Gaz et électricité : comment Lorient se prépare à « l’effort de guerre »

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

RAPPORT. Eclairage, chauffage, transports… La ville bretonne a lancé, dès la fin octobre, plusieurs mesures visant à éviter que sa facture énergétique ne double.

Aux efforts demandés à tous les Français pour réduire leur consommation énergétique chez eux cet hiver, Lorient (Morbihan) ajoute une dimension collective. L’objectif est clair : alléger une facture de gaz et d’électricité qui pourrait doubler par rapport à l’an dernier et atteindre 7,2 millions d’euros. Une charge sur les finances publiques que le conseil entend contenir au maximum avec diverses mesures.

« La France était dépendante à 17% du gaz russe. On fait le pari qu’on pourra réduire d’autant notre consommation de gaz, car c’est un effort de guerre », annonce Bruno Paris, adjoint à l’Environnement et à la Transition énergétique de la ville. Ce que nous dépensons en énergie, c’est beaucoup d’argent gaspillé dans d’importantes politiques publiques. Il…

je m’y abonne

Contenu de points illimité

Vous lisez : Gaz et électricité : comment Lorient se prépare à « l’effort de guerre »

Offres exclusives : -50% la première année

À LIRE  Livraisons : "l'économie paresseuse" a-t-elle un avenir ?