Essai – Ducati Streetfighter V2 : le meilleur des roadsters sportifs ?

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

17 490 €. Voici un prix aussi épicé que le vélo lui-même. Et à vrai dire, le premier frein à l’achat. Même en cette période où la valeur des choses devient compliquée à définir. Ce qui est certain, c’est que le StreetFighter est un « 1000 », d’au moins 955 cm³, équipé du moteur Superquadro. Une désignation contrôlée, pour ainsi dire, en raison de son alésage x course de 100 x 60,8 pour donner plus de réponse au moteur et de beaux tours. Avec une distribution desmodromique, tradition chez Ducati, il développe ici 153 ch. « ici »? Oui, l’Euro5 n’est pas le seul point commun entre le StreetFighter et la Panigale V2 que nous avons déjà apprécié par ailleurs. En revanche, il perd 2 chevaux et un tantinet de couple, mais si peu que ceux qui s’en apercevraient une fois au guidon sont bien malins. Pourtant, ceux qui sont assis en selle tiennent pour leur rang et les sensations sont on ne peut plus pures et plus renforcées.

Identique au niveau sportif en termes de caractéristiques et dimensions du châssis, mais aussi pour la gestion électronique et le nombre d’assistances, le SFV2 – de son petit nom – profite d’un poste de conduite bien différent. Si la position des pieds reste assez reculée et surélevée, avec un guidon droit, monté sur des selles et un habillage spécifique très largement inspiré de celui de la V4, la « moitié combat » est plus étroite. Notamment en raison des dimensions moins impressionnantes du bloc moteur que celles de son plus gros.

Cela dit, nous pouvons encore élargir cette gamme en adoptant les ailerons doubles latéraux en option, à la fois en ABS et en carbone. Quant à savoir s’il est vraiment nécessaire d’ajouter de l’appui à l’avant, c’est une autre question à laquelle nous répondrons peut-être lors du test dynamique de la page suivante. « Peut-être » ? Oui, car il faut beaucoup souder la bonne poignée pour en avoir besoin… On en est là ?

Mais revenons à notre combattant de rue. Ducati a-t-il simplement dépouillé sa voiture de sport pour créer le Streetfighter ? Oui, mais les modifications apportées au niveau de l’ergonomie (et des réglages) ont beaucoup d’influence sur les sensations, sans parler des réglages de suspension ou du moteur. L’empattement est la seule valeur qui a augmenté sur le roadster sportif. 30 mm de plus, un peu moins d’agilité et un peu plus de stabilité. En théorie. Car en terme d’agilité le StreetFighter n’a rien perdu, au contraire, mais sa maniabilité peut changer selon les réglages de sa fourche et de son monoamortisseur, réglable dans tous les sens (précharge, détente et dépression). En position transversale, l’élément arrière libère la ligne d’échappement, qui traverse le passage de roue, derrière le petit garde-boue/capot de roue. Propre, accessible aux chambres et plutôt esthétique, mais chaleureux, très chaud.

Compacte, la « petite » Street donne immédiatement le ton. Enfin, plutôt le ton. Encore une fois l’échappement en position basse sort des clous habituels (le standard des autres constructeurs) en terme de sonorité avec une puissance et une solidité que seuls les italiens et le pays homologué du pot d’échappement sont capables d’offrir… C’est du costaud , très fort, mais jamais vraiment trop fort. Il résonne abondamment entre les murs, il est silencieux à 3 200 tr/min en 3 (dépasser la norme, mais on est alors à 50 km/h ce qui est particulièrement agréable pour ne pas être – trop – remarqué).

À LIRE  Côté expert : permis de conduire, astuces pour baisser sa facture

Si en préambule on parlait des Ducati d’autrefois, et puisque l’on est dans la rubrique « sonorité », l’embrayage à bain d’huile perd le son caractéristique de l’élément sec connu autrefois. La commande est également hydraulique, ainsi que la pompe de freinage radiale. Ceci est coordonné avec les excellents étriers Brembo Stylema M4.32, une référence dans le domaine du freinage « plus plus ».

Ce freinage est très bien assisté par l’ABS Bosch, actif sur l’angle et à seuil de déclenchement réglable, du fait de la présence d’une centrale inertielle. Cela permet de jouer finement sur les paramètres de réponse moteur, de motricité, de relevage roue avant, de frein moteur ou encore d’intervention antiblocage. Le tout très finement, avec des indications qui varient entre sécurité et performances, et surtout visuellement : l’écran schématise efficacement l’action minimale et fournit un récapitulatif des seuils une fois la configuration optimisée. Seul BMW propose ce niveau et cette qualité d’interface. A la fois clair, intuitif et clair, il permet de configurer le vélo rapidement et très facilement. Reste à ne pas perdre dans la gestion du commodo gauche et sa flèche de sélection qui permet de passer du passage des informations de trajet et de consommation au menu de configuration. D’autant plus que le bouton des clignotants fait aussi office de validateur…

A travers ses modes de comportement Sport, Route ou Pluie et enfin Utilisateur, le plus souple de tous les niveaux de réglages et de possibilités, vous pouvez librement agir sur le caractère moteur du vélo. En revanche, le Ride By Wire était relativement doux au genou quel que soit le mode, n’offrant pas toujours la réponse immédiate attendue. Enfin « soft », tout est relatif, comme nous allons le voir maintenant. Mode utilisateur, assistance au mini voire désactivée, un passage par la pompe à essence pour remplir le réservoir (on peut facilement rajouter 3 litres de plus une fois passé le « clack », pour autant que vous sachiez…), un passage grâce au gonfleur contrôle la pression des pneus sport (grâce aux valves d’angle et au bras unique) et c’est parti !

Sommaire

Quel est la Ducati la plus puissante ?

Quel est la Ducati la plus puissante ?

Après un aperçu exclusif pour ses clients les plus passionnés et les plus fidèles, Ducati présente officiellement sa nouvelle Superleggera V4, la moto la plus puissante et la plus avancée technologiquement jamais fabriquée par la maison Borgo Panigale, produite en édition limitée de seulement 500 motos numérotées. .

Quels sont les vélos les plus puissants ? Les 10 vélos les plus puissants du monde

  • Marine Turbine Technologies Y2K TURBINE SUPERBIKE.
  • Kawasaki Ninja H2R. …
  • Munch MAMMUT 2000. …
  • FGR MIDALU 2500 V6. …
  • Kawasaki ZX-10R 1000WSBK. …
  • Yamaha YZF-R1 1000WSBK. …
  • Aprilia 1000 RSV4 R-FW. …
  • Suzuki 1000 GSX-R SUPERBIKE CROISSANT. …

Quelle est la moto la plus rapide en 2021 ?

non.La rapiditéMoto
300km/hSuzuki GSX-R 1000 2021
300km/hYamaha 1000 R1 GYTR VR46 2022
300km/hHonda CBR 1000 RR-R SP Fireblade 2022
300km/hDucati 1299 Panigale Superleggera 2017

Quelle est la moto la plus rapide du monde en 2020 ?

Cette moto électrique a atteint la vitesse de 456 km/h en Floride le 22 novembre. Avec ce record, la Voxan Wattman conserve le titre de moto la plus rapide du monde, après un précédent record de près de 400 km/h.

À LIRE  Quelle est la meilleure période de l'année pour vendre sa voiture ?

Comment faire de la moto sur circuit ?

Comment faire de la moto sur circuit ?

Parmi les pré-requis obligatoires pour la conduite sur circuit, il faut : Avoir le permis moto, le CASM (Certificat d’aptitude au sport moto) qui permet de conduire une 125 cm3 dès l’âge de 14 ans ou un « pass circuit » qui donne la possibilité de rouler sans CASM ni permis moto.

Comment débuter sur un circuit moto ? Parmi les pré-requis obligatoires pour rouler sur circuit, il faut : Avoir un permis moto, le CASM (Certificat d’Aptitude au Sport Moto) qui permet de conduire une 125 cm3 dès l’âge de 14 ans ou un « pass circuit » qui vous donne la possibilité de rouler sans CASM ni permis moto.

Quelle moto pour faire du circuit ?

Les plus adaptées sont les Honda CBR 600 et Suzuki GSX-R 600. Légères, avec une position moins radicale que les concurrentes, elles vous procureront beaucoup de plaisir et de sensations au guidon.

Qui a racheté Ducati ?

Qui a racheté Ducati ?

Audi AG, l’une des marques emblématiques du groupe Volkswagen, vient d’acquérir Ducati Motor Holding S.p.A. L’annonce a été officialisée mercredi 18 avril par un communiqué publié par Audi et un autre par Ducati, après que le conseil d’administration d’Audi a donné son aval.

Quand Audi a-t-il acheté Ducati ? Le fabricant des anneaux a racheté la marque Ducati en 2012. Des rumeurs de vente courent depuis deux ans. Enfin, Audi ne souhaite plus vendre l’entreprise italienne.

Où sont fabriqués les Ducati ?

Bologne est le siège social de Ducati. Le nerf de l’entreprise italienne, le lieu où est basée presque toute la production de ces machines.

Qui a repris Ducati ?

Le 19 avril 2012, le constructeur automobile allemand Audi, filiale du groupe Volkswagen, a annoncé avoir acquis Ducati. Ducati est célèbre pour ses moteurs bicylindres en « V » (ou « L ») à 90° et pour sa distribution desmodromique.

Quelle est la moto la plus vendue en 2021 ?

Quelle est la moto la plus vendue en 2021 ?
RangMotoLe volume
1Yamaha MT076019
2Kawasaki Z6502759
3Honda CB650R2699
4Royal Enfield Continental GT 6502251

Quel est le vélo le plus efficace ? Quel est le vélo le plus puissant ? Il s’agit de la Dodge 8300 Tomahawk (2003). Cette moto est la plus rapide au monde avec ses 500 chevaux, son moteur de 8277cc et sa vitesse de pointe de 653km/h. Ce vélo est un vrai géant avec ses 680 kilos, ses 4 roues et sa longueur de 2,60 m.

Quelle est la 125 la plus vendue ?

Modèle le plus vendu en France en 2021 avec 6 412 immatriculations, le Forza 125 anticipe une autre valeur sûre sur le marché des deux-roues, le Yamaha MT-07, et un autre scooter 125, le Yamaha XMax. Le Honda Forza 125 était le deux-roues le plus vendu en France en 2021.

Quelle est la moto la plus vendue de tous les temps ?

Quelle est la moto la plus vendue en France ? C’est la Honda Forza 125 qui fait le premier pas avec la plaque d’immatriculation 5415 en 2021. En deuxième position se trouve la Yamaha MT 07, cette moto est appelée par les licenciés A2 à se salir les mains et les autres avec son moteur à incandescence.

Quelle est la marque de moto la plus vendue au monde ?

C’est la Honda Forza 125 qui fait le premier pas avec 5415 immatriculations en 2021. La 2e place revient à la Yamaha MT 07, cette moto plébiscitée par les brevets A2 pour se salir les mains et les autres avec son moteur pétillant. Le podium est complété par un autre scooter 125, le Yamaha X-Max.