L’action Lyft chute de 15 % malgré les hausses de prix qui génèrent des revenus records

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Lyft inc. a attiré moins de clients au troisième trimestre que prévu à Wall Street, mais les tarifs records de covoiturage ont tout de même aidé la société à réaliser son chiffre d’affaires trimestriel le plus élevé jamais enregistré, a-t-il déclaré lundi.

ASCENSEUR ASCENSEUR,

+2,91%

les actions ont chuté jusqu’à 15 % dans les échanges après les heures normales de bureau, après avoir augmenté de près de 3 % lors de la session régulière pour clôturer à 14,14 $. Les actions Lyft sont en baisse de 67% jusqu’à présent cette année et sont sur la bonne voie pour leur pire année jamais enregistrée, tandis que le S&P 500 SPX,

+0,96 %

a chuté d’environ 20 % depuis le début de l’année.

La société a déclaré qu’elle avait le plus grand nombre de passagers actifs, de manèges et de conducteurs depuis le début de la pandémie de COVID-19, bien que ses 20,3 millions de passagers au troisième trimestre aient manqué les attentes. 21,2 millions d’analystes. Le chiffre d’affaires par passagers actifs ont atteint un sommet historique de 51,88 $, en hausse de 4 % par rapport au trimestre précédent et de 14 % par rapport à l’année précédente. Cela a dépassé les attentes des analystes de 49,40 $.

« Nous avons eu beaucoup d’exécutions difficiles que nous avons dû faire au cours des deux dernières années », a déclaré lundi à CNET le co-fondateur et président de Lyft, John Zimmer. « C’est derrière nous. »

Le principal message de l’entreprise est qu’elle a l’intention de combiner ce qu’elle s’attend à être une croissance continue et une reprise après la pandémie avec un rétrécissement de la voie vers la rentabilité. Il a annoncé la semaine dernière qu’il licenciait 13% de ses effectifs, soit près de 700 personnes, ce qui, selon Zimmer, était une « étape proactive pour garantir que 2023 soit une année où nous pouvons nous concentrer sur l’exécution ». Lyft n’a pas modifié ses prévisions, vise des résultats du quatrième trimestre conformes aux attentes des analystes et s’attend à atteindre 1 milliard de dollars de bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) en 2024 et 700 millions de dollars de revenus. .dollars. libre circulation des capitaux.

À LIRE  Épicerie et livraison de repas : le géant Uber Eats est basé à Guingamp

Lyft a également cité l’incertitude économique comme raison des coupes, incitant les analystes lors de l’appel aux résultats de lundi à demander si la société avait vu des signes de ralentissement des activités.

Pas du tout, ont déclaré les dirigeants de Lyft.

« Nous ne voyons aucune tendance macroéconomique inquiétante par rapport à la croissance au quatrième trimestre », a déclaré le PDG Logan Green. « Nous ne pouvons pas prédire exactement comment 2023 se déroulera et nous voulons nous mettre dans une position de flexibilité maximale pour faire face à n’importe quel scénario. »

Parmi les autres mesures prises par l’entreprise, citons la réduction des « dépenses d’exploitation diverses » et de son empreinte immobilière alors que de plus en plus d’employés travaillent à domicile, a déclaré Zimmer à CNET, ajoutant que l’entreprise avait réduit ses coûts immobiliers d’environ la moitié.

Le chiffre d’affaires de Lyft au troisième trimestre a atteint 1,05 milliard de dollars, contre 864 millions de dollars au trimestre de l’année précédente, bien qu’il ait enregistré une perte nette de 422 millions de dollars, soit 1,18 dollar par an. par action contre une perte de 99 millions de dollars, ou 30 cents par action. , dans la période il y a un an. Le bénéfice net ajusté était de 36,7 millions de dollars, ou 10 cents par action.