Krystel Blondeau (Louvre Hotels Group) : ‘L’activité commerciale reste un point d’interrogation pour 2023’

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

La directrice générale France du groupe hôtelier se félicite des bons prix moyens qui ont permis de tirer l’activité vers le haut tout au long de l’année. Malgré quelques motifs d’inquiétude pour 2023, le groupe prévoit une quarantaine d’ouvertures en France, notamment sous enseigne Kyriad Direct.

Hôtellerie et Restauration : Pouvez-vous déjà faire le bilan de l’année 2022 ?

Krystel Blondeau : Après un premier trimestre complexe suite à la vague Omicron, l’activité s’est fortement redressée avec une croissance à deux chiffres par rapport à 2019, tirée par la hausse des prix. On assiste également à une reprise des réservations de week-end pour les particuliers, avec des changements de comportement, comme l’attente et le bâclé, dans toutes les catégories. Depuis septembre, la reprise s’est également opérée sur le segment des entreprises, d’abord à Paris puis aux États-Unis. En Île-de-France, les taux d’occupation sont légèrement en retrait.

L’activité commerciale est fortement dépendante de la politique des entreprises en matière de frais de déplacement, en raison de l’augmentation des coûts du carburant et des services publics. Cela reste donc un point d’interrogation pour 2023. Cependant, d’ici la fin de l’année, le revenu par chambre dans le monde devrait égaler, voire dépasser 2019.

Et vos prévisions pour 2023 ?

Il existe des sujets de préoccupation concernant l’inflation, qui pourraient affecter la mobilité de nos clients commerciaux si les entreprises décident de mettre en place des restrictions de dépenses. Au-dessus du niveau d’inflation, les prix vont certainement augmenter, mais ils sont le résultat de la demande. Il y a un moment où les prix ne peuvent pas monter indéfiniment, il faudra donc avancer au premier trimestre 2023, notamment sur le segment des entreprises.

À LIRE  Nicolas Musikas est le directeur général France de Getir - Nominations > Distribution - EcommerceMag.fr

Vous avez lancé de nombreuses innovations technologiques. Avez-vous obtenu les résultats escomptés ?

Nous avions revu toutes nos plateformes technologiques, à commencer par nos sites internet pour faciliter les commandes et augmenter le taux de conversion. En août, les revenus enregistrés sur le site étaient supérieurs de 85 % à ceux de 2019, et de plus de 40 % à fin septembre. Concernant le concept Smart Campanile à Lyon, qui met en avant une vingtaine de technologies différentes, les retours sont très bons. Cette offre attise la curiosité des clients et déclenche des commandes pour 65% d’entre eux.

Avez-vous mis en place des mesures de recrutement spécifiques ?

Nous souhaitons accompagner le salarié du recrutement à l’intégration, sans oublier la promotion interne pour rappeler que notre métier est un véritable ascenseur social. Nous devons regagner du terrain dans nos entreprises et mieux communiquer. Nous accompagnons nos hôteliers sur ce sujet et agissons pour développer notre marque employeur ainsi que le bien-être au travail.

Quels sont vos projets pour l’année prochaine?

En France, nous prévoyons une quarantaine d’ouvertures, avec une dynamique plus forte sur Kyriad Direct car c’est la dernière marque que nous avons lancée sur le segment 2 étoiles. En août, nous avons ouvert Campanile à Saint-Brieuc, avec un tout nouveau concept de chambres conçu comme un studio confortable et premium. A l’international, nous connaissons une forte dynamique en Chine, où nous avons signé notre 500ème hôtel sous nos marques, et en Inde.

#LouvreHotelsGroup #KrystelBlondeau