L’usine de l’Oural déménage au Kazakhstan

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Il était trop difficile pour l’usine russe de l’Oural de suivre la production de motos en restant à Irbit. En raison des sanctions, l’importation des pièces nécessaires à l’assemblage des pages a pris trop de temps pour assurer un délai de livraison précis. Exporter n’est pas facile non plus. Et c’est encore plus triste quand on sait que 95% de leurs motos sont destinées à l’export. Le PDG de la marque, Ilya Khait, a donc décidé de déplacer les lignes de production à Petropavlosk, au Kazakhstan. Ce dernier ne sait pas encore si cette installation sera temporaire ou permanente. Il a choisi cette ville du nord du Kazakhstan car c’est déjà une ville très russophone, mais le chef d’entreprise en a profité pour préciser que ce déménagement est l’occasion d’embaucher et de former une dizaine d’ouvriers supplémentaires. Ce nouvel espace de travail couvrira 20 000 m2. La plupart des employés moscovites suivent leur employeur et embarquent sur l’Oural à Petropavlovsk.

La directrice marketing Madina Merzhoeva assure que la clientèle comprend parfaitement la situation et que tous ceux qui ont laissé un acompte n’ont jamais annulé leur réservation. Ural prévoit de reprendre la production et la livraison à partir de septembre 2022.

À LIRE  Marché moto scooter août 2022 : les grosses cylindrées et les scooters résistent