Focchi Test, une série de vélos semi-rigides rapides conçus par un coureur

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Sommaire

Carène en V profond inspiré de semi-rigides offshore

Basé à Ravenne en Italie depuis les années 1970, le chantier naval Focchi propose une gamme de bateaux semi-rigides construits en Tunisie avec des carènes exceptionnelles. Stable et confortable à barrer, les sensations du pilote sont là aussi. Le Focchi a un corps en forme de V profond à l’avant qui s’aplatit à l’arrière, garantissant une montée rapide. Il faut dire que la marque a été développée par un ancien pilote de course au large et donc la vitesse est leur ADN.

La gamme développée principalement en Italie comprend plusieurs modèles de 3,50 à 8,40 m. Conçus pour le marché professionnel, ces semi-rigides sont utilisés pour le soutien et l’instruction à la voile, la plongée, les navires militaires, etc. Il existe également des modèles plus paresseux avec des bains de soleil aux sièges avant et une banquette avec dossier derrière le cockpit. Les modèles sont équipés pour pêcher avec des porte-cannes. Leur grand pont avant est un appareil prisé par les pêcheurs pour la libre circulation.

La coque des bateaux est en polyester renforcé de fibres de Kevlar et les flotteurs sont en néoprène hypalon. La construction sans anti-moulage est un gage de légèreté. Même en version « plaisir », le régime reste simple et sans excès, toujours dans le but de perdre du poids. La console est centrale pour un déplacement aisé et une vue dégagée.

Un modèle d’essai à destination des professionnels

Nous avons eu l’occasion de découvrir la marque lors d’un essai sur le Lac Majeur en Italie. Notre modèle, le Focchi 640, était équipé du nouveau moteur Suzuki 140 cv à direction hydraulique, c’est aussi la direction qui équipe tous les bateaux, quelle que soit leur taille. Très simplement, ce modèle dispose de deux sièges latéraux avec un dossier sur le renfort arrière en polyester, un traversin individuel, une console centrale ergonomique peu large mais suffisamment protectrice et un siège sur la console. Il n’y a pas d’aménagement sur le fronté car il s’agit d’une échelle à voile semi-rigide.

À LIRE  Salaün Holidays : 36 nouveautés à découvrir dans la brochure 2023

Vitesse garantie et stabilité incontestable

Si les eaux abritées du Lac Majeur ne nous ont pas permis de tester le bateau dans des conditions de mer agitée, elles nous ont cependant permis d’établir une bonne vitesse de pointe de 43,4 nœuds à 6300 tr/min pour une consommation de 46 l/h. La portance est atteinte après 4,81 secondes et la vitesse de 20 nœuds est atteinte après 8,03 secondes.

La vitesse de croisière optimale se situe entre 20,9 nœuds à 3 500 tr/min pour une consommation de 11,8 l/h, soit consommation de 0,56 l/mile, et 25,5 nœuds à 4 000 tr/min pour une consommation de 0,57 l/mile. A une vitesse de 28,4 nœuds, soit 4 500 tr/min, la consommation n’augmente que légèrement à 0,77 l/mile.

En navigation, le comportement est très sain et adapté à la mer. La coque reste horizontale et le bateau est très stable même dans les virages. La direction est fluide et facile, avec une bonne réponse du bateau aux changements de direction. En ligne droite, la sensation de vitesse est agréable, tout comme la position de conduite. L’importateur italien assure un voyage en mer agitée en douceur et toujours de manière confortable.

Avec sa carrosserie très bien conçue, on comprend que Focchi a su séduire les professionnels qui recherchaient vitesse et stabilité. La marque mérite d’être reconnue en France et il est fort possible que l’on voie ces semi-rigides y débarquer rapidement.

Aménagements du bateau