Enquête de satisfaction des fournisseurs de gaz et d’électricité de l’OCU

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 26/10/2022 à 12:20 | Mis à jour le 26/10/2022 12:20

Les fausses factures et le manque d’informations sur les tarifs appliqués sont les principales plaintes des utilisateurs en Espagne, selon une enquête de l’Organisation des consommateurs et des utilisateurs.

Les très fortes hausses du prix du gaz naturel (jusqu’à 400% par rapport à janvier 2021) ont provoqué la colère et la déception de nombreux usagers envers leur fournisseur de gaz, selon les résultats d’une enquête de satisfaction de l’Organisation des Consommateurs et Usagers (OCU ) avec près de 10 000 clients gaz et électricité.

 Gaz: Une personne sur trois insatisfaite

Ainsi, une personne sur trois interrogée par l’OCU a eu un problème avec son fournisseur de gaz actuel. La principale difficulté est le mauvais calcul de la facture, dû à une mauvaise estimation de consommation ou à une mauvaise application du tarif, mais aussi dû à un manque d’information ou directement à l’information mal reçue. Pire encore, 69 % des clients n’étaient pas satisfaits de la manière dont l’entreprise avait tenté de résoudre le problème.

Si le niveau d’insatisfaction a augmenté pour la plupart des fournisseurs, deux entreprises se distinguent par leurs mauvaises notes : ENI Plénitude et Podo. D’autres sociétés avec des notes faibles sont Comercializadora Regulada Gas & Puissance et énergie factorielle. Seuls quelques grands fournisseurs du marché libre, comme Endesa, Iberdrola et Repsol, qui ont une grande capacité à faire de meilleures offres dans ce contexte de crise, souffrent moins de l’érosion. Deux entreprises relativement petites, Lucera et Catgas, conservent les notes les plus élevées, bien que la première ait dû accepter des contrats en raison de la crise des prix.

À LIRE  Les produits naturels des magasins Naturalia sont désormais disponibles en livraison sur Deliveroo

Et les fournisseurs électriques?

En termes de fournisseurs d’électricité, les entreprises les moins bien notées sont CHC Energía et Comercializadora Regulada Gas & Power et au contraire Som Energía, Lucera et Pepenergy sont les trois entreprises d’électricité les mieux notées cette année. Le manque d’information sur les tarifs (qui ont augmenté jusqu’à 80 % en moyenne) et la facturation erronée sont les principales plaintes des consommateurs d’électricité.

En général, les petites entreprises ont le plus souffert de cette crise. Les grands commerçants du marché libre, qui ont leur propre génération et ont la capacité d’offrir mieux dans cet environnement, ont subi moins d’attrition et s’en sortent relativement mieux que les années précédentes. Endesa, Iberdrola et surtout Repsol ont amélioré leur note.

Le tarif règlementé TUR

Cependant, l’OCU recommande actuellement de contracter le tarif réglementé TUR : son coût annuel pour un ménage moyen est de 723 euros, contre 1 516 euros pour le meilleur des tarifs du marché libre, qui dans certains cas multiplient son coût par trois ou multiplient par quatre. . Baser et Curenergia sont parmi les mieux notés par les répondants. Cependant, il est toujours conseillé de vérifier le coût du contrat, qu’il soit gratuit ou réglementé, pour lequel l’organisme fournit à l’utilisateur un comparatif des tarifs de l’électricité et du gaz.

Réticence au changement

Malgré les problèmes rencontrés par les utilisateurs, certains décident résolument de changer de fournisseur. Cependant, au cours de la dernière année, un répondant sur quatre l’a fait, ce qui, selon l’OCU, pourrait signifier que nous assistons à un changement de tendance. Pour calculer la meilleure offre en fonction du profil de consommation, OCU propose une comparaison des prix de l’électricité et du gaz.

À LIRE  Granulés : comparateur de prix pour trouver des granulés de bois pas chers en France et en Belgique

après 15 ans au service communication de la 1ère banque espagnole, elle décide de concilier professionnellement & personnellement, en tant que journaliste indépendant en français ou en espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des correspondants de la presse étrangère.