Découvrez la conduite pour non-voyants au Castellet

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Six personnes malvoyantes se sont glissées au volant de véhicules scolaires (Renault Clio, Renault Mégane RS et Peugeot 208).

Le but était de permettre à ces non-voyants de partager les sensations de la conduite. C’était aussi pour eux l’occasion de reprendre confiance et de se sentir intégrés.

C’est le cas de Jean Philippe qui, après son départ de l’association Mégane RS, affiche un large sourire, ravi de ses deux tours de piste : « Wow, les virages en piste sont nombreux et tellement agréables à ressentir. Combien de temps dure une ligne droite ? ! »

Une conduite tout de même supervisée

Cet homme malvoyant est membre de l’association depuis 2011, et le président depuis 2021. Pour lui, la conduite se fait entièrement selon les consignes du moniteur accompagnateur, dans la voiture de l’auto-école, car le double contrôle est nécessaire à la sécurité.

Les membres de l’association se rassemblent souvent et attaquent de nombreux cercles, grands et petits. Cela correspond à une dizaine de tournées par an.

On ne peut parler de l’association sans évoquer les moniteurs qui, grâce à leur pédagogie et leur altruisme, prennent leur temps pour accompagner leurs amoureux des sentiers.

Le temps maussade n’a pas gâché cette journée, et toute l’équipe a réalisé le rêve de rouler sur la mythique piste du Castellet.

Le fondateur

Luc Costermans est bénévole au sein de l’association et organisateur d’événements. Après avoir perdu la vue en 2004, il décide de reprendre le volant.

En 2008, il bat le record du monde de vitesse pour un aveugle (308 km/h au volant d’une Lamborghini).

À LIRE  Infographies. Dordogne : quelles étaient les voitures les plus populaires en...

Surtout, il a mis en place des cours de conduite ouverts aux malvoyants.