Électricité et gaz : ces offres alternatives encore moins chères que…

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le bouclier tarifaire des tarifs réglementés prendra fin en janvier 2023 pour le gaz et en février pour l’électricité. Présenté comme le plus protecteur en période de crise, il va donc grimper. Existe-t-il aujourd’hui des offres plus avantageuses ? Pas si simple.

Des prix qui explosent, des enquêtes ouvertes contre divers fournisseurs alternatifs et des échéances à venir qui bouleversent le paysage énergétique. Le marché de l’électricité et du gaz connaît des turbulences, alors que le bouclier tarifaire, que le gouvernement a fixé depuis fin 2021, sera partiellement levé au 1er janvier 2023. De plus, le tarif réglementé du gaz disparaîtra de la même fin juin. An. Il n’est plus possible d’y revenir, même si le montant est retiré de votre facture ! Une situation délicate où peu d’offres alternatives se concurrencent aujourd’hui. C’est aussi le cas de l’électricité.

Alors que les factures des clients gaziers réglementés augmentent d’au moins 15 % en janvier pour le gaz et en février pour l’électricité, y a-t-il de meilleures offres énergétiques aujourd’hui ?

Pour cela, MoneyVox s’est appuyé sur les profils types de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et le comparateur proposé par l’intermédiaire en énergie pour fournir un état des lieux du marché.

Electricité

Selon le dernier observatoire des marchés de détail publié par la CRE, un client type EDF de base qui consomme 2 400 kWh par an paie 554 euros par an. De son côté, un client type heures pleines/heures creuses qui consomme 8 500 kWh par an doit débourser 1 604 euros. En raison du bouclier tarifaire, ces taux annuels n’ont pas changé. Et les prestataires alternatifs de leur côté, que proposent-ils ?

À LIRE  Livraison de courses à domicile : découvrez vos marques françaises préférées [Exclusif]

Sur la base du premier profil, deux offres sont plus avantageuses. Il s’agit d’un contrat d’Offre Essentielle d’Electricité chez TotalEnergies avec une facture de 540 euros, soit un gain de… 14 euros par rapport à la TRV. Son plus ? « Une remise forfaitaire de 5 euros par MWH, sur le prix du MWh HT du tarif réglementé de vente. »

Une autre option moins chère est l’offre EDF Zen Weekend Plus, qui propose une offre à 552 euros par an. Le projet? Une offre 30% moins chère le week-end plus un jour au choix en semaine.

Pour notre client heures pleines/heures creuses, quatre offres peuvent s’avérer intéressantes avec des consommations réparties à 50% HP et 50% HC contre des TRV au prix annuel de 1 594 euros. Vous pouvez gagner 51 euros chez TotalEnergies (1 543 euros par an) avec la même offre essentielle que ci-dessus.

Electricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Viennent ensuite 3 offres d’EDF qui correspondent aux TRV dans un mouchoir :

En modulant la consommation HP/HC en 60%/40% et 40%/60% on obtient les trois premières offres également à des prix sensiblement identiques. A noter que les contrats Fast Offer manquent toujours.

Gaz

Et si votre offre de gaz ne vous satisfait plus ? S’il est impossible de revenir à TRV, il est toujours possible de changer de fournisseur, gratuitement et sans interruption. Dans son observatoire, la CRE présente la facture annuelle à la TRV d’un consommateur type au tarif B1, qui se chauffe au gaz avec une consommation annuelle de 14 000 kWh.

À LIRE  Prix ​​du gaz : que va changer la fin des tarifs réglementés en 2023 ?

Il paiera 1 484 euros en 2022, mais ce montant devrait s’élever à 2 206 euros hors tarif. Aujourd’hui, il existe peu d’alternatives aussi avantageuses.

Deux offres se présentent : TotalEnergien avec un tarif de 1 431 euros par et Engie avec le prix, indexé sur la réglementation tarifaire et bloqué pendant 1 an pour 1 481 euros par an.