MotoGP 2022 : Les spectateurs sont impressionnés et Mir est attendu chez Honda

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Brèves : Rea parle, une 500 2 T de GP en vente, Martin serait calme, la France annonce ses pilotes du Motocross des Nations.

– D’abord bien sûr une bonne nouvelle de Gino Rea (photo ci-dessus) qui a eu un grave accident sur Suzuki. Il est réveillé, j’ai déjà écrit à ce sujet, mais surtout, il n’est plus sous respiration artificielle et parle à ses proches. Les lésions mettront du temps à cicatriser, mais la personne tout entière existe à nouveau, une sorte de miracle. – C’est assez rare, elle est sur le marché et semble être sans enchère, la vente d’une moto rare, une Yamaha GP 500 deux temps racer fils de Kenny Roberts en 1996, puis exposée au Goodwood Festival, une incontournable pour ceux qui aiment les belles voitures et les belles motos… Il s’agit d’une OWJI YZR 500, elle se vend 400 000 $ (sans les pièces détachées), c’est à dire. disons 395 000 euros. L’adresse du vendeur qui expédie ses ventes dans le monde entier est liée au bas de ce rapport – Jorge Martin se dit calme… Bien plus qu’avant. Le furoncle lui a coûté cher, en résultats sportifs et en douleur après plusieurs opérations, il sait que c’est de cela qu’on l’accuse par rapport à son rival Bastianini, et donc il fait amende honorable. Ce qui est une grosse blague qui ne trompera personne, surtout pas les Ducati people, s’il décide de rouler sans tomber au sol, fin des très bons résultats qu’il réalise de temps en temps, la dernière fois qu’il a même gagné en Autriche . ans, rarement sur un vélo satellite, remporte les pole positions car il est rapide comme l’éclair dans les tours rapides. Alors jour après jour et pour effacer cette image de marque pilote tableau de bord, il faut conduire avec l’intention de ne pas tomber ? Mais qui a l’intention de cela ? Et surtout qui ne tombe pas, cela n’existe pas en GP, ​​quelle que soit la discipline… – Enfin, la nomination des pilotes qui composeront l’équipe de France de Motocross des Nations en fin de saison, annoncée par la FFM , il s’agit de Maxime Renaux, Marvin Musquin et Dylan Ferrandi. Sans Tom Vialle qui a remporté le GP de Finlande il y a deux jours, pas de Romain Febvre mais deux pilotes français qui courent aux États-Unis, Marvin ne court plus qu’en supercross et en a terminé quatre cette année, pas particulièrement brillant (enfin, que j’étais dans l’ouragan Bayle, ce qui le rend difficile…) et Dylan Ferrandis, qui s’est blessé deux fois en début de saison. J’ai donc appelé la FFM, où le louangé Sébastien Poirier m’a dit que Vialle est toujours en pleine vitesse pour le Mondial MX2 et aura besoin d’un peu plus de repos pour les Nations. De plus, il ira au Supercross US en 2023 et veut dédier la période hivernale à sa préparation, le SX est un sport extrêmement violent. En effet, le championnat du monde par équipes (Motocross des Nations) se déroulera aux USA chez Red Bull, un terrain que Musquin et Ferrandis connaissent, peut-être que ça aidera un peu car les pilotes américains seront très difficiles chez eux.. Enfin ici c’est le discours officiel, il fallait trancher, aujourd’hui on a sept ou huit pilotes français capables de gagner le GP, on espère que la sélection est bonne…

Le nombre de spectateurs en MotoGP en plongeon sauf exceptions…

Dorna publie des données sur la fréquentation des hippodromes en 2019, c’est-à-dire avant covid, et des données pour 2022, qui ne sont pas encore complètes, mais avec quelques signes carrément inquiétants. Mais si le promoteur agréé, dont le public s’effondre, refusera apparemment de payer les énormes droits de licence réclamés par la Dorna, on pourra passer directement au MotoGP, bien plus souvent disputé dans les pays riches et qui se fichent du public (Qatar bien sûr, mais le FI c’est aussi Bahreïn, Arabie Saoudite (Jeddah), Abu Dhabi…). Et en ce moment, d’ailleurs, ça m’étonne, mais c’est vrai, la F1 sur les circuits classiques c’est complet ! Numéros MotoGP ? Si on compte le même nombre de GP en 2019 et 2022, il manque 117 000 spectateurs sur la même période… Bon, ça se compte dans les trois jours de chaque GP, c’est des conneries, c’est le dimanche qui donne un idée de l’affluence réelle… V en trois jours, les spectateurs sont comptés deux fois, voire trois fois… Mais bon, c’est le barème choisi pour les comparaisons ci-dessous… Le Mugello (photo ci-dessus) a perdu 65 000 spectateurs (en trois jours, il suffit de regarder les tables le 3ème jour, le dimanche). Selon ces mêmes critères, il est important d’avoir un classement commun, même s’il est artificiel, Jerez a perdu 28 000 spectateurs, la Catalogne 43 000, ce sont les GP où le MotoGP a toujours cartonné. Même les historiques VN Assen (10 000 de moins) et Silverstone (14 000) ont perdu des gens. La Grande-Bretagne fait peur, sur un même circuit, toujours calculé sur trois jours, 100 000 spectateurs en moto et 350 000 en F1. Eh bien, la F1 est majoritairement anglaise, seules trois équipes n’y sont pas basées. Ils ont le pilote anglais Hamilton qui est devenu une légende du pilotage avec un palmarès de poles et de victoires, égalant le nombre de titres (7) avec Schumacher, même s’il est dans les couilles cette année, il reste une star, par ex. a Rossi do hasard… Et puis la Grande-Bretagne détient le record de titres en F1, 20 contre douze en Allemagne, huit au Brésil, cinq en Argentine (Fangio !), quatre en France (Prost). La comparaison entre la F1 et le MotoGP à Silverstone n’est donc pas pertinente… En revanche, c’est le public MotoGP a fortement baissé depuis 2019. A deux exceptions près sur lesquelles nous reviendrons, Le Mans et le Sachsenring. Covid fait toujours peur, il s’est égaré dans les cercles. Il y a aussi le fait que, sauf dans les endroits très chers, le cœur des spectateurs du MotoGP souffre de l’inflation, ils doivent donc faire un choix. Bon, sur certains sites j’ai vu toutes sortes de nawak, la peur de la troisième guerre mondiale par exemple, Poutine veut faire peur aux gens, mais il n’en a pas les moyens… Mais c’est vrai que les ressources pétrolières se sont raréfiées, ce qui explique les prix fous à la pompe, je me souviens, que quand j’étais plus jeune, ma deuche et moi plaisantions en disant qu’on avait l’habitude de passer le temps et d’aller à Chamonix presque tous les week-ends… Un de mes amis disait que l’essence serait un jour vaut cinq francs et nous avons bien rigolé. Aujourd’hui, converti en francs, un litre c’est 14 billes ! A Paris, je m’en fous, un scooter plein c’est trois litres, mais pour ceux qui conduisent au GP, ça va être très stressant… Bon, y’a un truc que personne ne regarde, le prix du billet et les bonus qui lui sont associés. Le GP de France a été un véritable carton, avec des prix de billets parmi les moins chers de l’année, des autoroutes gratuites jusqu’à Bugatti, des animations partout, des concerts, cette fameuse tribune où le public s’entretient en direct avec les pilotes, etc… Le fait aussi que nous étions bien vaccinés en France que les jeunes, la grande majorité du public, sont moins à risque que les personnes âgées comme moi, Le Mans est finalement très central (enfin, si vous habitez Strasbourg ou Bergues, la ville du film « Bienvenue à Ch’tis », c’est plus compliqué… Pour les mecs du nord, la Hollande est peut-être moins loin, même si c’est un peu plus cher à l’entrée. Pareil pour le Sachsenring, qui voyait avec désespoir, les spectateurs allemands des grandes villes en l’ouest du pays préfère Assen, qui est plus proche et moins cher. Nous l’avons frappé sur les prix des billets et il s’est enflammé Nous savons dans les voitures qu’aujourd’hui les consommateurs n’achètent plus de voitures, ils achètent le prix. La retraite de Rossi j D’un côté, et l’absence de Marquez de l’autre, on peut imaginer que si Quartarara et Zarco étaient empêchés de rouler au Mans, il y aurait moins de spectateurs, c’est évident. En tout cas, cela peut expliquer la forte baisse du Mugello, qui pensait vendre moins de billets à cause du virus et a considérablement augmenté son prix d’entrée pour rattraper un peu son retard. Il était clair là-bas que ce serait une catastrophe, on verra ce qui se passera à Misano, mais une telle erreur ne se reproduira pas. J’ajouterais, il est évident que Quartararo est encore novice dans la légende, donc il n’est qu’un aimant pour le public en France… Puisque Bagnaia est toujours un héros supposé, comme Aleix Espargaro est un héros tardif, tout vient ensemble. dans une discipline qui, comme tous les sports de haut niveau, a besoin de héros, de légendes, de dirigeants… Enfin, l’intervention d’équipes au casting qui vient après les tireurs (expression italienne) ne suscite pas l’envie des fans de s’enraciner pour le Conducteurs. ils aiment mais ils ne connaissent pas l’avenir. C’est dommage car côté performances, sauf peut-être le GP de cross, mais je suis forcément de mauvaise foi, je ne connais pas de sport plus marquant et j’ai vraiment tout suivi (sauf le foot, le sport de la frustration, que je n’ai jamais aimé ). J’ai lu ici et là que ce phénomène touche les pays émergents. ergents qui accueilleront le Grand Prix à Misano, il y a encore une fois un manque de chauffeurs locaux et des prix des billets… français. Il n’y a qu’un seul moyen de lutter contre ce phénomène, Dorna l’a fait lors de la pandémie de 2020, qui consiste à réduire les royalties perçues pour donner le droit à l’organisation GP en tel ou tel endroit. Mais Dorna a de gros patrons strictement financiers qui ne se soucient que d’une chose, la rentabilité. Pareil en F1, mais en ce qui concerne le grand spectacle, les gens amers en savent beaucoup, peut-être sommes-nous un peu prudents en Espagne. En tout cas, la situation est préoccupante, même si en ce moment les télés sont allumées et que le plus gros revenu de Dorne est là… Mais se reposer sur ses lauriers est toujours une très mauvaise idée…

À LIRE  Moto et sécurité moto : comment choisir un airbag ?

Repsol reste, Mir arrive

Le HRC publierait enfin la communication officielle entre l’Autriche et Misano, on connaîtra donc le casting de la maison, on rappelle qu’actuellement seuls deux pilotes sur quatre, Marc Marquez et Alex Rins (satellite), ont un avenir assuré. à proximité. Il reste donc une place dans l’usine et une autre dans le satellite, chez LCR. C’est sur le fait que, chez Honda, en plus d’admettre qu’on a fait craquer cette année, il fallait aussi s’occuper du confort financier, les motos sont vendues, mais pas livrées, car il est impossible de les finir sur les chaînes. pièces, en particulier les semi-conducteurs. Ce n’est donc pas le moment pour l’équipe, dernière au classement des constructeurs, de demander une prolongation, car le sponsor principal et historique de l’équipe, Repsol, veut libérer le nid sans oeufs… Et comme Petronas, qu’on le sache ils seraient ravis de prendre la place, mais peut-être pas pour le même montant (quand on demande, on est toujours plus faible que l’on demande…), donc Repsol revient dans l’arène… Pour 2023 et 2024, le mariage des deux marques remonte à 1995… On va donc entrer dans la phase des soi-disant noces de velours… Alors du coup Joan Mir, qui végète depuis des mois (sous-entendu qu’il ne roulerait pas en 2023 à cause de la l’absence de signature, pour bousculer Dorna et Repsol, qui est une société espagnole, était bien visible !). Alors il le fera, mais c’était un peu le fil blanc, devenu coéquipier de Marc Marquez, il sera moins performant que Pedrosa, mais bien plus que Bradl ! Du coup, Pol Espargaro, qui a déçu Honda, ira chez les gens qui fait leur héros, le groupe Mattighofen.. Ce retour sera évidemment annoncé lors du GP d’Autriche, kolossal kommunikazion ! Mir était assez gourmande, c’est logique que quand on a une petite piste, mais un titre, il faut l’encaisser rapidement, car après on oublie la championne, les comptables ou les vendeuses ont la mémoire si courte ! Cela dit, qu’aurait fait Honda en ne signant pas la Mira ? Je suis mauvais ici, mais deux champions du monde dans une équipe qui cherchent à revenir au premier plan est une théorie défendable… S’ils ne se marchent pas sur les pieds, je resterai diplomate et m’abstiendrai d’analyser … Chez LCR, nous sommes d de l’autre côté savait que Honda voulait un pilote japonais dans son équipe, il y a Nakagami. Mais depuis son arrivée en MotoGP en 2018, il a eu une position de titulaire et pas un seul podium, un record modeste. On a donc pensé à Ogura, qui s’est un temps battu au sommet du Moto2 cette année, mais a lâché Augusto Fernandez, qui pourrait se voir remplacer Gardner en 2023 en Tech3… Du coup Nakagami, discret, a peut-être quelques bonnes cartes entre les mains. avant de tout mettre sur la table… Alex Marquez, le frère de Marc, a une chance d’échapper à l’enfer Honda, nous lui souhaitons bonne chance pour la retrouver chez Gresini…

À LIRE  Ford Puma : laquelle choisir ? (finition, motorisation, option)

Quelle est la MotoGP la plus puissante ?

La Ducati Desmosedici GP21 de Marco Bezzecchi est la seule machine MotoGP à atteindre 315 km/h sur la courte ligne droite de Mandalika lors du Grand Prix d’Indonésie.

Quelle est la force du MotoGP ? Le championnat du monde MotoGP se déroule avec des prototypes de moteurs 1000 cc d’une puissance de 240 chevaux. Concrètement, les pilotes MotoGP roulent en moyenne entre 160 et 185 km/h (par tour) sur les circuits.

Quelle puissance MotoGP 2022 ?

Quel est le MotoGP le plus rapide ? Conçue spécifiquement pour la grille MotoGP, la Ducati Desmosedici GP18 est célèbre pour avoir établi le record de vitesse de la course en 2016 lorsqu’elle a atteint 354,9 km/h.

Quelle est la vitesse maxi d’une MotoGP ?

La référence sera tout juste battue au Grand Prix d’Italie ; Jorge Martín (Prima Pramac Racing) a atteint une vitesse de 363,6 km/h.

Quel est le prix du MotoGP ? Un prototype à quatre millions d’euros ! Le coût total de la course MotoGP est d’environ 4 millions d’euros.

Quel est le salaire de Marc Marquez ?

Marc Marquez : Le mieux payé, mais pas le plus riche Selon nos confrères italiens, le pilote Honda toucherait 9 millions d’euros pour les deux prochaines années.

Quel est le salaire de Fabio ? Troisième place pour le champion du monde en titre de Yamaha Fabio Quartarara avec 6 millions, ce qui le mettrait à égalité avec le champion du monde 2020 Joan Miro de Suzuki.

Quelle est la vitesse maximale du MotoGP ? La référence sera tout juste battue au Grand Prix d’Italie ; Jorge Martín (Prima Pramac Racing) a atteint une vitesse de 363,6 km/h.

Quel est le salaire d’un pilote MotoGP ? Neuf d’entre eux dépassent le million d’euros bruts saison. C’est notamment le cas du nouveau champion du monde, le Français Fabio Quartararo, qui approche les quatre millions d’euros de la saison chez Yamaha.

Quel est le prix d’une MotoGP ?

Un prototype à quatre millions d’euros ! Le coût total de la course MotoGP est d’environ 4 millions d’euros.

Quel est le prix du MotoGP ? Sur le site Tuttomotoriweb, on découvre combien coûte le MotoGP, dans le cadre. Ainsi, selon Ducati, le prix d’un seul moteur varie entre 200 000 et 250 000 euros.

Comment s’appelle Marquez ?

Marc Marquez est désormais 11e au championnat des pilotes. Aucun pilote Honda ne figure dans le top 10 du classement général provisoire.

Où habite Marquez ?

Pourquoi Alex Marquez porte-t-il le numéro 73 ? Álex porte le numéro 73 (96 (année de naissance) – 23 (jour de naissance)) car le numéro 12 est déjà porté par le pilote suisse Thomas Lüthi.

Qui va remplacer Marc Marquez 2022 ?

Suite à l’annonce de la quatrième opération de Marc Márquez, qui l’éloignera des circuits pendant plusieurs mois, l’équipe Repsol Honda a de nouveau décidé d’inviter son pilote d’essai Stefano Bradl à le remplacer.

Qui remplace Marc Marquez aujourd’hui ? Cette fois, j’ai essayé de garder un bon contact avec Santi [Hernández, son ingénieur] et Stefano Bradl [pilote qu’il a remplacé, ndlr], surtout avec mon équipe. »