Etats-Unis : bientôt la fin des voitures électriques ?

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Aux États-Unis, l’État du Wyoming propose une loi pour interdire les voitures électriques à partir de 2035. On vous explique tout.

L’aire de Saint Rambert Est sur l’@A7Trafic proposera, à partir du 18 juillet, 2 bornes de recharge électrique pour camions frigorifiques. Cela offre une alternative économique, écologique et silencieuse aux générateurs diesel bruyants et polluants. https://t.co/YF2YFVSF5Q

— VINCI Autoroutes (@VINCIAutoroutes) 11 juillet 2022

Si vous suivez un peu l’actualité automobile, vous savez que les voitures thermiques seront bientôt interdites. En effet, à partir de 2035, l’Union européenne veut interdire les modèles à moteur thermique chez tous les concessionnaires. Vous ne devriez donc toujours pouvoir acheter que des modèles d’occasion. Une décision qui devrait permettre d’atteindre l’objectif de réduction de 100% des émissions de CO2 liées à l’industrie automobile sur le Vieux Continent. Mais si cette mesure trouve aussi un écho dans d’autres parties du monde, ce n’est pas vrai partout. Et surtout aux États-Unis.

Bien que l’Union européenne ait interdit la vente de véhicules thermiques à partir de 2035, la « chasse aux bornes » est toujours pratiquée en France. Une enquête édifiante par @oubertalli. #OnEstPasSortisDesRonces https://t.co/uT3qUEjNe6

– Géraldine Woessner (@GeWoessner) 14 juillet 2022

Une décision surprenante

Certains États, dont la Californie, sont particulièrement investis dans la protection de l’environnement. A tel point qu’il lui sera également interdit d’y vendre des voitures thermiques à partir de 2035 également. Mais un autre État, également situé dans l’ouest du pays, veut prendre une décision qui va complètement à l’opposé. En effet, sur une proposition baptisée numéro SJ0004, plusieurs sénateurs veulent tout simplement interdire la vente de voitures électriques. Oui, vous avez bien lu. A partir de 2035, il pourrait alors être impossible d’acheter un véhicule zéro émission sur le territoire.

À LIRE  La Suzuki Bandit 1250 GT d'Olivieri chez Moto à Arras

A lire aussi : Zem : ce prototype de voiture électrique qui avale les émissions de CO2 ! Audi A3 : la prochaine génération sera 100 % électrique Mini Aceman Concept annonce un futur petit SUV électrique

Sauvegarder l’industrie

Pour motiver cette mesure, le gouvernement explique que « la production de pétrole et de gaz est la fierté du Wyoming » et qu’elle rapporte beaucoup à l’Etat, ayant contribué à la création de nombreux emplois. De plus, selon les parlementaires, la voiture électrique serait difficilement recyclable alors que développer le réseau de bornes de recharge coûterait beaucoup trop cher. Il faudra cependant patienter avant de savoir si cette mesure sera effectivement mise en place ou non, alors qu’elle n’est pour l’instant qu’une proposition.

Il existe une exception à l’arrêt de la vente des véhicules thermiques en 2035 voté par le Parlement européen : les voitures de luxe (Ferrari, etc.). Bien sûr, ceux-ci sont peu nombreux, donc les émissions seront limitées, mais pour le symbole et la justice sociale, le repassage sera nécessaire pic.twitter.com/6gPS9lc6ZE

– Audrey Garric (@audreygarric) 9 juin 2022