Le garagiste de Haute-Loire jugé pour 1,7 million d’arnaques aux voitures d’occasion

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

En 2021, plus de 6 millions de voitures d’occasion ont changé de mains en France. Alors que la plupart des transactions se passent bien, un petit pourcentage d’escroqueries suffit à créer de nombreux achats problématiques, compte tenu du volume. Un ancien mécanicien de Langeac est actuellement jugé en Haute-Loire comme preuve qu’il faut toujours être sur ses gardes. Le recueil des faits qui lui sont reprochés pourrait être utilisé pour créer une liste exhaustive des voitures d’occasion.

Vente de voitures fantômes ou de clients

Plus d’une cinquantaine de personnes ou de garagistes ont porté plainte civile dans cette affaire saugrenue. Vente de véhicules fantômes, voitures en panne administrativement… Et même ventes de véhicules abandonnés par des clients à leur insu… Ce garagiste a presque tout osé. On ne voit pas comment son activité ne pourrait pas disparaître. Un séjour en prison est également prévu si le juge suit les poursuites.

Voitures de clients vendues

Le pire des cas dans cette affaire est probablement celui du propriétaire d’une Audi A3, qui a fait exposer son véhicule chez lui. Le garagiste a rempli le certificat de cession de sa voiture en imitant sa signature et sans lui verser l’argent. Cerise sur le gâteau, le nouveau propriétaire n’a pas changé sa carte grise. Résultat des courses, le propriétaire légitime a reçu les amendes de l’acheteur…

Incapable de supporter cette injustice, l’homme a récupéré sa voiture de force. L’acheteur qui a payé la voiture a manifestement porté plainte. C’est donc la victime qui a eu des démêlés avec la police, puis la justice.

À LIRE  Bugatti : qu'est-ce que la nouvelle « Bugatti d'occasion certifiée » ?