Honte et obscénité : ce film qui a fait couler beaucoup d’encre et s’est transformé en film

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Ce film avait fait scandale pour son érotisme lors de sa sortie il y a 64 ans : Les Amants de Louis Malle, avec Jeanne Moreau, est en salles ce mercredi. Retour dans les coulisses de la sortie sulfurique classée.

Jeanne Tournier, mariée à un journaliste et mère d’une petite fille, s’ennuie dans son château près de Dijon. Elle se rend souvent à Paris pour rendre visite à son amie Maggy et son petit ami Raoul. Une panne de voiture la fait rencontrer Bernard dont elle tombe amoureuse.

Bien avant Fifty Shades of Grey ou Mektoub My Love Intermezzo, tous deux défrayés la chronique plus récemment, ce film de 1958 a aussi, à sa manière, fait couler beaucoup d’encre pour son érotisme. A l’occasion de la sortie du film en copie restaurée, dans le cadre d’une revue du cinéaste Louis Malle sur le thème « Prfocateur noble », nous vous proposons de revenir dans les coulisses du scandale provoqué par ce film.

Sorti en France le 5 novembre 1958, Les Amants connaît un excellent départ à la Mostra de Venise, où il est présenté en avant-première. Il repartira également avec le Prix Spécial du Jury. Remarqué mais pleuré aussitôt ! Quelle est la raison exacte ? Sa façon, peut-être courante pour l’instant, de filmer la naissance de la passion charnelle. Contrairement aux usages de l’époque, la caméra de Louis Malle va rester un peu plus longtemps que prévu sur les étreintes entre Jeanne Moreau et son amant, Jean-Marc Bory…

« Ce qui a fait le succès des Amants, c’est à la base une sorte de réputation de film érotique. Mais si on essaie de définir l’érotisme, je pense que c’est le film le moins érotique qui ait jamais été fait. Un érotisme basé sur l’idée de frustration. C’est une idée très occidentale, basée sur l’idée de péché. Or, exactement ce que j’ai voulu faire dans Les Amants, quand vient le temps de montrer un homme et une femme en ce moment de vérité, où ils se retrouvent contraints d’être . eux-mêmes, en général, on pane la fenêtre », confiait le réalisateur Louis Malle quelques années après la sortie du film, au micro de François Chalais*.

Et d’ajouter : « Toute l’histoire du cinéma, c’est ça ; ce sont des panoramiques sur la vitre. comme un film qui a joué sur le scandale Pour un avant-goût, je ne ferais même pas du tout un panoramique sur la fenêtre. Je sais qu’il y a encore une limite, mais je pense que ce qui les a surpris tous les deux, surprenant, scandalisant, provoquant le succès, c’est qu’il y avait grande honnêteté ».

Dans une interview filmée* au moment de la promotion du film, Jeanne Moreau lui donne un sentiment : « C’est un film dont on a beaucoup parlé sans le voir. Je pense qu’il y a eu un malentendu. On a parlé de scènes scandaleuses. scène d’amour qui se déroule toute la nuit dans un parc et dans la chambre. Il me semble que c’est un malentendu assez grave car ce film a été fait sans aucune hypocrisie. Cette scène n’a pas été faite dans un but commercial pour les scandaliser. .

À LIRE  Pourquoi faire appel à un plombier pour déboucher les tuyaux ?

Dans le livre d’entretiens « Conversations avec… Louis Malle »**, le cinéaste énonce ses souhaits : « Ce n’était pas mon intention de faire un film que l’on trouverait érotique et scandaleux. Mais il était essentiel de comprendre pourquoi cette femme elle a décidé de changer complètement de vie, comment elle a découvert en une nuit que des choses qu’elle n’imaginait même pas existaient : le côté physique de l’amour, le sexe Et c’est arrivé par hasard Comme c’est souvent le cas, dans mes premiers films, le traitement stylistique se définissait presque à l’opposé d’un film précédent. Je n’avais pas été complètement satisfait d’Ascenseur pour l’échafaud et, de façon particulière, en faisant Les Amants, j’avais l’impression d’être beaucoup plus moi-même. J’avais choisi de raconter cette histoire avec des plans d’ensemble. A l’époque, c’était à la mode : Hitchcock avait fait La Corde avec une série de plans d’une dizaine de minutes et ça nous a beaucoup marqué. C’est aussi à ce moment-là qu’Alexandre Astruc parlait de la tête caméra En gros, j’étais essayer de trouver mon style. »

A l’origine de cette intrigue, il y a une nouvelle écrite au 18ème siècle qui a servi de base. Louis Malle explique avoir eu l’idée en lisant un texte écrit par Vivant-Denon, « un contemporain de Choderlos de Laclos (auteur des Liaisons dangereuses, ndlr) ». Louis Malle avait parlé de ce texte à sa collègue scénariste, Louise de Vilmorin. « Si cette histoire m’intéressait tant, c’est aussi parce qu’elle m’a rappelé un scandale qui s’était passé dans mon entourage. Une femme que je connaissais bien avait quitté son mari et ses enfants pour quelqu’un qu’elle venait de rencontrer. Passion instantanée, mais ça n’avait pas une fin très heureuse. Je ne peux pas dire que c’est autobiographique, mais je me suis sentie très inquiète par cette histoire. Bien sûr, ce que j’avais au sommet, c’était un déni de l’hypocrisie de la bourgeoisie et du fait que les femmes sont censées être de bonnes épouses, de bonnes mères et en rester là. »

Le film a fait l’objet de discussions, sur des détails qui pourraient peser sur la moralité du film. Louis Malle voulait avant tout surprendre. « J’aimerais que le spectateur soit constamment surpris par ce qu’il voit, et qu’il se dise ensuite : ‘Ça alors ! Ce n’est pas ce que j’attendais, c’est autre chose. – C’est ce que j’ai toujours essayé de faire. (…) des Amants était terminé, on l’avait montré aux distributeurs et je me souviens qu’ils voulaient que je supprime un plan, celui où Jeanne Moreau dit au revoir à une fille, avant de partir, ils m’avaient dit :- Et si on oubliait qu’elle a une fille ? – C’était un moment très romantique et on s’est soudain souvenu qu’elle était aussi une mère, qu’elle « avait commis un acte horrible en abandonnant son enfant. Quitter son mari, d’accord, mais laisser une fille de quatre ans… ils ne pensaient pas que ça allait plaire au public ‘Je suis désolé, je leur ai dit que je disais, mais justement, tout y est. Si je coupe ce plan, ça n’a plus de sens. Si elle n’avait pas d’enfants, elle passerait de petit ami à petit ami puis reviendrait vers son mari, mais le fait qu’elle ait fait le choix d’abandonner sa fille signifie que sa décision est beaucoup plus importante. le film serait lourd au lieu d’être sérieux. »

À LIRE  Mr Bricolage : la franchise locale par excellence

Les Amants de Louis Malle sort ce mercredi en salles dans le cadre du premier volet d’une rétrospective du réalisateur. Cette revue comprend les films suivants : Ascenseur pour l’échafaud, Les Amants, Le Feu Follet, Viva Maria, Le Voleur, Le Souffle au coeur et L’Inde fantôme.

* Interviews disponibles sur le DVD des Amants, édité par Arte Vidéo

** « Conversations avec… Louis Malle », signé par Philip French et traduit par Martine Leroy-Battistelli (éditions Dénoel, 1993)

Verdict : « Bien sûr cette série mérite le classement restreint pour les moins de 16 ans car elle est un peu gore. Il faudrait être con pour montrer cette super série à de jeunes enfants mais ça vaut le détour pour un public averti. »

Quels sont les films les plus attendus ?

Films les plus attendus

  • Une nuit de violence. 30 novembre 2022 / 1h 51min / Action, Thriller. …
  • proche 1er novembre 2022 / 1h45 / Drame. …
  • Mascarade. 1er novembre 2022 / 2h 14min / Comédie dramatique. …
  • Dit-elle. …
  • Avatar : la voie de l’eau. …
  • Panthère noire : Wakanda pour toujours. …
  • X…
  • Vous ne me détesterez pas.

Pourquoi sur Netflix ?

Le mot peut être divisé en deux parties : « net » pour le côté web, et « flix » signifie « flicks », qui est un équivalent en argot du mot « film » en anglais. Littéralement, on pourrait donc le traduire par « films via internet », ce qui correspond d’ailleurs très bien à la position actuelle de l’entreprise internationale.

.

Pourquoi les gens quittent Netflix ?

Sont également évoqués l’inflation, le ralentissement de la croissance économique, les événements géopolitiques comme la guerre en Ukraine (Netflix a suspendu son service en Russie, ce qui représente 700 000 abonnés de moins), les difficultés liées au Covid.

Quel est le film le plus émouvant ?

Forrest Gump (1994)

Quel est le film le plus populaire de tous les temps ? Numéro 1 : Citizen Kane, Orson Welles, États-Unis, 1941.

Quel est le film le mieux noté au monde ? Numéro 1 – Forrest Gump Note AlloCiné : 4,579 / 5 Tout sur le film…

Quel est le film le plus émouvant du monde ?

Tomb of the Firefly L’histoire de deux enfants essayant de survivre au Japon bombardé par les américains en 1945 et je peux vous dire que leur quotidien n’est pas épuisé. La Rafle d’à côté c’est la mélodie du bonheur.

Quel est le film le plus aimé de tous les temps ?

Quel est le film le plus attendu en 2022 ?

L’année 2022 est riche pour ceux qui aiment les films d’action, entre la sortie des films Marvel, The Batman mais aussi les grands films Mission : Impossible, Top Gun ou encore Uncharted.