Dépenses énergétiques : « Signer ce contrat, c’est comme signer un arrêt de mort »

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

La situation est grave. Après des mois de hausse des prix du gaz et de l’électricité, les entrepreneurs, qu’ils soient petits, moyens ou moyens, se retrouvent désemparés et ne savent plus comment faire face. Les dossiers de restructuration s’accumulent et le nombre de faillites augmente. Le Point est allé à la rencontre de ces entrepreneurs aux prises avec des prix de l’énergie qui se multiplient par dix, par vingt, parfois par cinquante, et qui cherchent des solutions pour sauver leur entreprise. Tous les secteurs sont concernés, agroalimentaire, métallurgique, chimique, etc. Témoignages.

Laurent Vronski est directeur général d’Ervor, une PME industrielle basée à Argenteuil qui emploie 50 personnes et fabrique des compresseurs d’air. Egalement secrétaire général de l’association professionnelle Croissance Plus, il ne cache pas son inquiétude pour l’avenir.

« Nous sommes des industriels, notre usine est à Argenteuil et nous sommes le dernier fabricant français de compresseurs d’air. C’est une pièce essentielle, utilisée pour purifier l’eau, faire fonctionner un tramway ou une centrale nucléaire… C’est un produit à haute valeur que nous exportons à 90 % hors de France Ervor, société créée en 1945, que j’ai reprise en 1993, est l’Hermès des compresseurs Aujourd’hui, notre métier est confronté à des défis sans précédent.

Le cauchemar a commencé le 29 septembre lorsque j’ai reçu une lettre recommandée avec accusé de réception signée de TotalEnergies. Le sujet était : « Votre contrat de fourniture est sur le point d’expirer. » Mon précédent contrat pluriannuel de trois ans est en effet valable jusqu’au 31 décembre, à minuit. Après cette date, une autre histoire commence. Dans cette lettre, le commercial directeur de TotalEnergies Business me propose de renouveler « dès aujourd’hui notre contrat de fourniture avec une offre adaptée à nos besoins ».

Sommaire

Des prix multipliés par 50

Vous trouverez en annexe le prix des nouveaux tarifs en vigueur à compter du 1er janvier 2023. Le prix du mégawattheure d’électricité varie de 63 euros à 3 000 euros HT, et de 20 à 1 000 euros pour le gaz. TotalEnergies me propose donc gentiment de renouveler mon contrat avec un prix multiplié par 50 ! J’ai posté le compte sur les réseaux sociaux parce que je pense que sinon les gens penseraient que j’étais ivre ou que je mentais. Nous utilisons le gaz et l’électricité, c’est un double risque. On a arrêté d’utiliser le mazout il y a une quinzaine d’années, parce qu’on nous disait à quel point le gaz c’est génial… Il faut voir le résultat aujourd’hui.

LIRE AUSSIComment l’Etat promet d’aider les entreprisesParce qu’on peut être le meilleur manager du monde, un prix multiplié par 50 est ingérable. On nous dit : « Économisez de l’énergie ! « Mais attendez, nous n’avons pas attendu 2022 et la guerre en Ukraine pour faire attention et essayer de réduire les factures… Nous sommes déjà passés à l’éclairage LED il y a longtemps, nos bâtiments sont parfaitement isolés… Il y aura certainement encore des économies. à faire, mais ils ne pourront jamais compenser les nouveaux prix de l’énergie, sans lesquels je ne peux pas faire tourner l’usine. Avec ces tarifs, le poste énergétique nous coûterait 500 000 euros par an. Mais pour nous, c’est impossible, je’ suis le patron d’une entreprise de 50 personnes, pas le grand patron d’une multinationale !

LIRE AUSSIComment l’État promet d’aider les entreprises

Signer un arrêt de mort

Au bout de 48 heures, TotalEnergies nous a rappelé et nous a fait une nouvelle offre. Aujourd’hui ils n’augmentent plus les prix de 50, mais de 15. Mais pour nous c’est encore trop élevé, nous voyez-vous augmenter de 15 les prix de vente de nos compresseurs ? Nous ne pouvons pas faire cela ou nous perdrons nos clients. Nous vivons donc chaque jour qui passe avec anxiété… Nous ne signerons pas ce contrat, bien sûr, car cela reviendrait à signer notre propre condamnation à mort. Mais notre contrat expire le 31 décembre à minuit…

LIRE AUSSIPrix du gaz : pourquoi la Commission tire son épingle du jeu

LIRE AUSSIPrix du gaz : pourquoi la Commission tire son épingle du jeu

Les pouvoirs publics disent avoir pris conscience de l’affaire, mais pour l’instant je ne vois rien de concret venir. On s’en occupe, disent-ils… Alors oui, ils ont trouvé un mécanisme pour les entreprises qui peuvent consommer moins de 36 kilowattheures et qui ont donc droit au tarif réglementé. Mais si vous êtes au dessus, comme nous, des PME industrielles, cela ne vous concerne pas. Le gouvernement parle d’achats groupés, de boucliers fiscaux, de succursales, mais concrètement, au moment où je vous parle, je ne sais pas ce qu’on va nous proposer. Quant à TotalEnergies, ces prix qui nous étranglent ne sont pas leur problème. Pour eux, c’est le prix du marché, un point, c’est tout.

La crise est beaucoup plus grave que celle du Covid

Je ne pense pas que les gens réalisent l’ampleur de la crise que nous traversons aujourd’hui. Mais c’est bien plus grave que le Covid ! Dans le cas du Covid, après la panique initiale, l’Etat a apporté des aides ciblées aux secteurs les plus touchés, restauration, hôtellerie, divertissement… Et cela a permis de surmonter la crise. Pas peu de secteurs sont concernés, tout le monde est concerné car tout le monde consomme du gaz et de l’électricité ! Nous ne nous en rendons pas encore compte, mais de nombreuses entreprises sont sur le point de faire faillite. A l’heure où l’on parle d’une réindustrialisation nécessaire dans notre pays, mais ce sera tout le contraire… Ce secteur va perdre des milliers d’emplois !

LIRE AUSSI Électricité : enquête sur une débâcle

LIRE AUSSI Électricité : enquête sur une débâcle

Mais, évidemment, il n’y aura pas que les industriels parmi les victimes. Samedi dernier, je suis allée à mon marché aux portes de Paris. Il y a un homme de 35 ans qui a monté un élevage de poulets et vend ses œufs frais. J’arrive à son comptoir et je vois qu’il ne vend pas d’œufs ce jour-là mais qu’il vend ses poules. Deux euros la poule. Comment venir ? Il me dit qu’il interrompt son agriculture, pour laquelle il a un grand besoin d’électricité et qu’avec les nouveaux tarifs c’est insoutenable. Cette histoire est symptomatique de ce qui va se passer dans les mois à venir. On parle beaucoup des grands noms, ArcelorMittal sur le point d’arrêter un haut fourneau, Duralex suspendant sa production, mais il y a beaucoup de petits qui font faillite. Ce qui se prépare est très sérieux, il faut en être conscient !

Il faut faire attention à ne pas se faire hara-kiri

Cette crise est le résultat d’une décision politique que l’Europe doit prendre. Notre position par rapport à la Russie crée une énorme distorsion de concurrence avec le reste du monde. Ce choc est dit exogène car les prix actuels de l’énergie ne résultent pas de la comparaison de l’offre et de la demande. Je ne conteste pas le bien-fondé du moratoire sur le gaz russe, je constate simplement que ce sont les gouvernements qui ont créé cette crise, artificiellement. Il est donc logique qu’ils indemnisent les entreprises. Alors, soit une solution est trouvée au niveau européen, soit les gouvernements nationaux retroussent leurs manches… Personnellement, je suis contre l’aide, je n’aime pas cette relation mortifère entre l’État et les entreprises, mais là, nous sommes dans un autre S’inscrire. Vous devez faire attention à ne pas vous faire hara-kiri. Après, on n’a pas à pleurer la mort de notre industrie… Le drame, en France, c’est qu’il y a beaucoup de secteurs où il y a « le dernier producteur de » telle ou telle chose. C’est notre cas pour les compresseurs… Si nous échouons, quel fournisseur équipera nos centrales nucléaires ?

À LIRE  L'Union européenne doit-elle éviter les produits chinois ?

LIRE AUSSI Le « retour » du nucléaire en EuropeJe vois ce qui se passe fin 2022 et je suis inquiet. Mon entreprise est dans une zone industrielle à Argenteuil, j’ai déjà un sous-traitant qui vient de fermer. A Argenteuil nous sommes arrivés en terrain difficile, nous avons embauché localement et ça marche bien. A Bercy, je suis le nez dans leurs dossiers. Mais, moi, je suis dans le domaine et on ne peut pas gérer ce choc des prix. Pas besoin d’un rapport d’un comité Théodule sur le prix de l’énergie dans les quarante prochaines années… Notre problème, c’est le coût du kilowattheure à partir du 1er janvier. Et vous ne pouvez pas, dans l’industrie, faire fonctionner des machines à la chandelle. »

LIRE AUSSI Le « retour » du nucléaire en Europe

✔️ Oui, vous pouvez rester chez Engie puisque le fournisseur historique propose également des offres de marché, pour le gaz et l’électricité. Engie (anciennement GDF Suez) est en effet le fournisseur historique de gaz qui, avant l’ouverture du marché à la concurrence, ne proposait qu’un seul tarif : le Tarif Réglementé du Gaz.

Comment quitter ENGIE pour EDF ?

Comment résilier Engie pour EDF ? Vous voudrez peut-être passer à EDF pour votre contrat de gaz ou d’électricité. Dans ce cas, il vous suffit d’appeler directement EDF au 09 69 32 15 15 (du lundi au samedi, de 8h à 20h) et de leur faire part de votre souhait de contracter avec eux.

.

Est-ce que ENGIE va augmenter ses prix ?

Si vous bénéficiez d’une offre d’électricité ENGIE indexée sur le tarif réglementé (offre Happ-e ou offre Tranquillité), vous êtes protégé par le bouclier tarifaire. Votre prix du kWh augmentera à partir de février 2023, dans la limite de 15% en moyenne.

Reste-t-il chez ENGIE ? âï¸ Oui, vous pouvez rester chez Engie car le fournisseur historique propose également des offres de marché, de gaz et d’électricité. Engie (anciennement GDF Suez) est en effet le fournisseur historique de gaz qui, avant l’ouverture du marché à la concurrence, ne proposait qu’un seul tarif : le Tarif Réglementé du Gaz.

Quelle augmentation chez ENGIE ? Le bouclier tarifaire de l’énergie a ensuite été prolongé en 2023, avec deux mesures pour l’électricité et le gaz : pour l’électricité, la hausse sera de 15 % à partir de février 2023 et restera bloquée pendant un an. Pour le gaz également, la hausse sera limitée à 15 % à partir de janvier 2023, pour toute l’année.

De combien l’électricité augmentera-t-elle en 2023 ? L’augmentation serait d’environ 200 ⬠par mois sans bouclier tarifaire ; une augmentation moyenne d’environ 20 ⬠par mois pour le chauffage domestique à l’électricité, au lieu de 180 ⬠sans bouclier tarifaire.

Est-ce que EDF va disparaître ?

Quitter EDF en 2022 est possible. En effet, pour les particuliers, tous les contrats d’électricité ne sont pas contraignants. L’abonné EDF peut donc décider à tout moment de résilier son contrat et de choisir un autre fournisseur, sans frais.

Qui remplacera EDF ? Sur le segment de l’électricité, Engie devient un fournisseur d’énergie alternatif, que l’on peut comparer à d’autres acteurs, comme Direct Énergie à travers son offre d’électricité Classic, qui dispose d’un tarif « indexé » sur le prix du kWh HT des tarifs réglementés*.

Faut-il revenir à EDF ? En réalité, contacter EDF dépend de votre fournisseur d’énergie. « Si vous faites partie de ces clients qui ont reçu une lettre annonçant des augmentations de prix imminentes, alors il est peut-être temps de changer d’opérateur », conseille l’expert.

A quoi bon rester chez EDF ? Est-ce intéressant de quitter EDF ? Il pourrait être intéressant de laisser EDF payer des factures d’électricité ou de gaz moins chères, mais aussi consommer une énergie plus respectueuse de l’environnement.

Pourquoi EDF perd des clients ?

Fournisseurs alternatifs Raison principale : manque d’information.

Pourquoi garder EDF ? La conservation des factures EDF permet également à l’abonné de se prémunir contre toute demande de paiement EDF de la part du fournisseur historique. En effet, le fournisseur d’énergie dispose de 2 ans pour introduire toute demande de régularisation d’un paiement.

Est-il intéressant de changer de fournisseur d’électricité ?

Pour les petits consommateurs il est plus judicieux de s’adresser à un fournisseur qui propose des réductions sur le prix de l’abonnement et non sur le prix de l’électricité.

Quel fournisseur d’électricité choisir en 2022 ?

Pourquoi EDF vend à perte ?

L’objectif : que les fournisseurs alternatifs s’approvisionnent le moins possible sur des marchés devenus incontrôlables, pour limiter l’impact sur les factures françaises.

Pourquoi EDF perd-il près de 100 000 clients par mois ? L’opérateur historique, confronté à une hémorragie de clientèle, refuse de se lancer dans une guerre des prix avec de nouveaux fournisseurs. Perte de sang. En l’espace d’un an, EDF a perdu un million de clients, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Quand l’État a-t-il vendu EDF ? Le prix est un enjeu clé pour le groupe qui, entré en bourse en trombe en 2005, a vu son action passer de 32 euros fin 2005 à moins de huit avant l’annonce de la renationalisation. En 2005, l’Etat avait vendu ses dernières actions EDF pour 34 euros, et aujourd’hui il compte les racheter pour un tiers du prix.

Est-ce que Engie va disparaître ?

Rien ne change pour les contrats de gaz à tarif réglementé actuels d’Engie. En effet, les contrats se poursuivent jusqu’au 1er juillet 2023. Cela s’applique également aux contrats de gaz conclus par des copropriétés qui consomment moins de 150 000 kWh de gaz par an.

Pourquoi quitter EDF et passer à ENGIE ? Ainsi, quitter EDF peut être avantageux pour plusieurs raisons : Bénéficier de tarifs plus compétitifs ; Protéger contre les hausses de prix du tarif réglementé de l’électricité ; Consommez plus responsable.

Quel est le moins cher entre ENGIE et EDF ? Que vous optiez pour l’électricité verte ou non, le prix du kWh est donc moins élevé si vous vous abonnez au fournisseur historique. En revanche, le forfait annuel est moins cher chez Engie (124,72 ⬠TTC) que chez EDF (136,08 ⬠TTC pour l’offre réglementée comme pour l’offre verte).

Pourquoi quitter ENGIE ?

En quittant EDF ou Engie vous économisez si le montant de votre facture d’énergie. Les tarifs réglementés d’EDF et d’Engie sont régis par la Commission de Régulation de l’Énergie ou CRE. Leurs tarifs administrés sont généralement plus chers que ceux des fournisseurs d’énergie alternatifs.

Pourquoi ne pas aller chez Engie ? erreurs dans l’estimation de la consommation et de la facturation ; propagande agressive; une offre moins compétitive qu’avant ; prix trop élevés.

Est-ce que Engie est fiable ?

Le fournisseur historique de gaz naturel Engie (ex-GDF) ne fait pas l’unanimité auprès des consommateurs. En effet, sur la plateforme d’avis consommateurs de Trustpilot, Engie a reçu une note globale de 1,1/5 (731 avis) avec 98 % d’avis négatifs au 4 août 2021.

À LIRE  Opinion : Salariés ou entrepreneurs indépendants ? La justice pour les travailleurs américains doit venir des entreprises, pas du gouvernement.

Comment contester une facture à engie ? Contester la succession : rendez-vous dans la rubrique Factures et Contrats de notre page Aide et Contact, et contactez-nous par email. Remplissez le formulaire « Relevé de compte et facture » ​​en indiquant l’objet de votre demande comme « Contestation de relevé de compteur ».

Pourquoi ma facture automobile augmente-t-elle ? Le prix du gaz a augmenté ces derniers mois en raison de la reprise économique, notamment en Asie où la demande et les prix sont très élevés.

Est-il intéressant de changer de fournisseur d’électricité ?

Pour les petits consommateurs il est plus judicieux de s’adresser à un fournisseur qui propose des réductions sur le prix de l’abonnement et non sur le prix de l’électricité.

Quel est le meilleur moment pour changer de fournisseur d’électricité ? Vous devez changer de fournisseur d’énergie tous les ans, cependant il est conseillé d’effectuer le CREG Scan une fois par an pour savoir si vous êtes toujours en forme. Prenez l’habitude de le faire lorsque vous recevez votre facture de clôture annuelle.

Qui remplace ENGIE ?

EDF devient fournisseur historique d’électricité et Engie (anciennement GDF Suez) fournisseur historique de gaz.

Quelle alternative à Engie ? Liste des principaux concurrents d’Engie en France en octobre 2022

  • edf.
  • ENI.
  • Heureux.
  • Vert jaune.
  • L’énergie de la menthe.
  • Enercoop.
  • Méga énergie.
  • Ekwator.

Quel fournisseur d’électricité choisir en 2022 ?

Qui est le meilleur entre ENGIE et EDF ?

L’offre Avantage Gaz EDF fait encore mieux que les offres ENGIE, proposant certes un abonnement plus cher mais un prix du kWh de gaz beaucoup plus avantageux. C’est donc une excellente alternative aux tarifs réglementés du gaz.

EDF et Engie, c’est la même chose ? ENGIE et EDF sont deux sociétés distinctes. Bien que chacun d’eux propose à la fois des offres de gaz et d’électricité, ENGIE et EDF se font concurrence sur le marché de l’énergie en France.

Comment contester une facturation abusive ?

Il est conseillé d’essayer d’abord de résoudre le problème à l’amiable par mail, téléphone ou sur rendez-vous, surtout lorsque la facture est peu élevée ou que les relations avec le fournisseur sont bonnes. Pour un litige plus important, il est recommandé d’envoyer immédiatement une lettre recommandée.

Comment puis-je demander l’annulation d’une facture ? La demande d’annulation d’une facture est adressée par le client à la société par lettre recommandée avec accusé de réception.

Comment rédiger une lettre de contestation de facture ? Madame, Monsieur, je vous informe par la présente de ma décision de contester le montant de ⦠⬠(préciser) de votre numéro de facture (numéro de rappel de facture) daté du (indiquer le jour exact), relative à (préciser à quoi sert cette facture) .

Comment prouver une surfacturation ?

Un écrit supérieur à 1 500 ⬠est requis pour prouver les paiements….

  • La facture acquittée : un document de prévention. La facture payée est l’une des preuves de paiement que vous êtes en droit de demander après avoir payé. â¦
  • Une copie de vos relevés bancaires. â¦
  • Le rapport de l’huissier.

Comment prouver une facture ? Une copie de vos relevés bancaires Si vous avez payé par carte bancaire, virement bancaire ou chèque, vous pouvez utiliser vos relevés bancaires. En effet, dans ce dernier, il y a notamment l’historique de tous vos comptes. De cette façon, le paiement de la facture peut être justifié rapidement.

Quand Peut-on refuser de payer une facture ?

Il peut arriver qu’un client refuse de régler une facture alors qu’il n’est pas satisfait de l’objet de la transaction. Par conséquent, l’entrepreneur doit démontrer qu’il est le créancier de la facture, en fournissant les éléments qui démontrent qu’il est à l’origine de la livraison du bien ou de la prestation du service.

Puis-je refuser de payer une facture ? Si le client refuse de payer malgré des justificatifs, l’entrepreneur doit saisir le tribunal compétent pour condamner le client pour facture impayée. Le client peut intenter une action en justice devant un tribunal privé ou commercial lorsque le client est un professionnel.

Quel est le délai légal pour régler une facture ? Le délai de paiement est fixé, en principe, au 30ème jour suivant la réception de la marchandise ou la fourniture du service. Mais ce délai peut aller au-delà de 30 jours, sans dépasser 60 jours à compter de la facturation (ou 45 jours fin de mois) si le contrat le prévoit.

Comment contester une consommation d’eau ?

Votre demande doit être adressée par courrier recommandé avec accusé de réception dans le mois suivant la communication : Mode par lequel un acte ou une mesure de procédure est porté à la connaissance d’un service de l’eau qui signale l’augmentation de votre consommation.

Comment se faire rembourser une consommation d’eau excessive ? Rechercher la fuite, Effectuer des travaux pour la faire réparer, Envoyer un certificat de réparation (ou facture détaillée) d’un plombier professionnel à votre fournisseur d’eau en précisant le lieu de la fuite et la date de la réparation, Soumettre la demande de dérogation à votre fournisseur de l’eau.

Qui contacter en cas de consommation excessive d’eau ? Si vous constatez vous-même une fuite d’eau, vous devez contacter votre service des eaux dès que possible. Si vous présentez la facture pour l’intervention d’un professionnel, vous n’avez pas à payer le surcoût.

Puis-je refuser de payer une facture ?

Si le client refuse de payer malgré des justificatifs, l’entrepreneur doit saisir le tribunal compétent pour condamner le client pour facture impayée. Le client peut intenter une action en justice devant un tribunal privé ou commercial lorsque le client est un professionnel.

Comment refuser le paiement d’une facture ? Votre lettre annoncera votre intention de clarifier vos griefs après avoir fait une analyse détaillée de la facture ; ce que vous allez réellement faire sans tarder. L’objection doit être claire, motivée et sans ambiguïté à toutes fins utiles. Il doit contenir les références et la date de la facture.

Quel est le délai légal pour payer une facture ?

Le délai de paiement est fixé, en principe, au 30ème jour suivant la réception de la marchandise ou la fourniture du service. Mais ce délai peut aller au-delà de 30 jours, sans dépasser 60 jours à compter de la facturation (ou 45 jours fin de mois) si le contrat le prévoit.

Quand puis-je refuser de payer une facture ? Il peut arriver qu’un client refuse de régler une facture alors qu’il n’est pas satisfait de l’objet de la transaction. Par conséquent, l’entrepreneur doit démontrer qu’il est le créancier de la facture, en fournissant les éléments qui démontrent qu’il est à l’origine de la livraison du bien ou de la prestation du service.

Comment porter plainte pour facturation abusive ?

Si votre litige échoue, vous pouvez porter plainte auprès du parquet, sans oublier d’informer la DGCCRF de votre service (Direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) de votre litige avec l’artisan ou le commerçant.