Genève: les prix du gaz subissent une deuxième hausse

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Genève: les prix du gaz ont augmenté pour la deuxième fois

Genève: Le prix du gaz prend une seconde fois l’ascenseur

Les services industriels augmenteront les prix de l’essence de 16 % le 1er janvier. Il y avait déjà une première augmentation de 34% en mai.

Les prix du gaz continuent d’augmenter. L’Organisation industrielle genevoise (SIG) a annoncé vendredi qu’elle appliquera une augmentation de 16% à partir du 1er janvier. Cette décision est la deuxième du genre cette année. Au 1er mai, le prix avait déjà bondi de 34 %. En général, l’augmentation annuelle atteindra donc 55 %.

52 francs par mois pour un logement supplémentaire de 80 m²

52 francs par mois en plus pour un logement de 80 m²

Bref, la facture moyenne d’une maison d’une superficie de 80m² augmentera de 20 francs par mois, un montant qui s’ajoute aux 32 francs supplémentaires qui ont augmenté cet été. Résultat : la majoration mensuelle sera de 52 francs. Pour une entreprise qui consomme 150 000 kWh/an, par exemple un restaurant ou un commerce, la majoration sera de 612 francs par mois (375 francs en mai, et 237 francs à partir de 2023). Pour une grande entreprise qui consomme plus d’un million de kWh par an, le surcoût total sera de 4 083 francs (2 500 francs en mai, et 1 583 francs à partir de janvier).

Le MWH est passé de 17 euros à 300 euros en deux ans

Le MWH est passé de 17 euros à 300 euros en deux ans

Le GIS a expliqué cette situation par la nécessité d’acheter « au prix fort pour pouvoir produire du gaz tout l’hiver 2023. Le coût de production a augmenté d’environ 70% entre 2022 et 2023 ». Information publique détaillée : « Depuis deux ans, les prix du gaz sur le marché à terme ont fortement augmenté, passant de 17 euros par MWh en mars 2021 à plus de 300 euros au second semestre 2022 ». En mars 2022, le prix du mégawattheure est toujours à 129 euros.

À LIRE  Pourquoi les start-ups de livraison d'épicerie sont vouées à l'échec

Le GIS a déterminé que malgré cet ajustement des prix, les prix à Genève restent inférieurs à la moyenne de ceux pratiqués dans les autres grandes villes suisses. Ainsi, en janvier 2023, ils seront inférieurs de 13% au prix moyen à Lausanne, Bâle, Berne, Zurich et Lucerne.