Malgré la hausse d’octobre, les ventes de voitures tierces sont toujours en baisse par rapport à 2019

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Cela semble être une bonne nouvelle. Si le Mondial de l’Auto n’a pas fait le plein malgré son retour après 4 ans d’absence au Mondial de l’Auto, les ventes de voitures neuves en France ont légèrement augmenté en octobre, par rapport à 2021, pour le troisième mois consécutif. Certes, mais ils sont encore bien en deçà de leurs niveaux d’avant-crise en raison de la pénurie constante de puces électroniques.

Le secteur a enregistré 124.942 voitures particulières en octobre, un chiffre en hausse de 5,45% sur un an, selon les chiffres publiés mardi par la Plateforme automobile (PFA), qui représente les constructeurs et équipementiers. Mais la baisse est de 33,9% par rapport à octobre 2019, avant la crise sanitaire. Au cours des dix premiers mois de 2022, les ventes de voitures particulières ont diminué de 10,3 %, selon ce rapport. « On a certes eu une augmentation par rapport à l’année dernière, mais quand on regarde le marché tel qu’il était en 2019, on a un tiers de petites voitures », a expliqué à l’AFP François Roudier, responsable de la sécurité. Communication PAF.

« On a toujours les mêmes raisons, le problème des semi-conducteurs, qui a aussi touché l’Europe un peu plus durement que les autres continents le mois dernier, avec la suspension de la production en Italie, en Espagne et bien sûr en France, et la possibilité de fournir certains modèles », a-t-il dit. . c’est noté. Depuis le printemps 2021, le marché automobile est fortement perturbé en Europe et en Amérique par une série de problèmes d’approvisionnement, dont une pénurie de semi-conducteurs. Les puces électroniques, majoritairement fabriquées en Asie, sont indispensables pour la production de téléphones et d’ordinateurs portables, mais aussi pour les voitures qui embarquent de plus en plus de haute technologie.

« Ce troisième mois consécutif de hausse semble au moins indiquer que le long repli du marché provoqué par la crise sanitaire puis la pénurie touche enfin à sa fin », a déclaré Julien Billon, PDG d’AAA Data. « Les volumes restent cependant à des niveaux historiquement bas. L’inflation et les pénuries persistent, les consommateurs attendent toujours le passage à l’électrique, et pourraient ne pas être disposés à suivre l’augmentation des prix des véhicules. De plus, sur le marché des voitures d’occasion, les plus anciens Les modèles sont ceux dont l’activité a le moins diminué, malgré les restrictions qui accompagnent les ZFE et la volonté de renouveler les voitures. »

À LIRE  Top scooter électrique 125 pour le prix du thermique !!!

Le leader Stellantis – avec 32,5% du marché français – a reculé de 14,5% sur les dix premiers mois de l’année, avec des baisses particulièrement fortes de Citroën et Peugeot. Renault -24,3% de part de marché- a limité sa baisse à 7,8% en dix mois. Avec la baisse de la valorisation, les ventes du groupe Volkswagen ont chuté de 18,1 %, Toyota de 5,4 % et BMW de 6,6 %. Stellantis et Renault reculent en octobre, tandis que la plupart de leurs concurrents étrangers gagnent du terrain sur le marché français.

Le diesel et l’essence ont représenté 53,7 % des ventes de voitures particulières en France sur les dix premiers mois de l’année, contre 62,7 % il y a un an. Les ventes de véhicules électriques ont augmenté d’environ 35.000 unités sur les dix premiers mois de 2022 par rapport à la même période en 2021. Après le signe de septembre, octobre confirme l’entrée dans une nouvelle phase de la transition énergétique, soulignent les experts d’AAA Data. En effet, pour la deuxième fois, les voitures 100 % électriques ont été mises en circulation en plus grand nombre – à quelques unités près – que les voitures diesel (16 861 voitures électriques contre 16 850 voitures diesel). Durant le mois comme les dix premiers mois de l’année, les modèles 100% électriques représentent 13% du marché. Un marché dominé par les véhicules essence (38% de part en 2022) et les hybrides (28%), malgré la poursuite de l’érosion du segment hybride (-12%). Alors que les volumes sont modérés, les énergies alternatives continuent de croître (+59% de part de marché de 5%).

Le marché de l’occasion a également reculé de 10,3% en octobre avec 439.421 transactions, faute de matériel neuf à vendre, soit une baisse de 10,3% sur les dix premiers mois de l’année, a indiqué la société AAA Data.

De mauvais augure pour la santé de l’économie et des indépendants et artisans, la PFA s’inquiète également de la baisse des ventes de véhicules utilitaires légers, de 6,7 % en octobre et de 21,1 % dix mois plus tard, « qui annonçait traditionnellement des difficultés économiques ». fois » selon M. Roudier.

À LIRE  Comment économiser du gaz facilement ? Suivez nos conseils simples pour alléger votre budget carburant !

Sommaire

Newsletter – Industrie & Services

Du lundi au vendredi, 13h, recevez l’actualité la plus importante sur

Inscription à la newsletter Industrie & Services

industrie et services

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi, les dernières actualités du secteur

Votre boîte aux lettres avant 13h

Dernière étape : confirmez votre inscription avec le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter Industrie & Services

Pensez à vérifier vos courriers indésirables

A bientôt sur le site de La Tribune et dans nos journaux,

Inscription à la newsletter Industrie & Services

La rédaction de La Tribune.

Connexion à mon compte

Tous les jeudis, les dernières nouvelles

Merci pour votre inscription !

Votre boîte aux lettres à 9h

Vous êtes déjà inscrit !

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi, les dernières actualités du secteur

Email envoyé !

Votre boîte aux lettres avant 13h

je n’ai pas encore de compte

Quel est le bon moment pour changer de voiture ?

A bientôt sur le site de La Tribune et dans nos journaux,

La rédaction de La Tribune.

  • Retrouvez toutes les newsletters de La Tribune
  • La rédaction de La Tribune
  • Veuillez saisir l’adresse e-mail qui vous a été fournie lors de la création de votre compte

Est-ce le bon moment pour changer de voiture ?

Un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Quel est le bon moment pour acheter une voiture ?

A bientôt sur le site de La Tribune et dans nos journaux,