Le vrai et le faux de la culture sous serre : nous répondons à vos questions

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Vous êtes intéressé par la culture sous serre et souhaitez mieux discuter de ses avantages ? Aujourd’hui, nous vous invitons à mettre fin aux idées reçues. Il faut dire que ce mode de culture est parfois victime d’une mauvaise réputation. Esthétique passable, productivité douteuse, pollinisation difficile… Mais ce n’est – la plupart du temps – rien du tout ! Bien au contraire même… Surtout si vous décidez de faire confiance à des spécialistes comme Myfood. Allez, regardons tout ça ensemble et répondons à vos questions. Allons-y.

Sommaire

Avec la culture sous serre, la récolte est plus abondante, fréquente et étalée dans le temps ?

Vrai ou faux ? C’est absolument vrai !

Pourquoi ? Dans une serre, les cultures sont protégées du vent, de la pluie, de la grêle et des autres aléas climatiques. De plus, les cultures bénéficient d’un microclimat favorable à leur croissance et à leur développement.

On voit cette différence avec les légumes cultivés à l’extérieur et dans les serres à l’automne et au printemps. Alors que la vie ralentit au potager, dans la serre, les légumes poussent à toute allure. C’est grâce aux températures plus douces et à l’hygrométrie maîtrisée !

Si l’on prend l’exemple de la reine du potager, la tomate, les récoltes sous serre durent généralement de juin à novembre. En extérieur, selon les régions, elles ont tendance à s’étaler de juillet à octobre. Dans une serre, vous gagnez donc plus de 2 mois en vous régalant de tomates du jardin !

D’après notre expérience, toutes les plantes poussent plus vite et mieux dans les serres.

Il fait trop chaud en été pour une culture sous-serre efficace ?

Vrai ou faux ? C’est faux avec une serre adaptée et moderne.

Pourquoi ? Il est vrai qu’en été, à cause de la chaleur, certaines cultures comme la laitue auront plus de mal à pousser sous serre. Il faut être particulièrement vigilant pendant les mois les plus chauds de l’année : dans la serre, la température monte vite ! Au pic de chaleur, les récoltes peuvent donc diminuer dans les serres… si votre installation n’est pas adaptée.

Une serre moderne et intelligente, comme la serre Myfood par exemple, vous permettra de ventiler, d’utiliser des ouvertures comme des lucarnes ou des portes avant et arrière pour créer des courants d’air. Les serres Myfood disposent d’une ventilation automatisée et d’une toile d’ombrage qui protège vos fruits et légumes d’une trop grande exposition au soleil. Les serres de la marque sont également équipées de verre fragmenté qui réduit l’intensité des rayons du soleil en plein été. Enfin, le système aquaponique et arrosage continu (dont sont équipées les serres Myfood, plus d’infos ici) est également idéal pour une croissance optimale et des récoltes abondantes… encore plus qu’en plein champ !

À LIRE  LE CREUSOT : Rémy Gendre, jardinier de 68 variétés de tomates

Astuce supplémentaire : pourquoi ne pas planter une rangée de bambous ou d’autres plantes qui poussent en été du côté sud ? Ces plantations vous permettront de créer de l’ombre naturelle pour votre serre. Les légumes vous remercieront, la température baisse de plusieurs degrés.

La pollinisation ne peut pas avoir lieu en culture sous serre ?

Vrai ou faux ? C’est faux, bien que certaines plantes puissent avoir plus de difficulté à polliniser au début du printemps. Dès que les températures seront suffisamment élevées, le problème disparaîtra.

Pourquoi ? Dans les serres, les insectes peuvent avoir plus de difficulté à polliniser les plantes. Cela est particulièrement vrai au printemps lorsque les butineuses ne sont pas encore présentes en grand nombre. Dès que les températures seront plus clémentes, les pollinisateurs n’auront aucun mal à récolter le pollen de vos courgettes !

N’oubliez pas de laisser les portes ou les évents de votre serre ouverts lorsque vous le pouvez. Vous pouvez également installer des fleurs à l’entrée de la serre pour attirer les pollinisateurs (soucis, capucines, soucis, bourrache, etc.) et si vous voulez être sûr à 100% de votre cliché, rien ne vous empêche de polliniser à la main ! C’est très facile.

En culture sous serre, les plantations sont protégées des maladies ?

Vrai ou faux ? C’est faux, malheureusement ! Mais vous verrez que vous échappez encore à certaines maladies. Et en réalité, la serre protège encore contre la maladie la plus répandue chez les tomates : le mildiou.

Pourquoi ? La culture en serre ne rend pas les plantes indestructibles. Ils restent sensibles aux maladies. On voit bien des courgettes attraper l’oïdium, des tomates attaquées par le botrytis, ou encore des choux attaqués par des pucerons.

À LIRE  Conseil jardin de Marie Marcat : comment organiser un jardin en pente

Néanmoins, la serre offre un avantage majeur : elle protège nos cultures de la pluie, et donc de l’humidité.

Ce dernier est l’ennemi numéro un de certaines cultures, notamment la tomate. Il est très sensible à l’humidité stagnante de ses feuilles, ce qui a pour effet de déclencher la germination des spores de mildiou. Le mildiou est un champignon qui attaque les feuilles, les tiges et les fruits des tomates. Cela peut être écrasant.

C’est la maladie la plus courante et la plus redoutée des jardiniers. Ainsi, cultiver sous serre, c’est s’assurer de retarder au maximum son apparition. Vous aurez des récoltes jusqu’en novembre dans la plupart des régions, voire décembre certaines années.

Une serre, ça coûte cher ?

Vrai ou faux ? C’est généralement vrai, une serre c’est un peu cher à l’achat, mais AUSSI ça fait gagner du temps et ça rend le potager plus agréable.

Pourquoi ? Ne voyez pas cela comme une dépense, mais comme un investissement ! Une serre en verre vous permettra de faire pousser vos légumes… et s’amortira au fil des mois. De plus, les aliments ainsi produits seront d’une qualité incomparable avec des légumes du supermarché.

Et en bonus… C’est quoi une serre Myfood ?

Non, mais plus sérieusement, vous ne connaissez pas encore Myfood ? Avec une communauté de contributeurs toujours plus nombreuse, Myfood a co-conçu et propose une serre innovante pour un maximum de production sur un minimum d’espace. Vous souhaitez cultiver autrement ? Envie de déguster de délicieux fruits et légumes au fil des saisons ? Avec Myfood, c’est possible. Découverte en images.

Vous voyez, cultiver sous serre offre de nombreux avantages, alors ne vous en privez pas : les serres verre et aluminium sont particulièrement résistantes, elles permettent de produire une bonne partie de votre alimentation, du jardin à l’assiette avec une à deux heures de temps par la semaine!

Et si vous souhaitez en savoir plus sur Myfood et recevoir un devis personnalisé pour une serre vous permettant de récolter jusqu’à 400 kg de fruits et légumes frais chaque année, rendez-vous ici.