Médecins Ambulatoires à l’Hôpital de Chantilly

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le service d’admission en urgence (ANP) de l’hôpital Les Jockeys de Chantilly (Oise) a rouvert le 30 mai. Service entre « urgences et médecine de ville ».

Dans un contexte tendu où les services hospitaliers ferment les uns après les autres dans le sud de l’Oise, c’est une bonne nouvelle qui a illuminé le ciel de Chantilly (Oise). Le Service des Admissions Non Prévues (ANP) de l’Hôpital de Chantilly – Les Jockeys a rouvert ses portes le lundi 30 mai 2022.

Composé de cinq médecins, le service est en mesure de traiter sans préavis des patients âgés de plus de 3 ans en médecine générale, diagnostique ou ayant subi diverses traumatologies (plaies, entorses, fractures, etc.). .

Fermé en 2021 par manque de moyens

Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 sauf week-end et jours fériés, le service a rouvert avec une nouvelle équipe médicale. Ouvert en 2016, il a dû fermer en 2021 en raison du « manque de ressources médicales après la pandémie », explique Éric Boutard, directeur de l’établissement.

« Ce n’est pas un service d’urgence »

Le chef de l’hôpital précise que le service des urgences est « entre le médecin de ville et le service des urgences » de l’hôpital : « on ne remplace pas le service des urgences », même s’il admet que la réouverture de l’ANP « évite l’engorgement des les files d’attente à l’hôpital ».

Le Centre 15 est le premier point de contact en cas d’urgence vitale. Le service n’est pas à la hauteur

Réouverture du cabinet de radiologie

« Nous avons dû faire face au départ du praticien qui tenait le cabinet de radiologie », confie le directeur de l’hôpital, qui se réjouit de la réouverture de ce service mercredi 8 juin : « maintenant il est possible de prendre rendez-vous . » .

À LIRE  Santé : 9 astuces pour booster son corps et être en pleine forme tout l'automne

Pour l’instant, le cabinet se remet doucement sur les rails et traite « de l’échographie au scanner IRM ».

Un secteur délaissé

Six mois après la fermeture « provisoire » des urgences de Senlis, c’est une bouffée d’oxygène pour les habitants du secteur Senlis-Chantilly-Creil, jusqu’à la réouverture des urgences.

« C’est une bonne, une très bonne nouvelle », a réagi Françoise sur les réseaux sociaux à l’annonce de la mise en place du service Accueil Extraordinaire. Pierre est plus nuancé : « merci M. (Éric) Woerth d’avoir pris soin de retirer les vêtements de l’hôpital public ».

L’actuel candidat à la députation disait il y a quelques années qu’il fallait « réduire le nombre de lits d’hôpitaux » et qu’il fallait « continuer à fusionner » les hôpitaux.

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu Oise dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.