La Parole aux Pailladins #16 : Remise en cause de la préparation ?

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Pour cette 16ème édition de La Parole aux Pailladins, voici un article de Vince34, qui vous interroge sur les premières semaines de cette nouvelle saison 2022/2023. « Si on se posait la question de la préparation physique depuis l’arrivée d’Olivier Dall’Oglio ? »

Stéphane Paganelli est passé par la petite porte après Der Zakarian, Benjamin Guy est arrivé dans les valises du coach, avec le statut d’attaquant de rugby, pour prendre en charge la préparation physique de l’effectif professionnel. Après une demi-saison retour avec Brest presque aussi horrible que la précédente, on peut se poser la question du travail physique donné aux joueurs, et donc de la compétence de leur entraîneur spécifique.

A ce constat s’ajoutent quelques erreurs dans la gestion des retours de blessures (Estève qui rechute au même endroit, peut-être que Mavididi est revenu trop tôt…), Savanier qui joue sur une jambe en fin de saison dernière, reste hors de forme et sans influence.

Et en préparation de cette saison, le staff se concentre sur un travail plus énergique, plus pointu, et vise ainsi une bonne forme des joueurs dès le début du championnat. Avec le renfort de Benoît Andrieu (et peut-être aussi à voir ce qui se passe), cette préparation a déjà laissé de nombreuses traces chez les joueurs avec son lot de déceptions, plusieurs Pailladins sont incapables (pour le moment) d’assurer un match ! Savanier a toujours mal à la jambe, Sacko qui a été contraint de travailler dans le sable sur Grau, même s’il sort d’une blessure au genou, et qui depuis ne se sent pas bien, fatigué et plus ou moins blessé, Elye Wahi encore pas encore debout après la blessure de fin de saison, Théo Sainte-Luce qui souffre de douleurs au psoas depuis son arrivée, Nordin, Estève et Mendes qui ressentent des douleurs. C’est très similaire, quand on approche de la moitié des préparatifs d’été.

À LIRE  "J'en ai marre" : la frustration des Pékinois face au zéro Covid

Doit-on se poser la question sur les compétences de Benjamin Guy, et éventuellement du staff médical ? Nous espérons surtout que ce n’est que temporaire et que cette préparation sera finalement particulièrement bénéfique pour notre saison.

Soumettez également vos articles via le lien suivant en cliquant ici.

Quelle est l’origine de Blaise Matuidi ?

Pourquoi Matuidi ne joue plus en équipe de France ? Sur la non-convocation de Blaise Matuidi, parti en MLS C’est un choix de carrière, un choix de vie. Il le devine. Je peux le comprendre à son âge (33 ans). On en a discuté ensemble, il sait très bien qu’en prenant cette décision c’est plus compliqué pour lui par rapport au groupe France.

Est-ce que Blaise Matuidi est champion du monde ?

Avec l’équipe de France, il a participé aux Championnats d’Europe 2012, aux Championnats du monde 2014, aux Championnats d’Europe 2016 et aux Championnats du monde en 2018 qu’il a remportés.

Qui est Sarah Sakho ?

Qui est Sarah Sakho ?

Journaliste itinérant en Afrique de l’Ouest.

Qui est Sarah Sako ? Fadika Sarra (épouse de Sako) ou aussi appelée Sarah Fadiga Sako (dans la presse) est née le 13 décembre 1946 à Touba, une ville à l’ouest de la Côte d’Ivoire. Elle est une personnalité politique ivoirienne, députée des sous-préfectures de Foungbesso, Dioman, Guintéguela et Touba à la législature de 2011 à 2016.