Lussan valorise ses trésors

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

La commune, qui a été labellisée Plus Beau Village de France, a reçu deux prix le 29 novembre pour la rénovation de la route du château et son éclairage. Et la Municipalité ne va pas s’arrêter là.

Pays d’Uzès Publié le 15 décembre 2022 à 17:33, Mathilde Roux

La vue y est fascinante. Sur le toit du château de Lussan, un chemin couvert offre un panorama sur tous les villages du village. Un lieu secret, auquel le public ne peut pour autant accéder. Pour profiter de cette perspective étonnante, la Municipalité du Village a décidé de lancer un projet de rénovation de ce niveau, fin 2020.

Sommaire

Le chemin de ronde du château de Lussan refait

La dalle autour du toit est maintenant praticable, les escaliers ont été sécurisés, des garde-corps ont été installés et une table d’orientation montrant ce que l’on peut voir d’en haut a été installée.

« Cet aménagement a vraiment accru l’intérêt touristique du château et du village en général », s’est réjoui le maire, Jean-Marc François.

La visite guidée à la découverte de ce château du XVe siècle se poursuivra désormais jusqu’à son dernier niveau…

Le coût du projet a atteint 240 000 €, dont 20 000 € ont été investis par la Municipalité, le reste a été couvert par les subventions de la Drac, le PETR, la Fondation du Patrimoine et la participation des citoyens. « Nous avons eu un problème avec le paratonnerre qui n’était pas aux normes, il a été refait pour 17 000 € », a précisé le maire.

Un prix de la fédération du bâtiment

Partenaire précieux de ce projet, la section Gard de la Fédération Française du Bâtiment a été récompensée. « Ceci est destiné aux communes qui revalorisent leur patrimoine », notamment Olivier Polge, secrétaire général de la FFB du Gard, qui a également salué l’appel aux entreprises locales comme Laithier pour cette réalisation. Pascal Crépin, de la Fédération du Patrimoine, a également salué ce projet : « A la Fondation, nous ciblons le patrimoine des petits villages. Ce château se vit au quotidien, c’est le cœur du village, c’est important. Nous accompagnerons vous pour le prochain projet ».

À LIRE  A la baisse des livraisons de Gazprom, pour fermer les magasins Leclerc, la France a refusé de réduire sa consommation de 15%.

Des projets pour le menhir de Lussan

Car Lussan n’a pas fini de valoriser son riche patrimoine. Outre les salles aux plafonds peints du château, du temple, de l’église, inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques, le village possède un autre trésor à embellir : son menhir.

La lumière du Château de Lussan fait mouche

Ce rocher planté de 5,6 m est le deuxième plus haut du sud de la France. « La Drac l’a évalué et a trouvé des fissures, a expliqué Jean-Marc François. Nous prévoyons de l’intégrer et d’améliorer l’accès. J’espère que ce projet sera lancé avant le mandat ».

Enfin, la Commune a également un projet d’ascenseur pour l’accès des personnes à mobilité réduite dans l’une des tours du château, ainsi que l’aménagement d’un second parking au pied du village.

Illumination responsable pour le château du village

Plus tard le même jour, le 29 novembre, Lussan a reçu un autre prix. 3e prix national de l’illumination du fort. Décerné par le Serce, organisme des entreprises de la transition énergétique, le prix est décerné par le directeur régional du concours. Dans son allocution, il a félicité la ville car ce nouveau prix vient enrichir la liste des villages. C’est le label Village de Caractère en 2013, la première fleur à remporter au concours des Villes et villages qui fleurissent et le label Plus Beau Village de France.

Ce projet améliore la mise en lumière du château alliant la maîtrise d’un éclairage scénographique attractif et la réduction des factures d’électricité.

Le Pays d’Uzès agit pour une transition écologique

La lumière permet de mettre en valeur le patrimoine et contribue ainsi au développement des attraits touristiques. La réalisation se distingue principalement par l’adéquation entre l’installation de la lumière et le site. La lumière blanche rasante restaure la couleur naturelle des roches et des pierres. L’intégration des appareils a pris soin de cacher les appareils et les câbles.

À LIRE  Nouveau PDG d'EDF, convoqué les énergéticiens, Vers une crise du secteur agroalimentaire ?

« Il n’y a qu’un projecteur. Nous l’avons changé pour mettre une série de spots à LED entre les tours, explique Jean-Marc François. Moins énergivores, ils sont aussi programmables car ils ne sont pas reliés à l’éclairage public. » Un investissement de 15 600 € qui permettra d’économiser 80 % des factures d’énergie.