In the Match – Archives Woodstock et Wight, esprit festival

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Tragédie en boxe thaïlandaise – Anthony Durand : «Jamais plus je ne pourrai porter un coup»

Tragédie en boxe thaïlandaise - Anthony Durand : «Jamais plus je ne pourrai porter un coup»

Jade Hallyday fête ses 18 ans, grande fête à Saint-Barth avec Laeticia, Jalil Lespert…

Jade Hallyday fête ses 18 ans, grande fête à Saint-Barth avec Laeticia, Jalil Lespert...

Meghan Markle fête ses 41 ans, Kate et William lui adressent un message

Meghan Markle fête ses 41 ans, Kate et William lui adressent un message

le 29/07/2022 à 07:30, mis à jour le 29/07/2022 à 12:21

À l’été 1969, une « année érotique » selon Serge Gainsbourg, 500 000 personnes se rassemblent près de Woodstock, à New York, pour un rassemblement qui deviendra un symbole du phénomène hippie et de la contre-culture américaine. Un an plus tard, le festival de l’île de Wight en Angleterre en accueillait 600 000. En pleine guerre froide, un an après l’assassinat de Martin Luther King et alors que nous nous battons au Vietnam, des milliers de jeunes prêchent « peace and love » sur des riffs de guitare.

Après que la ville de Woodstock, où le festival devait avoir lieu, se soit retirée, un fermier de Bethel a accepté de louer sa terre pour 50 000 $. Les spectateurs y ont installé leur camp.

© Georges Beutter / Paris match

Des centaines de milliers de personnes tentent de rejoindre le site du festival Woodstock à Bethel, provoquant un embouteillage de 30 kilomètres.

© Georges Beutter / Paris match

De nombreux festivaliers ont élevé leurs enfants dans la culture hippie, parfois en communauté.

© Georges Beutter / Paris match

Joe Cocker à Woodstock. Avec son interprétation de la chanson des Beatles « With a Little Help from My Friends », l’ancien plombier de Sheffield devient une star.

©Getty Images

La pluie battante, qui a duré toute la nuit à Béthel, a transformé le champ en champ de boue, obligeant le public à s’abriter sous des bâches de fortune.

À Woodstock, rien ne pourra gâcher la fête : ni l’annulation du gouverneur, ni même une averse diluvienne

À Woodstock, rien ne pourra gâcher la fête : ni l'annulation du gouverneur, ni même une averse diluvienne

© Georges Beutter / Paris match

La pluie battante, qui a duré toute la nuit à Béthel, a transformé le champ en champ de boue, obligeant le public à s’abriter sous des bâches de fortune.

Les Beatles sont dans le public, incognito, tout comme Hardy, Moustaki et Delpech, qui en ramènera une chanson, « Wight Is Wight »

Les Beatles sont dans le public, incognito, tout comme Hardy, Moustaki et Delpech, qui en ramènera une chanson, « Wight Is Wight »

© Georges Beutter / Paris match

Contenus sponsorisés