Le groupe Accor se lance dans les croisières de luxe.

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le groupe hôtelier, qui a racheté le mythique train Orient Express en 2017, a annoncé vouloir investir dans le secteur des croisières de luxe. Il passera commande aux Chantiers de l’Atlantique de deux voiliers dont la mise en circulation est prévue en 2026.

Un trois-mâts à l’aménagement ultra-luxe.

L’Orient Express déraille. La filiale du même nom, qui appartient aujourd’hui au groupe Accor, a annoncé l’achat prochain de deux navires de croisière, les plus grands au monde, pour développer leur tourisme maritime haut de gamme.

Baptisés « Orient Express Silenseas », ces voiliers seront conçus par les Chantiers de l’Atlantique, leader de la construction de navires de croisière situé à Saint-Nazaire, et pourront transporter jusqu’à 120 croisiéristes.

« Avec l’Orient Express Silenseas, nous ouvrons un nouveau chapitre de notre histoire : apporter l’expérience et l’excellence du voyage de luxe sur les plus belles mers du monde. Ancré dans l’histoire de l’Orient Express, ce voilier hors du commun offrira un service sans pareil et des espaces à la décoration raffinée, rappelant l’âge d’or des croisières paquebots légendaires. L’innovation est au cœur de ce voilier ultramoderne, qui va révolutionner le monde océanique grâce aux nouvelles technologies et relever les défis du développement durable. Un voilier conçu pour faire rêver, un voilier comme un écrin qui peut recevoir le meilleur du savoir-faire français », a déclaré Sébastien Bazin, Président-directeur général d’Accor.

Le bateau devrait mesurer 220 mètres de long et proposera 54 suites de 70 mètres carrés chacune. Une majestueuse suite présidentielle sera aménagée sur 1 415 mètres carrés, dont 530 mètres carrés de terrasse privative. Côté animations, le voilier disposera également de deux piscines, de deux restaurants et d’un bar.

À LIRE  2022 année de voile

Et parce que les consommateurs d’aujourd’hui sont de plus en plus sensibles à l’écologie, la conception des trois mâts se veut durable. Les moteurs prévus fonctionneront au GNL (gaz naturel liquéfié), combiné à l’énergie éolienne. Trois voiles de 1500 mètres seront fixées sur des mâts de 100 mètres de haut, « afin que dans des conditions météorologiques convenables, on puisse avoir jusqu’à 100% de la propulsion du bateau avec ses voiles », précise le vice-président Orient-Express, Guillaume de Saint-Lager.

Le groupe ne manque pas de projets. Il va lancer « Orient Express, La Dolce Vita », un train de luxe qui traversera l’Italie à partir du printemps 2024.