iFly Montréal | Voler comme un oiseau La presse

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Vous avez toujours rêvé de faire du parachutisme, mais l’idée de sauter d’un avion freine votre enthousiasme ? La nouvelle expérience de réalité virtuelle offerte chez iFly Montréal pourrait bien combler votre besoin d’adrénaline. Accompagnée de deux enfants de 7 et 9 ans, notre journaliste a vécu ses premiers vols en chute libre. Impressions.

« C’est malade! » Stupide! Vraiment trippant ! Ces quelques mots griffonnés dans notre cahier à la sortie du simulateur de parachutisme ont été répétés encore et encore pendant le trajet de retour. Comme si nos jeunes testeurs et nous-mêmes n’arrivions pas à assimiler l’expérience que nous venions de vivre. « C’était tellement cool », ont crié Violette, 9 ans, et Sarah-Eve, 7 ans, en choeur.

Les vols de parachutisme intérieur offerts chez iFly Montréal nous intriguent depuis l’ouverture des installations à Laval, en 2009, sous le nom de SkyVenture Montréal. Une activité que nous avions mise sur notre liste de choses à essayer un jour.

Retour dans le passé, quelques minutes pour vivre l’expérience. L’excitation se transforme en inquiétude. Et si nous échouons à voler ? « Ça arrive parfois ? », demande-t-on, un peu anxieux, à Jean-Christophe Ouimet. « Non », répond le directeur d’iFly Montréal, notre instructeur du jour. Bien sûr, la progression est différente d’une personne à honnête, ce n’est pas si difficile. L’essentiel est d’être détendu. »

« Détendez-vous… » répétons-nous, doutant de notre capacité à nous détendre.

Mais c’est une ligne directrice si importante que c’est l’une des rares choses que l’instructeur enseigne aux participants avant qu’ils n’entrent dans la puissante (et bruyante !) soufflerie verticale. Se détendre, étirer ou plier les jambes, lever ou baisser la tête, étendre les bras sont les indications dont nous aurons besoin pour voler aujourd’hui.

Après avoir enfilé combinaisons rouges, casques et bouchons d’oreille, notre trio est prêt à vivre sa première simulation de chute libre. Un vote, dont nous contestons toujours le résultat, détermine que le plus âgé commencera en premier.

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

Notre testeur Violet en action

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

Prêt à essayer la simulation de chute libre

A notre grande surprise, nous adoptons assez facilement la position de vol. Guidés par Jean-Christophe Ouimet, nous nous sommes même vite sentis… détendus. Le vol n’a rien de terrifiant. C’est assez exaltant, comme en témoignent nos sourires et nos rires tout au long de l’activité.

Il n’est pas nécessaire d’être en grande forme physique pour vivre l’expérience. « L’éventail des clients est vraiment très large », précise Jean-Christophe Ouimet. De 3 à… 94 ans, l’âge du plus vieux client accueilli à Laval.

Sommaire

Au-dessus des montagnes

Après quelques vols basiques d’une à deux minutes, il est temps d’essayer la nouveauté : la réalité virtuelle. « En soufflerie, vous avez la même position qu’en chute libre. On fait les mêmes manœuvres. Nous avons le même sentiment. Avec le visuel, ça ajoute vraiment une couche à la simulation », explique le responsable des installations, qui reçoit souvent des parachutistes professionnels.

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

Avec les lunettes vous permettant de vivre l’expérience de la réalité virtuelle

Sept vidéos sont proposées dans le cadre de l’expérience iFly 360 VR. Par exemple, il est possible de survoler des montagnes enneigées, un canyon ou la mer comme un vol en wingsuit.

Je fais du parachutisme depuis plusieurs années. J’ai fait une tonne de souffleries. Malgré cela, j’ai été vraiment surpris. […] La simulation est vraiment bonne.

À LIRE  Aveyron. 591 sauts et un mort sur le viaduc de Millau en 2021, la préfecture interdit le base jump

Jean-Christophe Ouimet, directeur de iFly Montréal

Jean-Christophe Ouimet et un employé avec le casque VR chez iFly.

Nous n’avons jamais sauté en parachute, contrairement à notre moniteur qui a fait environ 4000 sorties, mais nous avons beaucoup aimé l’expérience de réalité virtuelle. Survoler une cascade comme un oiseau sans passer par l’angoisse de sauter dans le vide, c’est génial ! Ce dernier vol a été le préféré de nos deux jeunes testeurs.

Pour notre part, nous avons préféré les moments où notre instructeur nous faisait planer plus haut dans la soufflerie puis redescendre. La montée d’adrénaline ressentie était énergisante.

Tout un sport

« Ce n’est pas seulement quelque chose à cocher sur votre liste de choses à faire », déclare Jean-Christophe Ouimet à propos de l’expérience iFly. Une phrase qui nous fait sourire en pensant à notre propre liste.

«Le vol sur le ventre est la base. Mais vous pouvez voler sur le dos, à l’envers. Il y a beaucoup de choses à apprendre. C’est plus que quelque chose à essayer. C’est vraiment un sport », poursuit-il.

Un sport, le bodyflight, qu’il maîtrise parfaitement, lui qui a déjà été champion canadien dans la discipline du Dynamic 2 Way.

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

Démonstration par Jean-Christophe Ouimet

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

Démonstration par Jean-Christophe Ouimet

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

Démonstration par Jean-Christophe Ouimet

En fin de séance, il nous fait une impressionnante démonstration de son savoir-faire. Il tourbillonne dans les airs avant de s’envoler comme un super-héros et de voler à l’envers.

Pour atteindre ce niveau, nous aurons besoin de beaucoup d’heures d’entraînement. Un challenge qui semble toutefois plaire à Sarah-Eve, qui aimerait revenir « un million de fois ».

Différents forfaits permettent de vivre l’expérience iFly 360 VR, qui s’adresse aux personnes âgées de 6 ans et plus. Les tarifs commencent à 89,95 $ pour trois vols, dont un avec réalité virtuelle.

Où habitent les riches à Paris ?

11 quartiers sur 20 sont dans le 7e arrondissement Et, sans surprise, ce sont des quartiers des 7e, 16e, 8e et 6e arrondissements qui surpassent tous les autres en termes de niveau de vie moyen pour ses 10 % d’habitants les plus riches.

Quel est le quartier le plus riche de Paris ? Selon le Rapport sur les riches en France publié par l’Observatoire des inégalités, c’est dans le 7e arrondissement de la capitale que vivent les Parisiens les plus riches. Les 16e et 8e arrondissements complètent le podium des quartiers prisés des plus aisés.

Où vivent les riches en région parisienne ? Neuilly-sur-Seine, la commune la plus riche hors Paris Si Paris concentre les richesses de la région, les autres villes d’Ile-de-France ne sont pas très loin non plus en termes de densité de grandes fortunes. Principalement Neuilly-sur-Seine.

Pourquoi les riches vivent-ils à l’ouest de Paris ? Dans le bassin parisien, le vent souffle principalement d’ouest en est. Les quartiers ouest de la ville sont donc plus épargnés par les émanations de fabriques et d’ateliers, et c’est ce qui attire la bourgeoisie au moment du développement de l’industrie.

Quelles sont les banlieues chics de Paris ?

Villes historiquement prisées, Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine affichent des prix de l’immobilier très élevés, souvent supérieurs à Paris. En effet, ces deux villes de la banlieue parisienne réputées pour leur douceur de vivre ont attiré (et attirent toujours) une clientèle fortunée.

Quel est l’arrondissement le plus bourgeois de Paris ? Dans le détail, la première place du classement revient assez largement au quartier « Gros caillou 6 », situé dans le 7e arrondissement, entre les Invalides et la Tour Eiffel.

À LIRE  Télévision. Miss France 2023 : Miss Lorraine fait partie des cinq candidates les plus...

Où vivent les milliardaires à Paris ? « Gros galet », où se concentrent les plus riches C’est le cas du quartier dit « Gros galet » dans le 7ème arrondissement de Paris (entre les Invalides et la Tour Eiffel) qui se situe au sommet du pic de la niveau de vie des riches selon les données INSEE.

Quelle est la meilleure banlieue de Paris ?

Levallois-Perret arrive en tête du palmarès des villes où l’on vit le mieux en Île-de-France. Ce résultat est issu du troisième classement réalisé par l’association Villes et Villages où il fait bon vivre. La commune des Hauts-de-Seine, 37e au niveau national, devance Courbevoie et Boulogne-Billancourt sur le podium.

Quel est le meilleur département de Paris ? D’après les observations, c’est le département des Yvelines qui remporte le prix du département le plus attractif du Grand Paris avec une note globale de 6,66/10, Le Vésinet, Saint-Rémy-lés-Chevreuse et Montesson étant les 3 villes les plus attractives .

Où sortir à Paris gratuitement ?

Voici notre liste des 19 activités à faire gratuitement à Paris en 2022….3. Promenez-vous gratuitement dans les parcs de Paris

  • Le parc du Champs de Mars,
  • le Jardin des Tuileries,
  • Le Jardin du Luxembourg,
  • Parc Monceau,
  • le Parc de la Villette,
  • Le Jardin du Luxembourg,
  • Parc de Vincennes,
  • et Square Boucicaut.

Où aller pour draguer ?

Selon un sondage Meetic Metro Opinion Way, 42% des Français pensent que le meilleur endroit pour se retrouver est un dîner entre amis. Le partenaire idéal serait donc à table…

Où aller pour draguer ? Le dîner entre amis, lieu incontournable des rencontres amoureuses Selon un sondage Meetic Metro Opinion Way, 42% des Français estiment que le meilleur endroit pour se retrouver est un dîner entre amis. Le partenaire idéal serait donc à table…

Quel est le meilleur endroit pour rencontrer des femmes ? Vous pouvez rencontrer une femme à l’université, dans un magasin, à la terrasse d’un café, dans un parc, dans les transports, sur les banques, au gymnase, à la bibliothèque avec une approche progressive ou une approche chaleureuse avec, par exemple, contact visuel de plusieurs secondes.

Quel est le quartier le plus sympa de Paris ?

1) Montmartre Montmartre est l’un des quartiers préférés des Parisiens, et ce n’est pas pour rien. Véritable bouffée d’oxygène dans la capitale, ce lieu pittoresque vous dépaysera avec ses ruelles pavées et fleuries et son atmosphère hors du temps.

Quel est le plus bel arrondissement de Paris ? Le 5e arrondissement est le quartier le plus agréable de la capitale, selon notre palmarès des villes où il fait bon vivre en Ile-de-France. Cet arrondissement de la rive gauche compte un grand nombre de commerces. Les habitants nous le disent.

Quel est le plus beau quartier de Paris ? 1- Saint-Germain-des-Prés, Luxembourg, Saint-Michel, Panthéon / Sorbonne, Port-Royal (6e, 5e, 14e arr.) Le quartier privilégié de Saint-Germain-des-Près est l’un des plus prestigieux et recherché de Paris.

Comment trouver une soirée ?

L’application : Grâce à Weecame et son système de géolocalisation, vous pouvez facilement trouver des événements privés ou publics près de chez vous. Les soirées passent comme Tinder, à vous de participer ou non.

Comment trouver une soirée à Paris ? Parisbouge (Apple Store Google Play) Cette application vous facilite la vie en trouvant tous les bons plans pour vos sorties à Paris. Fini les prises de tête, vous aurez un agenda de soirées, concerts, expos, spectacles ou encore discothèques à Paris.