Électricité verte : comparaison des fournisseurs en 2022

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

L’électricité verte est l’électricité produite à partir de sources renouvelables, telles que l’eau, le vent ou le soleil. De plus en plus d’offres vertes sont proposées aux consommateurs, il peut donc parfois être difficile de faire un choix. Quel est le fournisseur d’électricité verte le moins cher ? Qui fournit l’énergie « propre » ? Comment reconnaître le véritable engagement environnemental du greenwashing ?

Sommaire

Qui est le meilleur fournisseur d’électricité verte selon Greenpeace ?

Il est rare aujourd’hui qu’un fournisseur d’électricité ne propose pas ou plus d’offres d’électricité verte. Cependant, si vous voulez vraiment avoir un impact sur les énergies vertes en France, mieux vaut vous tourner vers un fournisseur qui ne propose que de l’électricité d’origine renouvelable. Ce type de fournisseur est rare, d’autant plus que certains se disent « verts » mais ne le sont pas vraiment.

Pour aider les consommateurs à y voir plus clair entre tous les fournisseurs d’électricité verte, Greenpeace a établi un classement. Elle a donc évalué les investissements des fournisseurs dans les énergies renouvelables et où ils s’approvisionnent en énergie.

Bon à savoir Greenpeace sanctionne les fournisseurs qui investissent dans l’énergie nucléaire alors même que cette énergie fait encore débat aujourd’hui. En effet, même s’il s’agit d’une énergie neutre en carbone, l’exploitation du nucléaire reste problématique.

Liste des fournisseurs vraiment verts

Fournisseurs classés selon le classement Greenpeace 2019.

Les fournisseurs verts en bonne voie

Fournisseurs classés selon le classement Greenpeace 2019.

Les fournisseurs verts, mais à la traîne

Fournisseurs classés selon le classement Greenpeace 2019 (Cdiscount Énergie et Greenyellow sont à égalité car appartenant au même groupe).

Les fournisseurs verts vraiment mauvais

Fournisseurs classés selon le classement Greenpeace 2019 (Happ-E et Engie sont liés car Happ-E est la filiale d’Engie).

Quid des fournisseurs verts qui n’apparaissent pas encore au classement ?

Fournisseurs classés par ordre alphabétique.

Les premières offres de gaz vert sont apparues en France. Et même là les prix sont avantageux.

Les meilleures offres d’électricité renouvelable pour moi Chaque année, les experts Selectra orientent des dizaines de milliers de consommateurs vers des offres vertes et moins chères. Pour trouver l’offre d’électricité verte la mieux adaptée à vos besoins et à vos valeurs, appelez votre conseiller Selectra au ☎️ 09 73 72 73 00 (sans surcoût).

Électricité verte : pourquoi la choisir ? Les avis

Acheter de l’électricité verte permet de subventionner la production d’électricité à partir de sources renouvelables. C’est donc un acte citoyen qui incite les acteurs du marché à se tourner davantage vers des modes de production alternatifs plus propres et plus sûrs.

Quels sont les avantages de l’électricité verte ?

Les énergies renouvelables présentent plusieurs avantages, tant pour les consommateurs que pour la planète :

Changer de fournisseur pour une offre d’électricité verte

Grâce à la multiplication des offres d’électricité verte sur le marché, il est désormais possible de consommer plus responsable et de faire des économies, sans changer ses habitudes. Il suffit de changer de fournisseur d’électricité. Le changement est gratuit, rapide, garanti sans interruption et simple : vous n’avez pas besoin de résilier votre ancien contrat, c’est le nouveau prestataire qui s’en charge.

Pour être sûr de souscrire au fournisseur d’électricité verte le plus vert et le moins cher, il est conseillé de comparer les offres entre elles. Les experts de Selectra le font gratuitement pour leurs clients. Contactez-nous simplement au ☎️ 09 73 72 73 00 (non surtaxé) du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h30.

Il est également possible d’utiliser le comparateur d’électricité Selectra.

Comment savoir si l’électricité verte est vraiment verte ?

Une fois injectée dans les réseaux, l’électricité verte se mélange à l’électricité produite à partir d’autres sources de production. Il est donc impossible de distinguer les différentes énergies. Pour pallier ce problème et permettre la traçabilité des énergies issues de sources renouvelables jusqu’à l’utilisateur final, le système des garanties d’origine a été mis en place. Les garanties d’origine certifient qu’un fournisseur a réellement produit ou acheté de l’électricité d’origine renouvelable à concurrence du niveau de consommation de ses clients.

Les fournisseurs utilisent généralement 2 méthodes pour assurer la traçabilité de l’électricité verte et obtenir ces garanties. S’ils sont producteurs, ils peuvent faire contrôler leur production pour s’assurer de l’origine renouvelable de l’électricité et obtenir des garanties d’origine. Lorsqu’ils s’approvisionnent ailleurs, les fournisseurs peuvent :

Powernext, mandaté par le Ministère de l’Environnement, est responsable de l’émission, du transfert et de l’utilisation de ces garanties. Elle est donc titulaire du Registre National des Garanties d’Origine.

Il est possible de consommer de l’énergie verte sans changer de fournisseur Pour les clients qui souhaitent passer à l’électricité verte sans changer de fournisseur, il y a Origo. Ce système ajoute simplement à l’approvisionnement énergétique de base en facturant 0,3 centime d’euro par kWh d’électricité. Une fois par an, Origo envoie au client un certificat vert avec la source de l’énergie renouvelable. En moyenne, Origo estime que cette électricité verte coûte à ses clients 20 € par an.

Certains fournisseurs comme Enercoop, ilek ou Énergie d’Ici se distinguent par leur engagement environnemental, que ce soit par le choix de la source de production de leur énergie ou par leurs investissements dans de nouveaux sites de production renouvelable. On dit que ce type de fournisseur offre de l’« électricité verte premium » par opposition à « de l’électricité verte standard ».

Qu’est-ce qu’une offre d’électricité verte premium ?

Une offre d’électricité verte qualifiée de « premium » à partir du moment où le fournisseur qui la propose l’achète, ainsi que la garantie d’origine du même producteur d’énergie renouvelable.

L’Agence française de l’environnement et de l’énergie (ADEME) a ​​jusqu’à présent divisé les fournisseurs en deux catégories « standard » ou « premium ». En 2018 et selon ses critères, seuls 4 fournisseurs d’électricité verte (Enercoop, ilek, Ekwateur et Énergie d’Ici) pouvaient prétendre être « Premium ».

L’approvisionnement en électricité verte auprès de petits producteurs

Certains fournisseurs s’engagent en choisissant d’acheter auprès de petits producteurs d’énergie renouvelable au lieu d’acheter sur le marché de gros. C’est par exemple le cas du fournisseur Énergie d’Ici, dont l’intégralité du flux provient de producteurs qui exploitent de petites installations hydrauliques françaises.

Énergie d’Ici achète également des garanties d’origine auprès des mêmes petits producteurs, qui correspondent exactement à l’énergie qu’elle leur achète. Cela permet de prouver à ses clients que l’énergie dont ils bénéficient a bien été achetée auprès de ces petits fournisseurs.

Une électricité locale produite en France

Plusieurs fournisseurs verts français développent également ce concept d’énergie en court-circuit en s’approvisionnant auprès de producteurs locaux. C’est notamment le cas d’Électricité de Provence, qui s’appuie sur l’électricité verte locale, qui s’appuie sur des sites renouvelables exclusivement en Provence.

Un investissement dans de nouveaux sites de production renouvelable

Les fournisseurs d’électricité verte peuvent également se différencier en investissant dans de nouveaux sites de production renouvelable. C’est notamment le cas de la société espagnole Iberdrola, nouvelle venue sur le marché français de l’approvisionnement énergétique, qui a investi dans un parc de production éolienne dans la baie de Saint-Brieuc dans les Côtes-d’Armor.

À LIRE  Livraison express à domicile : notre comparatif

Le label VertVolt de l’ADEME

En 2021, l’ADEME a lancé son label VertVolt autour des énergies vertes. Le label est déclaratif, ce qui signifie que le fournisseur s’engage à respecter les termes du label. Il existe deux catégories :

Plusieurs fournisseurs sont déjà labellisés VertVolt, comme Planète OUI, Plüm Énergie, Enercoop ou encore certaines offres d’Engie ou d’EDF.

L’électricité verte : c’est quoi ? Définition

L’électricité est dite verte si elle est renouvelable, c’est-à-dire qu’elle provient d’une source dont les stocks se renouvellent naturellement. Cependant, il existe différents types d’énergies renouvelables, avec des sources et des modes de production différents, chacun avec ses avantages et ses inconvénients.

Le mode de production de l’électricité verte diffère selon sa provenance :

Qu’est-ce que ça change par rapport aux autres énergies ?

Pour qu’une énergie soit considérée comme verte ou propre, elle doit répondre à certains critères que les combustibles fossiles ne respectent pas :

Les énergies renouvelables se distinguent également des énergies fossiles par leur mode de production intermittent : la création de ces énergies dépend en effet de différents paramètres comme le soleil et les nuages ​​pour le soleil, le vent pour le vent ou encore les précipitations pour l’hydraulique.

Production électricité verte en France

La part des énergies renouvelables consommées dans le mix énergétique français était de 21,5 % en 2019. Ainsi, ce type d’énergie était la 4e source d’énergie primaire du pays, derrière le nucléaire (70,6 % du mix énergétique) et les énergies fossiles/thermiques (7,9 %). ). Concernant la production de ces énergies, il est possible de voir sur le graphique ci-contre que les trois principales sources d’électricité verte en France sont :

Mais toutes les régions ne sont pas égales en termes de production d’électricité verte. La région qui arrive en tête du classement des régions de France productrices d’électricité renouvelable est l’Auvergne Rhône-Alpes, notamment grâce à son fort potentiel en électricité hydraulique.

Outre la quantité d’électricité verte produite par les régions, dont les niveaux sont très variables et signifient une couverture plus ou moins importante des besoins régionaux en électricité, chaque région utilise différemment son potentiel de production d’électricité verte. En effet, si les territoires ne disposent pas tous des mêmes sources d’eau, de soleil ou de vent pour produire de l’électricité verte, les ambitions des régions sont également très différentes et certaines concentrent l’essentiel des efforts et des investissements sur les énergies renouvelables Migrer la production.

En revanche, on note aussi qu’en 2018 la France ne faisait pas partie des pays qui avaient déjà atteint leur objectif de part des énergies renouvelables dans leur mix énergétique. Mais les pays avec des objectifs beaucoup plus élevés y sont déjà parvenus. C’est le cas de la Suède, de la Finlande, du Danemark ou encore de la Lituanie.

La loi de transition énergétique a fixé l’objectif d’atteindre 32 % d’énergies renouvelables dans sa consommation finale brute d’ici 2030.

Pour atteindre cet objectif au niveau national, il faudra absolument développer les capacités de production sur l’ensemble de la France afin de stopper le retard de certaines régions. Les besoins de financement pour atteindre ces objectifs s’élèvent à plus de 38 milliards d’euros selon une étude Xerfi Precepta. Ce soutien au développement des énergies renouvelables est en partie assuré par l’État, mais aussi par des investisseurs institutionnels et des acteurs privés.

En 2003, une contribution au service public de l’électricité a également été instaurée : elle est prélevée sur le consommateur d’électricité en fonction du nombre de kWh consommés. Il représente plus de 10% du prix de chaque kWh TTC consommé en France et permet de récolter chaque année des milliards d’euros, en partie affectés à la transition du mix énergétique français.

De nouveaux modèles émergent également comme les plateformes de crowdfunding dans les énergies renouvelables, qui permettent le crowdfunding de projets verts par les citoyens.

Questions fréquentes sur l’électricité verte

Si les énergies renouvelables ont une empreinte écologique limitée par rapport aux énergies fossiles, leur impact n’est pas neutre. En effet, les usines de transformation d’énergie, qu’il s’agisse d’éoliennes, de panneaux photovoltaïques ou de barrages hydroélectriques, sont une source de pollution indirecte. Leurs composants, leur installation, leur maintenance, mais aussi leur démontage impliquent en effet une émission de CO₂ plus ou moins importante. Par exemple, une étude de l’ADEME montre qu’une éolienne émet entre 12,7 g et 14,8 g de CO₂ par kWh, et un panneau photovoltaïque 48 g. Bien que ces chiffres restent inférieurs au taux d’émission de CO2/kWh du mélange français, estimé à 79 g CO2/kWh, ils ne sont pas nuls.

De plus, les structures et les matériaux qui composent les installations de production d’énergie renouvelable sont majoritairement produits hors de France, augmentant encore leur empreinte carbone.

Représentant 75 % de la production d’électricité en France, le nucléaire est essentiel dans le mix énergétique français. Cette énergie a l’avantage de produire très peu de gaz à effet de serre, mais elle ne peut être assimilée aux énergies renouvelables. L’énergie nucléaire a un impact significatif sur l’environnement du fait de la production de matières nucléaires radioactives et non recyclables et des déchets qu’elle génère. En France, il y avait 1,54 millions de mètres cubes de ces déchets nucléaires en 2018. (Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs 2018 réalisé par l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs)

En France, plus de 300 000 foyers ont choisi de produire et de consommer leur propre électricité : c’est ce qu’on appelle l’autoconsommation ». Ce nouveau mode de consommation repose principalement sur la production solaire, à travers l’installation de panneaux photovoltaïques, dont les prix sont de plus en plus abordables.

Il est également possible de produire partiellement ou totalement son électricité à un fournisseur et de la revendre. C’est notamment possible grâce à l’offre autoconsommation d’Equateur, mais d’autres fournisseurs comme Planète Oui ou Mint Énergie proposent également des solutions pour les propriétaires de panneaux photovoltaïques.

Lancé en 2021, le label ADEME Vert Volt vise à mettre en avant les offres garantissant l’achat d’énergie verte auprès de producteurs français (label « choix engagé »). Pour aller plus loin, l’ADEME met également en avant les fournisseurs qui achètent au moins 25 % de leur électricité d’origine renouvelable sur des sites de production mis en place par les collectivités locales, sans aide de l’État (« Choix Très Engagé »).

Pour les personnes qui souhaitent connaître l’origine de leur énergie et soutenir les installations françaises, il faut donc faire attention aux offres avec ce label.

Est-ce que ENGIE est fiable ?

Le fournisseur historique de gaz naturel Engie (ex-GDF) ne fait pas l’unanimité auprès des consommateurs. En effet, sur la plateforme d’avis consommateurs Trustpilot, Engie a reçu une note globale de 1,1/5 (731 avis) avec 98 % d’avis négatifs au 4 août 2021.

Quel fournisseur d’électricité choisir pour 60 millions de consommateurs ? Total Direct Energy : les avis de 60 millions de consommateurs

  • Quelles sont les opinions de 60 millions de consommateurs ?
  • Total Direct Energie remporte le Prix Excellence Client 2021.
  • Podium de la relation client.
  • Total Direct Energy remporte le Prix Qualiweb 2021.

Engie et EDF sont-ils identiques ? ENGIE et EDF sont deux sociétés distinctes. Bien que chacun d’eux propose à la fois des offres de gaz et d’électricité, ENGIE et EDF sont en concurrence sur le marché de l’énergie en France.

Pourquoi quitter EDF et aller chez Engie ?

Ainsi, quitter EDF peut être avantageux pour plusieurs raisons : Bénéficier de tarifs plus compétitifs ; Protéger contre les hausses de prix du tarif réglementé de l’électricité ; Consommez plus responsable.

Quel est le moins cher entre EDF et Engie ? D’après le simulateur comparatif Engie ou EDF ci-dessus, pour une puissance du compteur de 6 kVA en option de base, la fourniture d’électricité Happ-e d’Engie est moins chère qu’EDF.

Qui choisir entre EDF et Engie ? Qui choisir entre EDF et Engie ? Les deux fournisseurs d’énergie ont des avantages et des inconvénients. Les tarifs sont plus avantageux avec Engie pour une offre de base, mais les services proposés sont également intéressants avec EDF.

Pourquoi passer d’EDF à Engie ?

Pourquoi passer d’EDF à Engie ? EDF et Engie doivent encore proposer une offre sur le tarif réglementé de l’électricité. Les fournisseurs d’électricité alternatifs continuent cependant de s’appuyer sur la TRV pour construire leur offre et proposent d’autres abonnements aux prix du marché.

Quelle est la différence de prix entre EDF et ENGIE ? Tarifs et prix au kWh d’EDF et d’Engie Par exemple, le total TTC moyen de la facture d’une maison d’une superficie de 100 m², qui ne fonctionne qu’à l’électricité, est d’environ 3219⬠avec EDF avec l’abonnement Régional Electric Green , contre 7 438 ⬠avec l’abonnement d’un an Engie Mark’s Green Reference.

À LIRE  Ils l'ont dit dans "l'Obs" - Tom Wolfe : "Concernant la vision du monde, je me sens proche de Balzac"

Qui est ENGIE ou EDF le moins cher ? Engie a la particularité de proposer des prix fixes. Mais son offre la moins chère reste Happ-e qui propose 0% de réduction par rapport au tarif réglementé. L’offre la moins chère d’EDF est sa seule offre à prix variable, Avantage Gaz Optimisé, avec une réduction de 2 % par rapport au tarif réglementé.

Quel avantage de passer chez Engie ?

Engie est tenue de proposer du gaz à des prix réglementés et est libre de vendre des offres d’électricité aux prix du marché. Il neige, en effet, des croupières chez EDF. En proposant de l’électricité et de l’énergie verte, il est plus avantageux que son concurrent EDF.

.

Qui est mieux entre EDF et Engie ?

L’offre Avantage Gaz EDF fait encore mieux que les offres ENGIE, en proposant certes un abonnement plus cher mais un prix du kWh de gaz beaucoup plus avantageux. C’est donc une très bonne alternative aux tarifs réglementés du gaz.

Quel est le moins cher entre EDF et Engie ? D’après le simulateur comparatif Engie ou EDF ci-dessus, pour une puissance du compteur de 6 kVA en option de base, la fourniture d’électricité Happ-e d’Engie est moins chère qu’EDF. Si le prix de l’abonnement annuel chez Engie est plus élevé qu’avec EDF, le prix du kWh est plus avantageux chez Engie.

Quel est le fournisseur d’électricité verte le moins cher ?

Fournisseurs d’électricité vertePrix ​​de base de l’abonnement annuelPrix ​​du kWh en heures pleines
Elecocité – Offre économique âï¸ 09 74 76 55 60 Contact Élécocité136,44 €0,1841 €
EDF – Vert Electrique âï¸ 09 69 32 15 15 Contacter EDF136,32 €0,1939 €

Qui sera le fournisseur d’électricité le moins cher en 2022 ? Dans le classement des fournisseurs d’électricité les moins chers en 2022, Vattenfall arrive en tête, suivi par OHM Energie et TotalEnergies.

Qui est le fournisseur d’électricité le plus vert ? Le fournisseur d’électricité le plus vert selon l’ADEME L’ADEME a identifié 4 fournisseurs d’énergie proposant des offres d’électricité verte « premium » : Enercoop, ilek, Énergie d’Ici et Ekwateur. En plus d’être reconnu par l’ADEME, ilek a reçu le prix Selectra du meilleur fournisseur vert 2021.

Quel est le fournisseur d’électricité le moins cher du marché ? En France, le fournisseur d’électricité le moins cher est actuellement OHM Energie avec une réduction de 11% sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé.

Quel est le mode de chauffage le plus économique en 2022 ?

Parmi toutes les chaudières du marché, la chaudière biomasse est l’une des plus économiques en fonctionnement. Celui-ci fonctionne comme les autres : la chaleur produite après combustion va chauffer le circuit de chauffage central. Il est même possible de produire de l’eau sanitaire (ECS).

Quel est le mode de chauffage le plus économique en 2023 ? Parmi les plus économiques figurent le radiateur à inertie et le radiateur à bain d’huile. Quant au meilleur mode de chauffage d’appoint sans électricité, les solutions les plus connues sont le bois, le gaz et certains poêles à pellets qui fonctionnent sans électricité.

Quelle est la méthode de chauffage la plus économique ? Chaudière ou poêle à bois Le bois est l’énergie la moins chère du marché de l’énergie, qu’il s’agisse de bois ou de granulés. Le poêle à bois est souvent considéré comme l’équipement de chauffage le plus économique et le plus rentable. Ce type d’installation allie performance, écologie et économie.

Quel radiateur consomme le moins ? Le poêle à bois (qu’il soit à bûches ou à granulés) est le système de chauffage le moins consommateur, et donc le plus économique grâce à une moyenne de 40 Euro/MWh.

Quelle est l’énergie la moins chère pour se chauffer en 2022 ?

Cependant, l’électricité reste l’énergie de chauffage la plus économique en cas de faible consommation (petites habitations bien isolées) ; Le gaz naturel est la deuxième énergie avec le prix du kWh le plus bas à 0,0715 â¬TTC (après le bois à 0,0638 â¬TTC en moyenne).

Quel est le mode de chauffage le plus économique en 2022 ? La chaudière bois Parmi toutes les chaudières du marché, la chaudière biomasse est l’une des plus économiques en fonctionnement. Celui-ci fonctionne comme les autres : la chaleur produite après combustion va chauffer le circuit de chauffage central.

Quelle énergie pour se chauffer en 2022 ?

Le chauffage électrique : le plus facile à installer En 2022, on s’attend à ce que la consommation d’électricité pour le chauffage continue d’augmenter, en raison de la hausse continue des prix de l’énergie et de la poursuite de la transition vers des modes de chauffage plus propres.

.

Quel est le mode de chauffage le moins cher en 2022 ?

Le poêle à pellets, le mode de chauffage le moins cher en 2022. Cette chaudière est aussi appelée « chaudière à pellets ». C’est sans aucun doute le plus économique ! De plus, son principe de fonctionnement est quasiment identique à celui d’une chaudière classique, qu’elle soit au gaz ou au fioul.

Quelle est la meilleure méthode de chauffage en 2022 ? Evitez à tout prix les petits radiateurs électriques qui sont de véritables bombes énergétiques ! Remplacez-les par un poêle à bois d’appoint, le combustible le moins cher en 2022 ! Toujours performants, les poêles à bois apportent également une ambiance très chaleureuse à votre intérieur.

Comment acheter de l’électricité verte ?

Pour s’y retrouver dans le maquis des offres vertes, c’est un bon moyen de faire appel à un consultant spécialisé dans l’achat d’énergie, comme Opéra Energie. En fonction des besoins de l’entreprise et de sa politique RSE, il permet de faire un choix éclairé et de faire le tri dans le discours marketing des différents opérateurs.

.

Pourquoi quitter EDF et aller chez engie ?

Ainsi, quitter EDF peut être avantageux pour plusieurs raisons : Bénéficier de tarifs plus compétitifs ; Protéger contre les hausses de prix du tarif réglementé de l’électricité ; Consommez plus responsable.

Quel est l’intérêt de passer à Engie ? Engie est tenue de proposer du gaz à des prix réglementés et est libre de vendre des offres d’électricité aux prix du marché. Il neige, en effet, des croupières chez EDF. En proposant de l’électricité et de l’énergie verte, il est plus avantageux que son concurrent EDF.

Pourquoi passer d’EDF à Engie ? Pourquoi passer d’EDF à Engie ? EDF et Engie doivent encore proposer une offre sur le tarif réglementé de l’électricité. Les fournisseurs d’électricité alternatifs continuent cependant de s’appuyer sur la TRV pour construire leur offre et proposent d’autres abonnements aux prix du marché.

Qui est le moins cher entre EDF et Engie ?

D’après le simulateur comparatif Engie ou EDF ci-dessus, pour une puissance du compteur de 6 kVA en option de base, la fourniture d’électricité Happ-e d’Engie est moins chère qu’EDF.

Quoi de plus avantageux EDF ou engie ? D’après le simulateur comparatif Engie ou EDF ci-dessus, pour une puissance du compteur de 6 kVA en option de base, la fourniture d’électricité Happ-e d’Engie est moins chère qu’EDF. Si le prix de l’abonnement annuel chez Engie est plus élevé qu’avec EDF, le prix du kWh est plus avantageux chez Engie.

Qui choisir entre EDF et engie ? EDF vous permet de choisir entre l’électricité d’origine renouvelable et l’électricité d’origine non renouvelable, tandis qu’Engie s’engage à ne proposer à ses consommateurs que de l’électricité d’origine renouvelable. Parmi les offres qu’ils proposent, EDF et Engie ont tous deux des offres de gaz vert.

Qui choisir entre EDF et Engie ?

Qui choisir entre EDF et Engie ? Les deux fournisseurs d’énergie ont des avantages et des inconvénients. Les tarifs sont plus avantageux avec Engie pour une offre de base, mais les services proposés sont également intéressants avec EDF.

EDF et Engie sont-ils identiques ? EDF et GDF, devenus Engie, sont désormais devenus deux entreprises totalement indépendantes et poursuivent leurs propres intérêts. Chacun propose à la fois des offres de gaz et d’électricité que le consommateur peut comparer.

C’est quoi le mieux EDF ou Engie ?

L’offre Avantage Gaz EDF fait encore mieux que les offres ENGIE, en proposant certes un abonnement plus cher mais un prix du kWh de gaz beaucoup plus avantageux. C’est donc une très bonne alternative aux tarifs réglementés du gaz.

Quelle est la différence de prix entre Engie et EDF ? Au tarif de base, selon les tarifs qui étaient en vigueur en avril 2022, le kilowattheure est actuellement facturé : 0,17400 ⬠TTC d’EDF pour l’offre « Tarif Bleu » ; 0,18190 ⬠TTC par EDF pour l’offre « Vert Electrique » ; 0,23991 ⬠TTC d’Engie pour l’offre « Référence Elec 2 ans ».

Quel est le fournisseur d’électricité le plus rentable ?

En 2021, les lauréats sont Mint Energie, Mega Energie et ilek / Planète Oui.