Condamné à passer son permis de conduire après avoir tenté…

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

« J’ai paniqué »

&#xD ;

&#xD ;

« Savez-vous que les gendarmes ne sont pas des complots ? » demande le procureur. « Si le déroulement des faits n’est pas contesté, la question est l’interprétation des conséquences possibles. Je suis consterné par le manque d’empathie de M. Il faut qu’il le prenne. » M.M., qui a déjà été jugé deux fois pour conduite sans permis, estime qu' »il est temps de faire plus cher », et réclame « huit mois de prison avec sursis, l’obligation de travailler, de également réparer les dommages causés aux parties » comme une interdiction de conduire de deux ans ».

&#xD ;

&#xD ;

Pour l’avocate de la défense Me Marion Tillard, « on ne peut pas prendre mon client en exemple pour sensibiliser tous les jeunes au problème. Il n’a pas le profil du délinquant. Nous ne pouvons pas arrêter ceux qui affichent le comportement le plus dangereux par peur de l’accident, alors nous arrêtons les moins dangereux. » Me Tillard avoue que son client a eu « une réaction inappropriée, mais ce type d’appareil est récent, il ne comprenait pas ce qui se passait ». De plus, en réponse aux réquisitions du procureur, elle a suggéré de « l’obliger à passer son permis de conduire » au lieu de lui interdire de conduire.

&#xD ;

À LIRE  Toulouse : pris en état d'ébriété et sous l'emprise de la drogue, il doit rendre son permis