IMAGES. Quand un bateau viking navigue sur la Seine à Paris

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le jeudi 1er décembre 2022, un drakkar, célèbre navire viking, a fait son apparition sur la Seine à Paris. Pourquoi était-il dans la capitale ?

En 885, les Vikings remontent la Seine pour assiéger Paris. Le jeudi 1er décembre 2022, on a pu apercevoir l’un de leurs navires, un drakkar, naviguer entre le pont de Sèvres et la cathédrale Notre-Dame.

A la manoeuvre un groupe d’amis d’un village proche de Toulouse. Leur projet : traverser l’océan Atlantique en 2024 pour rejoindre New York depuis la capitale de l’Occitanie, via l’Ecosse, avec le drakkar « le plus rapide du monde ».

Traversée de l’Atlantique en 2024

Ils s’appellent Bátar, le mot bateau en islandais. « Tout commence par des amis ingénieurs qui ne voulaient pas se perdre de vue », explique Alex, qui gère les communications. Et quoi de mieux que de construire un drakkar pour garder des liens ?

Construit deux drakkars plus tard et quelques voyages dans les pays scandinaves, le collectif, qui compte huit membres et une dizaine de personnes qui viennent aider selon leurs compétences, se lance un défi fou : traverser l’Atlantique à bord d’un drakkar.

« En 2024, nous prévoyons de partir de Toulouse puis de mettre le cap sur l’Ecosse avant de traverser l’Atlantique jusqu’à New York, soit environ 45 jours de navigation. Le collectif est soutenu par les Voies Navigables de France (VNF) et cherche des fonds pour financer le traversée estimée à 2 millions d’euros (dont une grande partie du budget réservé au dériveur).

Invités au Salon Nautic de Paris 

Les Bátar ont été invités à participer au Salon Nautic de Paris (du 3 au 10 décembre), l’occasion pour eux de trouver de nouveaux sponsors.

À LIRE  Boot 2023 - Hellwig Poros, le bateau du peuple, 11 000 euros...

Le collectif toulousain s’est même rendu à Bordeaux il y a quelques semaines avec le drakkar pour y voir l’aventurier Mike Horn : « On a installé le drakkar juste devant la salle où il tenait une conférence », explique Alex, l’un de ses équipiers venu lui nous a vus et nous avons pu lui parler Les Bátar espèrent que l’aventurier les soutiendra dans leur aventure.

« Un lieu historique pour les vikings » 

L’équipe a profité du Salon Nautic et a voulu mettre à l’eau son drakkar : « C’est un lieu historique pour les Vikings », raconte Alex. L’équipage, composé de sept membres, dont les YouTubers Hycarius et Rivenzi, n’a pas réussi à sortir les rames et a dû installer un petit moteur à hélice, comme l’exige la loi. « La police fluviale nous a contrôlés, mais nous avions une bonne réputation », explique Alex.

Le collectif doit commencer la construction du drakkar Orkan, long de 28 mètres et large de six mètres, début 2023, qui devrait naviguer vers l’Amérique en 2024, « lorsque le vent et le courant seront favorables ». »

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu Paris dans l’espace My Actu. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.