Macif, Maif, Axa… Que valent les nouvelles primes et remises accordées aux assurés ?

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Sommaire

Les assureurs ont promis au ministre de l’Economie Bruno Le Maire de contribuer à protéger le pouvoir d’achat des Français malgré les hausses attendues des cotisations auto, habitation et santé en 2023. Résultat, les compagnies ciblent les jeunes clients de leur portefeuille pour proposer quelques coups de pouce attractifs.

Convoqués le mois dernier à Bercy pour prendre des engagements sur la valeur des primes auto et habitation en 2023, les assureurs se sont engagés à ne pas dépasser l’inflation en échange de progrès dans la suppression de la carte verte et le développement de l’utilisation des pièces réutilisées lors des réparations automobiles. En clair, des hausses de prix interviendront dans les contrats auto, habitation et santé, mais resteront, en moyenne, confinées entre 3 et 5 % et donc en deçà du niveau actuel des hausses de prix.

Le secteur a également promis de délivrer un chèque voiture de 100 euros aux chômeurs de moins de 25 ans. « Je pense que nous avons trouvé le meilleur accord possible dans une situation très tendue pour le monde de l’assurance », a déclaré Bruno Le Maire. Surtout, les acteurs de la profession se sont engagés à faire de la protection du pouvoir d’achat le fer de lance de leur stratégie. Car, suivront d’autres « engagements individuels » de la part des entreprises, destinés aux publics les plus fragiles, garantis fin septembre par Florence Lustman, présidente des compagnies d’assurances de France (FA).

Nous voilà. Si tous les assureurs entendent respecter l’accord sur le niveau des primes en 2023, voici les principales annonces des compagnies, principalement destinées aux étudiants, aux chômeurs ou encore aux propriétaires de véhicules électriques.

Matmut

Poids lourd de l’industrie et premier tiré au sort, la Matmut a annoncé qu’il gelait le prix de son contrat d’assurance habitation étudiant en 2023 et qu’il ne toucherait pas non plus à celui de ses adhérents qui roulent en électrique. Une bonne nouvelle, car ces véhicules, comme les SUV, risquent d’être touchés par des hausses allant jusqu’à 10 % en 2023. Moins chers mais tout aussi indispensables, les contrats d’assurance scolaire ne changeront pas non plus en 2023.

À LIRE  Pourquoi les prix des crypto-monnaies augmentent...

Assurance auto : comparez votre contrat

Maif

Tout savoir sur les clients de demain : La Maif a décidé de geler ses tarifs sur le contrat d’assurance habitation jeune pour l’année 2023. En revanche, il n’y aura pas de gel des primes d’assurance auto comme en 2021 et 2022.

Macif

Même stratégie à la Macif, où le jeune public est ciblé. Le contrat logement pour les apprentis et étudiants Prem n’augmentera pas l’année prochaine. La Macif rappelle également qu’elle met plusieurs mécanismes de solidarité à la disposition de ses adhérents les plus vulnérables (Macif Solidarité Difficulté, Allocation de Solidarité Chômage, Fonds de Solidarité Macif et Fonds d’Action Sociale).

Enfin, pour les sociétaires et autres, la Macif propose des offres d’assurance emprunteur entreprises très attractives pour profiter de la loi Lemoine.

Assurance habitation : comparez votre contrat

Axa

Axa propose le gel auto et habitation pour ses clients de moins de 30 ans qui n’ont pas connu de sinistre lors du renouvellement du contrat en 2023.

Des primes comprises entre 50 et 100 euros seront proposées aux clients ayant plusieurs contrats avec Axa.

Generali

Generali réduira son contrat logement étudiant de 20% en 2023, mais concentrera surtout ses offres sur les contrats voitures. En effet, les clients actuels (et fidèles) qui ne constatent aucune réclamation auront droit à une réduction de franchise pouvant aller jusqu’à 75% après 5 ans.

Autre bonus : moins vous conduisez, moins vous payez. La cotisation 2023 baissera si vous parcourez moins de 8 000 kilomètres (20 %) ou moins de 4 000 km (35 %).

À LIRE  Prévision de prix Solana : Est-il trop tard pour acheter Solana ?

Enfin, Generali élargit son offre aux enfants et petits-enfants de ses clients. L’assureur leur propose jusqu’à 40% de réduction s’ils ont moins de 26 ans.

Société Générale

Sans attendre le mois de janvier, la branche assurance de la Société Générale a décidé de protéger sa clientèle fragile et les jeunes en particulier : gel du prix de l’assurance habitation pour les étudiants et réductions pour les jeunes actifs et les enfants des assurés. sûr.

Il y a également eu un gel des tarifs des offres d’assurance aux créanciers liées aux crédits bancaires distribués par les réseaux du groupe Société Générale.

Économisez jusqu’à 70% sur votre assurance emprunteur

Assurance auto et habitation : quel prix en 2023 ?

Pour les faits & amp; En chiffres (F&F), les contrats automobiles en cours augmenteront de 3 à 5 %. Le comparateur Assurland mise sur une hausse comprise entre 2,5 et 3 %. Les raisons invoquées sont toujours les mêmes : la hausse du prix des pièces détachées et de la réparation automobile (+3,5 % sur un an). En moyenne, en 2022, la facture annuelle s’élevait à 611 euros TTC, selon Assurland. En 2023, un conducteur moyen pourrait donc débourser un peu plus de 30 euros de plus.

Ces projections ne tiennent pas compte d’éventuelles offres commerciales qui pourraient s’avérer avantageuses et confirment la nécessité de comparer son contrat « au moins tous les deux ans », selon Olivier Moustacakis, fondateur d’Assurland.

Dans le logement, Assurland table sur une moyenne comprise entre 3 et 3,5% en 2023, quand Facts & Les chiffres indiquent une augmentation entre 3 et 5 %. Avant sûrement de s’envoler dans les prochaines années en raison des aléas de la météo.