La télémédecine d’urgence pour désengorger les hôpitaux du Haut-Rhin

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Une équipe mobile de télémédecine d’urgence est en cours de lancement dans le Haut-Rhin. L’idée est de répondre à la saturation des urgences et à la diminution du nombre de médecins de famille. Depuis la mise en place de cette équipe le 22 août, il y a eu une quarantaine d’interventions. Un quart des patients ont été conduits aux urgences.

Comment ça marche ?

Le principe est simple : un patient appelle le 15 et le médecin régulateur décide d’envoyer une équipe sur place. Une infirmière se déplace alors avec du matériel médical. Le médecin poursuit en téléconsultation. Il s’agit le plus souvent de patients qui ont besoin d’un rendez-vous de suivi médical dans la journée, et qui ne peuvent pas forcément se rendre aux urgences ou attendre un rendez-vous chez un médecin généraliste.

« C’est un dispositif très bien accueilli par le personnel hospitalier, se réjouit le docteur Marc Noizet, chef du service des urgences du GHRMSA. C’est une solution parmi d’autres dans un contexte d’augmentation du nombre de passages aux urgences (+7 % sur les huit premiers « mois de l’année par rapport à l’année dernière au GHRMSA) et tension sur les ressources humaines ».

Une équipe disponible 7 jours sur 7

Cette expérimentation durera deux mois pour un coût de 50 000 euros. L’équipe est en service 7 jours sur 7 entre 10h00 et 18h00. et 22h Ce système existe déjà en Normandie, en Ile-de-France ou en Nouvelle-Aquitaine.

Il est géré par l’association Sauv’Life qui regroupe elle-même un pool d’infirmiers et de médecins généralistes. « C’est un dispositif « phygital », explique Lionel Lamhault, son président. Le patient peut compter sur une infirmière qui pilote la consultation avec du très bon matériel, en prend des nouvelles et assure le côté humain. » Et du côté autrement, le médecin peut aussi compter sur l’infirmier pour une meilleure prise en charge en téléconsultation. »

À LIRE  De nouvelles installations sportives et récréatives seront créées à...

La téléconsultation à travers ce dispositif permet également aux médecins d’augmenter le nombre de consultations « à domicile », dans un contexte de réduction du nombre de médecins dans le département du Haut-Rhin. Elle dure 20 minutes en moyenne, au lieu d’une heure lorsque le médecin se déplace chez un patient.