Mon crédit immobilier est bloqué par le taux d’usure, que dois-je faire ? 13h à tes côtés

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Publié le 13 octobre 2022 à 19:46 Source : JT 13:00 en semaine

Publié le 13 octobre 2022 à 19h46

Dans « Le 13H à vos côtés », le JT de TF1 vous accompagne face aux problèmes que vous rencontrez au quotidien.Ce jeudi, Didier demande quoi faire alors que son emprunt est bloqué par le taux d’usure.Thierry Coiffier répond à sa question sur le plateau de Marie-Sophie Lacarrau.

Dans « Le 13H à votre cote », le journal télévisé de TF1 vous accompagne face aux problèmes que vous rencontrez au quotidien.

Ce jeudi, Didier demande quoi faire si son prêt est bloqué par le taux d’attrition.

Thierry Coiffier répond à sa question sur le plateau de Marie-Sophie Lacarrau.

Pour rappel, le taux d’attrition est le taux maximum auquel vous pouvez emprunter. Il faut regarder dans votre offre de prêt le TAEG (taux d’intérêt annuel effectif annuel) qui comprend le taux d’intérêt lui-même, les frais de dossier ainsi que le coût de l’assurance. Ce TAEG doit être inférieur au taux d’usure (augmenté à 3,05 % pour les prêts à 20 ans depuis octobre).

Pour baisser votre DAEG, il existe plusieurs leviers. Premier jeu sur l’assurance de prêt, qui peut représenter entre 30 et 40 % du coût total du prêt, notamment pour les seniors. Souvent votre banque vous proposera cette assurance, mais faites jouer la concurrence ! Il peut également être utile de passer par un courtier. Non seulement il propose votre dossier à différentes banques, mais il recherche également d’autres solutions comme réduire la durée de votre prêt, augmenter votre apport personnel ou développer un prêt multiligne.

À LIRE  Top 10 des questions les plus recherchées sur Google sur la crypto-monnaie et ses implications

La dernière option, qui présente des risques importants, est le prêt à taux variable. Cela peut initialement être à un taux inférieur à un taux d’intérêt fixe, mais peut augmenter au cours des prochaines années. Assurez-vous qu’il y a un plafond et restez vigilant.

Les plus lus Dernière minuteTendance