La Ressourcerie du Pays d’Issoire (Puy-de-Dôme) poursuit son expansion et pousse les murs

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le bruit du marteau pneumatique utilisé par Val, l’un des salariés de la Ressourcerie du Pays d’Issoire, ne semble pas déranger l’équipe engagée dans les tâches et activités typiques du fonctionnement de la structure solidaire, située 14 de la Pierre -Impasse Georges Latécoère. Lui et Fred, un bénévole, travaillent actuellement sur les fondations d’un nouveau barnum dédié aux articles de sport. « Il y a une dizaine de jours de travail », précise le salarié.

De quatre salariés en 2017 à vingt-cinq aujourd’hui

Une fois assemblé, parqueté et sécurisé en accès, le nouvel espace de 60 m² pourra accueillir elliptiques, rameurs et autres appareils de musculation et cardio d’intérieur (ainsi que du mobilier). « Les gens nous les ramènent quand ils ont terminé leurs résolutions », observe Guillaume Benoît, responsable de la Ressourcerie locale.

L’attention portée à la promotion de ces articles de fitness passe donc par cet investissement et l’agrandissement de la surface de vente. « Évidemment, nous serons prêts pour la grande vente du 3 décembre », ajoute-t-il. Le but ultime est de favoriser le recyclage et de donner une seconde vie à ce bien encore en bon état.

Développement vertueux

Depuis 2017 et depuis la naissance de La Ressourcerie, l’association fondée sur le principe de solidarité sociale et de protection de l’environnement a accéléré son développement. Et dans le bon sens après seulement cinq ans d’existence. Avec quatre salariés et une dizaine de bénévoles au départ de l’aventure, l’agence d’Issoir compte aujourd’hui 25 salariés aux statuts différents et environ quatre vingt bénévoles qui s’entraident au quotidien.

Une deuxième boutique et 14 salariés en 5 ans : comment la Ressourcerie d’Issoire (Puy-de-Dôme) s’est développée

À LIRE  EN DIRECT - Ligue 1 : la conférence de l'OL avec Blanc et Tagliafico

« Certains viennent une fois par an pour la grande braderie, d’autres trois jours par semaine », précise le gérant. Un modèle économique et social qui séduit un large public, tant du côté des donateurs que des clients. « S’habiller, cultiver et meubler à petit prix », résume Guillaume Benoît pour qui la lutte contre la précarité n’est pas un vain mot. La situation actuelle, tant d’un point de vue environnemental que financier, favorise cette démarche éco-responsable.

Un projet cohérent pour 2026

Preuve de son succès, la Ressourcerie est déjà à l’étroit. « Nous avons déjà entamé une réflexion dans ce sens, explique-t-il. Nous renouvellerons probablement le bail pour trois ans, car nous sommes locataires et, fin 2026, nous prévoyons une nouvelle installation de conteneurs. La philosophie de la Ressourcerie serait maintenue avec cette perspective architecturale « basée sur le recyclage et sans artificialisation du sol », conclut-il.

Pour donner une nouvelle vie au mobilier notamment, la Ressourcerie mise sur la mise en valeur d’objets apportés par des donateurs. C’est pourquoi ils ont participé au projet Récup’mobilier. Augmentation de la surface de vente, site en ligne et réparation de meubles… L’idée d’une bibliothèque en maçonnerie fait également son chemin. Les clients peuvent ainsi profiter de différents matériaux (planches, quincaillerie, etc.).

Informations. Ressourcerie du Pays d’Issoire, 14 impasse Latécoère, à Issoire. Tél : 04.43.12.60.14.