Liberty Pass : plus qu’un simple bateau pour une navigation illimitée

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Une offre de bateau adaptée à son usage

Lorsque vous rejoignez Liberty Pass, vous ne vous contentez pas d’acheter un abonnement annuel et de payer pour une navigation illimitée. Chaque abonné est connecté à un bateau spécifique, avec un maximum de 5 autres membres. Ceci est adapté à l’utilisation souhaitée par le client, avec une tarification adaptée au service et aux options. Chez Stevin Le Touze, à Concarneau, la flotte compte 3 semi-rigides, certains plus familiaux et d’autres destinés à la pêche, ainsi que la vedette Antarès. Le chef de base explique : « Plus de la moitié des clients viennent voir le bateau avant de signer le contrat. C’est mieux d’être sûr qu’il répond aux attentes. Ensuite on peut commencer à coacher pour devenir autonome. »

Mettre le client en sécurité sur le bateau

Dans notre cas, Stevin nous montre son nouveau programme Antares 7 ans. La chaloupe, l’unité la plus confortable de sa flotte, est proposée à 399 € par mois. Tous les clients bénéficient d’au moins 2 séances de coaching de 3 heures.

Le premier rendez-vous débute par une présentation détaillée des différents équipements du bateau et de son fonctionnement, que ce soit pour la sécurité ou le confort. Nos Antares sont particulièrement bien équipées, comme un propulseur d’étrave et un guindeau électrique. Il y a aussi une annexe montée sur le toit de l’autocar. La session est également l’occasion d’installer l’application Freedom Pass pour réserver des créneaux d’expédition et gérer l’ensemble des abonnements.

Il est alors temps de faire le premier tour dans l’arrière port pour prendre le contrôle du bateau. Stevin détaille le fonctionnement du moteur et rappelle les bases de la manœuvre, avant de quitter la barre du bateau, toujours à bord. Ensuite, le nouvel abonné teste chaque manœuvre, qu’il s’agisse de saisir le coffre, d’entrer dans le ponton ou d’entrer dans la couchette dédiée au bateau. Le responsable insiste : « L’objectif est que l’abonné soit complètement autonome. Donc on répète la manœuvre autant de fois que nécessaire pour le mettre à l’aise. »

À LIRE  Destinations de navigation insolites : Louer un voilier à La Paz au Mexique, une croisière désert-océan...

S’il ne s’agit pas d’un permis bateau, Stevin en profite pour poser quelques questions de sécurité qui permettent au client de retenir les bons réflexes, en cas de panne moteur ou de navigation dans des zones encore inconnues.

Navigation en condition réelle

La formation ne s’arrête pas là. La deuxième session a lieu à l’extérieur du port. C’est l’occasion de tester le guindeau sur un mouillage réel, de contrôler le réglage du trim ou de découvrir les subtilités du combo sondeur-GPS pour la pêche. Stevin encourage le SAV au point de mettre une hélice supplémentaire à bord et d’expliquer au client comment la changer, pour retrouver l’autonomie en cas de problème.

Une fois le coaching terminé, Stevin est toujours prêt à répondre aux questions, même si l’abonné peut désormais naviguer en toute autonomie vers les créneaux qu’il souhaite, tandis que la maintenance courante est gérée pour lui. L’accompagnement du plaisancier fait du Freedom Pass bien plus qu’un simple bateau en libre accès.