Marché de seconde main. Les prix augmentent et les particuliers en profitent

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Alors que le marché de la voiture neuve ralentit, notamment à cause des différentes pénuries et des prix de vente élevés, le marché du VO est entraîné dans le même mouvement. Une étude révèle que le prix moyen des VO a flambé de 13,7 % en 2022 et que cela profite aussi aux vendeurs particuliers.

Publié le 16/11/2022 – 16:00

Mis à jour le 16/11/2022 – 17:00.

A fin octobre 2022, le prix moyen des voitures d’occasion atteint 22 356 €, soit +13,7% par rapport à 2021.

Selon une étude NGC Data®, issue du « Baromètre Autoviza de la voiture d’occasion* », la pénurie de semi-conducteurs, qui a entraîné un manque d’offre en voitures neuves et une inflation des prix de vente, a poussé le marché de l’occasion marché vers de nouveaux sommets, avec un pic historique de plus de 6 millions de transactions en 2021.

L’hybride plus cher que l’électrique

Mais alors que le nombre de transactions sur le marché de l’occasion devrait tomber à environ 5,3 millions d’ici fin 2022, soit -12%, un autre record vient d’être battu : le prix des voitures d’occasion vendues en France s’est élevé à 22 356 € par moyenne des dix premiers mois de l’année. C’est 300 € de plus que lors du dernier pic observé en 2018 (22 056 €). Mais c’est aussi et surtout 2 701 € de plus par rapport au prix moyen observé en 2021 (19 655 €), soit + 13,7 %. Autre leçon apprise, les prix pratiqués par les vendeurs particuliers (22 282 €, soit +21,7 %) correspondent désormais aux prix des professionnels (22 371 €, soit + 11,7 %), puisque les premiers, conscients du phénomène, ont augmenté les prix des leurs voitures plus fortement.

À LIRE  Zero Motorcycles FXE - Motos électriques urbaines - Prix, caractéristiques techniques, batterie, autonomie.

Avec une inflation aussi rapide des prix de vente des véhicules d’occasion, à la fois due à la baisse du volume des ventes de modèles neufs et due aux derniers véhicules d’occasion, les auteurs de l’étude estiment que le prix moyen d’une VO devrait atteindre 24 800 € en Décembre 2022. Tous les types d’énergie sont concernés, et contrairement aux idées reçues, le diesel n’est pas encore mort, alors que ce ne sont pas les modèles électriques qui coûtent le plus en quelques secondes.

La Peugeot 207 flambe

Entre janvier et octobre 2022, le prix moyen d’une voiture d’occasion à moteur diesel a ainsi atteint 21 710 €, soit + 12,2 % par rapport à 2021. C’est 848 € de plus que les voitures d’occasion à moteur essence (20 862 €, + 13,4 % ). Les véhicules automobiles électriques d’occasion atteignent un prix moyen de 28 828 €, soit + 22,7 %. Mais la palme revient à l’hybride qui coûte en moyenne 36 804 €, soit +17,2 %.

Il convient de noter qu’il existe de grandes différences régionales. Prenant l’exemple d’un SUV du segment D entre 2 et 4 ans, affichant entre 20 000 et 60 000 km au compteur, l’étude montre que le prix moyen atteint 28 940 € en Creuse, soit 23 % de moins que le prix moyen national, comparé à 44 600 € dans les Alpes-Maritimes (19 % de plus que le prix moyen).

Alors que le prix des voitures d’occasion plus récentes est logiquement plus élevé (30 552 € pour les modèles de moins d’un an, soit +12 % par rapport à 2021), l’inflation a été beaucoup plus marquée sur les modèles les plus anciens. Pour un véhicule d’occasion entre 6 et 8 ans, le prix moyen atteint ainsi 15 603 €, soit +22,6 % par rapport à 2021. Enfin, il faut noter que les évolutions de prix sont très variables selon les modèles. Entre 2021 et 2022, le prix moyen d’un Toyota RAV4 d’occasion a baissé de 19,3 % à 29 840 euros, tandis que le prix d’une Peugeot 207 a augmenté de 50,4 % à 11 274 euros.

À LIRE  Guide d'achat : le meilleur du quotidien à moins de 4000 euros

Certains modèles, comme la Peugeot 207, ont vu les prix exploser sur le marché de l’occasion.