Les prix de l’immobilier à Toulouse quartier par quartier

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Place Montoulieu, dans le quartier Saint-Etienne. Dans le triangle d’or toulousain, les biens restent plus longtemps sur le marché. (Lydie LECARPENTIER/RÉA)

Le marasme – pour ne pas dire l’attentisme – se fait sentir dans tous les secteurs de la Ville rose, jusque dans les chalets, la Côte-Pavée et le triangle d’or. Le marché du logement est plus liquide, les maisons sont considérées comme trop chères.

Tout savoir sur l’immobilier à Toulouse et sa région

Capitole, Carmes, Saint-Etienne : manque d’air

• Appartements dans immeubles anciens : 5 000 – 6 500 €/m2

Le triangle d’or, qui hier était un rêve à tout prix, n’aboutit pas pour le moment… « La crise sanitaire a radicalement changé les envies des acquéreurs », résume Marie-Céline Chavanne, directrice de deux agences immobilières chez Sotheby’s International . En ville, les gens recherchent désormais de bonnes installations et de vraies terrasses, pas seulement un balcon… Du coup, les beaux appartements bourgeois se vendent 600 000 euros, 900 000 euros ou 1,2 million d’euros, qui se vendent en une semaine et trois visites l’année dernière ont été, ne vous réveillez même pas un appel aujourd’hui. C’est le cas de cet appartement duplex de 140 m2 en rez-de-chaussée (118 m2 loi Carrez) situé au coeur des Carmes. La terrasse fait encore 17 m2, mais les combles découragent les candidats. Au prix de 629 000 € il y a deux mois, le bien est aujourd’hui proposé à 609 000 €… toujours sans succès. Si certains propriétaires se contentent de baisses de prix dans ce contexte, d’autres préfèrent reporter leur projet de vente, ce qui bloque sévèrement le marché.

Les Chalets : de belles demeures en ville

• Appartements dans immeubles anciens : 5 000 – 5 500 €/m2

À LIRE  En Aveyron, l'heure est à la correction des prix de l'immobilier

• Maisons anciennes : 900 000 – 1 000

Cet article est réservé aux abonnés. Pour en savoir plus, profitez de nos offres à partir de 1€

En choisissant ce mode d’abonnement publicitaire, vous acceptez le placement d’un cookie d’analyse par Google.