’équilibrent.

À LIRE  Jardinage : "Comment rediriger les rayons du soleil et avoir de la lumière...